1923 en aéronautique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Chronologies
Années :
1920 1921 1922  1923  1924 1925 1926
Décennies :
1890 1900 1910  1920  1930 1940 1950
Siècles :
XIXe siècle  XXe siècle  XXIe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire
Chronologies géographiques
Chronologies thématiques
Aéronautique Architecture Arts plastiques Automobile Bande dessinée Chemins de fer Cinéma Dadaïsme et surréalisme Disney Droit Échecs Économie Fantasy Football Littérature Musique populaire Musique classique Numismatique Parcs de loisirs Photographie Radio Santé et médecine Science Science-fiction Sociologie Sport Terrorisme Théâtre
Calendriers
Romain · Chinois · Grégorien · Hébraïque · Hindou · Musulman · Persan · Républicain

Chronologie de l'aéronautique

Évènements[modifier | modifier le code]

  • Date précise inconnue. L'Allemand Hermann Oberth publie Die Rakete Zu des Planeten-Dumen (Les fusées vers l'espace), ouvrage pionnier dans la propulsion par fusées.
26 juin : Premiers essais de ravitaillement en vol

Janvier[modifier | modifier le code]

  • 3 janvier : le pilote français Thoret tient l'air à Delouatt 7 heures et 3 minutes sans avoir recours au moteur (hélice calée) sur un Hanriot HD-14, à savoir un appareil biplan d’apprentissage de plus de 600 kg équipé d'un moteur Gnome Rhône de 80 cv de puissance.[1]

Février[modifier | modifier le code]

Mars[modifier | modifier le code]

  • 29 mars : le pilote américain A. Pearson bat le record du monde de vitesse (380,571 km/h) sur un « Curtiss R6 ».

Avril[modifier | modifier le code]

  • 2 avril : premier vol du « Wright H3 ».
  • 16 au 17 avril : un équipage américain (Kelly et Macready) bat le record de durée de vol : 36 heures et 04 minutes, sur un « Fokker Liberty ».

Mai[modifier | modifier le code]

Juin[modifier | modifier le code]

  • 20 juin : premier vol de l'avion français « Gallaudet CO », tout métal.
  • 23 juin : le lieutenant Jean Casale se tue dans un accident d'avion, Gaston Boulet, son mécanicien, qui l'accompagnait dans son voyage sort indemne du crash de leur Blériot 115[2].

Juillet[modifier | modifier le code]

  • 25 juillet : premier vol du « de Havilland DH.42 Dormouse ».

Août[modifier | modifier le code]

  • 2 août : Raul Pescara réalise un vol de 305 mètres sur un hélicoptère de sa fabrication.

Septembre[modifier | modifier le code]

  • Septembre : premier vol du « de Havilland DH.53 Humming Bird ».
  • 23 septembre : le pilote américain J.H. Doolittle bat le record d'altitude : 11 308,8 mètres.

Novembre[modifier | modifier le code]

  • 4 novembre : le pilote américain A.J. Williams bat le record de vitesse pure : 429,925 km/h, sur un « Curtiss R2C-1 ».
  • 22 novembre : essais de Raul Pescara sur ses hélicoptères. 1er essai : il tient l'air 24 secondes. 2e essai : 2 minutes et 39 secondes. 3e essai : 39 secondes.

Décembre[modifier | modifier le code]

  • 21 décembre : le dirigeable français « Dixmude » disparaît en Méditerranée au large des côtes siciliennes en raison d'un orage. Aucun survivant parmi les 52 personnes présentes à bord. Tous les membres de l'équipage reçurent, pour la première fois dans l'histoire de l'institution, le Légion d'honneur à titre posthume.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]