Tutelle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

En droit des personnes physiques, la tutelle est une mesure de protection à l'égard d'un mineur ou d'un majeur qui ne peut pleinement exercer ses droits civils. La personne sous tutelle a normalement un degré d'incapacité supérieur à celui d'une personne sous curatelle.

Droit français[modifier | modifier le code]

En droit civil français, la tutelle est une mesure de protection et de représentation juridique prononcée par le juge des tutelles permettant la protection par un tuteur d'une personne majeure dont les capacités physiques ou mentales sont altérées, ou de mineurs qui ne sont pas protégés par l'autorité parentale (décès des parents ou retrait de l'autorité parentale).

Droit québécois[modifier | modifier le code]

En droit québécois, la tutelle fait l'objet de nombreuses dispositions dans le Code civil du Québec, notamment quant à la tutelle à l'absent (art. 86-91 C.c.Q.), la tutelle au mineur (177-255 C.c.Q.), la tutelle légale (192-199 C.c.Q.), la tutelle supplétive (art. 199.1 à 199.10 C.c.Q.), la tutelle dative (200-207 C.c.Q.), l'administration tutélaire (208-221 C.c.Q.), le conseil de tutelle (art. 222-239 C.c.Q.), les mesures de surveillance de la tutelle (art. 240-249 C.c.Q.), le remplacement et la fin de la tutelle (art. 250-255 C.c.Q.) et la tutelle au majeur (285-290 C.c.Q.)