567

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Cette page concerne l'année 567 du calendrier julien.

Événements[modifier | modifier le code]

Asie[modifier | modifier le code]

  • Ambassade du Sogdien Maniakh à Constantinople. Devant le refus des Perses sassanides d’accorder aux marchands Sogdiens la liberté de commerce, le khan des Türüks (Turcs) noue avec Byzance des contacts bientôt suivis d’échanges commerciaux. Le Byzantin Zemarchos se rend à son tour à la cour d’Istämi (en) (568). Pour la première fois, Byzance peut contourner la Perse par la route des steppes et par l’intermédiaire des Turcs pour son commerce avec l’Extrême-Orient (route commerciale Samarcande-Constantinople). Les régions du Pont prennent un intérêt nouveau[1].
  • Début du règne de Kirtivarman Ier, roi Châlukya de Vatapi (fin en 597). Il succède à son père Pulakeshim, étend son territoire et s’assure le contrôle de riches ports de la côte ouest[2].

Europe[modifier | modifier le code]

Nouveau partage des royaumes francs en 567/568
  • 17 novembre : ouverture du second concile de Tours[9], qui donne aux évêques le droit d’excommunier les juges oppresseurs qui n’ont pas obtempéré aux réprimandes épiscopales[10].
  • Alboïn capture la princesse Gépide Rosemonde, fille du roi Cunimond qu'il a fait décapité dont il a transformé le crane en coupe à boire, et l'épouse[14].
  • En Italie, Narsès est destitué par l'empereur byzantin Justin II. On lui reproche son enrichissement personnel et ses exactions fiscales. Il refuse de rentrer à Constantinople et se retire à Naples[15].

Naissances en 567[modifier | modifier le code]

Décès en 567[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b René Grousset (1885-1952), <abbr%20class= "abbr%20indicateur-format%20format-pdf"%20title="Document%20au%20format%20Portable%20Document%20Format%20(PDF)%20d'Adobe">[PDF] « L'empire des steppes, Attila, Gengis-Khan, Tamerlan », Payot, Paris,‎ quatrième édition : 1965, première édition : 1938
  2. (en) Sailendra Nath Sen, Ancient Indian History and Civilization, New Delhi, New Age International, (ISBN 978-81-224-1198-0, OCLC 133102415, lire en ligne)
  3. Ivan Gobry, Clotaire II, Paris, Éditions Pygmalion, coll. « Histoire des rois de France », , 245 p. (ISBN 978-2-85704-966-1, LCCN 2005543963) page 24
  4. Philippe Le Bas, France : dictionnaire encyclopédique, Volume 4, Paris, Firmin Didot frères, (lire en ligne)
  5. Gregoire de Tours, Fredegaire, Alfred Jacobs, François-Pierre-Guillaume Guizot, Histoire des Francs, Volume 1, 1862, Didier (lire en ligne)
  6. Robert E. Grosse, Las fuentes de la época visigoda y bizantinas, Libería Bosch, (lire en ligne)
  7. a et b Brigitte Beaujard et André Vauchez, Le culte des saints en Gaule : les premiers temps, d'Hilaire de Poitiers à la fin du VIe siècle, Paris, Les Éditions du Cerf, (ISBN 978-2-204-06430-9, "20+juin+567" lire en ligne)
  8. François Guizot, Histoire des origines du gouvernement représentatif en Europe, Volume 1, Didier, (lire en ligne)
  9. Jean Baptiste Glaire, Joseph-Alexis Walsh, Joseph Chantrel, Orse, Edouard Alletz, Encyclopédie catholique, P. Desbarres, (lire en ligne)
  10. Emmanuelle Santinelli, Des femmes éplorées : les veuves dans la société aristocratique du haut Moyen Âge, Presses universitaires du Septentrion, (ISBN 978-2-85939-777-7, LCCN 2003487105, lire en ligne)
  11. Henri Pirenne, Mahomet et Charlemagne, Paris, Presses Universitaires de France, (lire en ligne)
  12. Jean Heuclin, Hommes de Dieu et fonctionnaires du roi : en Gaule du Nord du Ve au IXe siècle, Villeneuve-d'Ascq, Presses universitaires du Septentrion, (ISBN 978-2-85939-551-3, LCCN 98196945, lire en ligne)
  13. John Robert Martindale, The prosopography of the later Roman Empire, Cambridge, Cambridge University Press, , 1e éd. (ISBN 978-0-521-20160-5, LCCN 77118859, lire en ligne)
  14. (en) Rose Williams, The lighter side of the Dark Ages, Londres, Anthem Press, , 1e éd., poche (ISBN 978-1-84331-192-8, LCCN 2006281352, lire en ligne)
  15. Edward Gibbon et Jean Alexandre C Buchon, Histoire de la décadence et de la chute de l'Empire romain, Volume 2, Société du Panthéon littéraire, (lire en ligne)
  16. Louis Bréhier, Vie et mort de Byzance, Paris, Albin Michel, , 596 p. (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]