1923 en aéronautique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Chronologie de l'aéronautique

Évènements[modifier | modifier le code]

  • Date précise inconnue. L'Allemand Hermann Oberth publie Die Rakete Zu des Planeten-Dumen (Les fusées vers l'espace), ouvrage pionnier dans la propulsion par fusées.
26 juin : Premiers essais de ravitaillement en vol

Janvier[modifier | modifier le code]

  • 3 janvier : le pilote français Thoret tient l'air à Delouatt 7 heures et 3 minutes sans avoir recours au moteur (hélice calée) sur un Hanriot HD-14, à savoir un appareil biplan d’apprentissage de plus de 600 kg équipé d'un moteur Gnome Rhône de 80 cv de puissance.[1]

Février[modifier | modifier le code]

Mars[modifier | modifier le code]

  • 29 mars : le pilote américain A. Pearson bat le record du monde de vitesse (380,571 km/h) sur un « Curtiss R6 ».

Avril[modifier | modifier le code]

  • 2 avril : premier vol du « Wright H3 ».
  • 16 au 17 avril : un équipage américain (Kelly et Macready) bat le record de durée de vol : 36 heures et 04 minutes, sur un « Fokker Liberty ».

Mai[modifier | modifier le code]

Juin[modifier | modifier le code]

  • 20 juin : premier vol de l'avion français « Gallaudet CO », tout métal.
  • 23 juin : le lieutenant Jean Casale se tue dans un accident d'avion, Gaston Boulet, son mécanicien, qui l'accompagnait dans son voyage sort indemne du crash de leur Blériot 115[2].

Juillet[modifier | modifier le code]

  • 25 juillet : premier vol du « de Havilland DH.42 Dormouse ».

Août[modifier | modifier le code]

  • 2 août : Raul Pescara réalise un vol de 305 mètres sur un hélicoptère de sa fabrication.

Septembre[modifier | modifier le code]

  • Septembre : premier vol du « de Havilland DH.53 Humming Bird ».
  • 23 septembre : le pilote américain J.H. Doolittle bat le record d'altitude : 11 308,8 mètres.

Novembre[modifier | modifier le code]

  • 4 novembre : le pilote américain A.J. Williams bat le record de vitesse pure : 429,925 km/h, sur un « Curtiss R2C-1 ».
  • 22 novembre : essais de Raul Pescara sur ses hélicoptères. 1er essai : il tient l'air 24 secondes. 2e essai : 2 minutes et 39 secondes. 3e essai : 39 secondes.

Décembre[modifier | modifier le code]

  • 21 décembre : le dirigeable français « Dixmude » disparaît en Méditerranée au large des côtes siciliennes en raison d'un orage. Aucun survivant parmi les 52 personnes présentes à bord. Tous les membres de l'équipage reçurent, pour la première fois dans l'histoire de l'institution, le Légion d'honneur à titre posthume.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]