1924 en aéronautique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Chronologie de l'aéronautique


Événements[modifier | modifier le code]

Les lignes aériennes en Europe en 1924

Janvier[modifier | modifier le code]

Février[modifier | modifier le code]

Mars[modifier | modifier le code]

  • 17 mars au 28 septembre : sous le commandement du major Martin, quatre Douglas DWC de l'US Army Air Service quittent Seattle pour un tour du monde aérien avec escales. Deux de ces appareils, le Chicago et le New Orleans, parviennent à boucler le parcours en se posant à Seattle le 28 septembre suivant après 371 heures et 11 min de vol. Ce tour du monde comprend, notamment, la première traversée de l'Atlantique Nord dans le sens Ouest-Est avec escales (quatre appareils plus un appareil italien, mais ce dernier sombre en mer et l'équipage est miraculeusement sauvé) et la première traversée du Pacifique avec escales (trois appareils).

Avril[modifier | modifier le code]

  • 18 avril : Pateras-Pescara, établi un record du monde de distance en hélicoptère avec un vol en ligne droite de 736 mètres à Issy-les-Moulineaux (enregistré par la FAI).

Mai[modifier | modifier le code]

Juin[modifier | modifier le code]

  • 23 juin :
  • 11 juin : Armand Deperdussin, grand mécène de l'aviation, meurt à l’hôpital Lariboisière, ce dernier s'étant donné un coup de revolver dans la tête, suite à de gros ennuis judiciaires.[1]

Juillet[modifier | modifier le code]

Août[modifier | modifier le code]

  • 29 août : les aviateurs Brinsmead, Jones et Buchanan achèvent un tour d'Australie réalisé avec un biplan DH.50 de Havilland, à moteur Siddeley « Puma » de 230 chevaux, soit 13 244 kilomètres couverts en 88 heures.[2]

Septembre[modifier | modifier le code]

Octobre[modifier | modifier le code]

  • 1er octobre au 24 novembre : un équipage néerlandais relie Amsterdam et Batavia sur un Fokker D VII, soit un parcours de 15 900 km sur 56 jours, dont 20 de vol.
  • 4 octobre : le lieutenant Harry Mills remporte la Coupe Pulitzer avec son Verville-Sperry R-3[3].

Novembre[modifier | modifier le code]

  • Liaison Paris - Moscou - Vienne par la compagnie aérienne française CIDNA (Compagnie internationale de navigation aérienne).

Décembre[modifier | modifier le code]

  • 11 décembre : le pilote français Bonnet bat le record du monde de vitesse pure : 448,170 km/h.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]