1924 en Bretagne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Chronologies
Années :
1921 1922 1923  1924  1925 1926 1927
Décennies :
1890 1900 1910  1920  1930 1940 1950
Siècles :
XIXe siècle  XXe siècle  XXIe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire
Chronologies géographiques
Chronologies thématiques
Aéronautique Architecture Arts plastiques Automobile Bande dessinée Chemins de fer Cinéma Dadaïsme et surréalisme Disney Droit Échecs Économie Fantasy Football Littérature Musique populaire Musique classique Numismatique Parcs de loisirs Photographie Philosophie Radio Santé et médecine Science Science-fiction Sociologie Sport Terrorisme Théâtre
Calendriers
Romain · Chinois · Grégorien · Hébraïque · Hindou · Hégirien · Persan · Républicain

Flag of Brittany (Gwenn ha du).svg Chronologie de la Bretagne


Société[modifier | modifier le code]

Faits sociétaux[modifier | modifier le code]

Éducation[modifier | modifier le code]

Catastrophes naturelles[modifier | modifier le code]

  •  : Raz de marée qui occasionne de nombreux dégâts[1].

Naissance[modifier | modifier le code]

Jean Berthou

Décès[modifier | modifier le code]

Politique[modifier | modifier le code]

Vie politique[modifier | modifier le code]

Élections législatives des et [modifier | modifier le code]

Élection présidentielle du [modifier | modifier le code]

Article détaillé : Élection présidentielle de 1924.

Élections sénatoriales[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Culture[modifier | modifier le code]

Langue bretonne[modifier | modifier le code]

Littérature[modifier | modifier le code]

  • Terre des prêtres d'Yves Le Febvre[2].

Musique[modifier | modifier le code]

Arts[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Médias[modifier | modifier le code]

Sports[modifier | modifier le code]

Infrastructures[modifier | modifier le code]

Constructions[modifier | modifier le code]

  • Pont suspendu servant de chemin de fer à Lézardrieux conçu par Harel de La Noé.

Destructions[modifier | modifier le code]

Protections[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d et e Guihéneuf 2003, p. 184
  2. a et b Guihéneuf 2003, p. 185
  3. 1900 - 2000. Le XXe siècle en Bretagne et dans le monde, Le Télégramme, , p. 57
  4. Les noms qui ont fait l'histoire de Bretagne, p. 54

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]