Île aux Oiseaux (Gironde)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Île aux Oiseaux.
Île aux Oiseaux
Vue aérienne de l'île
Vue aérienne de l'île
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Localisation Bassin d'Arcachon (océan Atlantique)
Coordonnées 44° 42′ 00″ N, 1° 11′ 00″ O
Superficie 3 km2
Géologie Banc de sable
Administration
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Gironde
Commune La Teste-de-Buch
Autres informations
Découverte Préhistoire
Fuseau horaire UTC+1

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Île aux Oiseaux
Île aux Oiseaux
Îles en France

L'île aux Oiseaux est une petite île située sur la commune française de La Teste-de-Buch au centre du bassin d'Arcachon.

Géographie[modifier | modifier le code]

Parmi les diverses hypothèses, elle serait soit un ancien banc de sable, soit les restes d'une haute dune forgée par le vent et les courants marins dont la base se serait fixée sur son emplacement actuel au cours du temps.

Sa superficie varie en fonction de la marée : elle est en moyenne d'environ 300 hectares à marée haute, et de plus de 3 000 à marée basse.

Histoire[modifier | modifier le code]

Cabanes tchanquées de l'île aux oiseaux
Vue aérienne des cabanes tchanquées du bassin d'Arcachon

L'île était autrefois utilisée par les habitants du bassin comme lieu de pacage pour les troupeaux de vaches puis de chevaux qui s'y rendaient en nageant depuis les villages les plus proches : ce qui donna le nom à la pointe située entre Petit Piquey et Grand Piquey : la Pointe aux Chevaux.

L'île est affermée de 1829 à 1832, à Antoine de Sauvage (1793-1852), propriétaire des terres l'Arès et d'Andernos[1]

Lors de tempêtes notamment celles de 1714 et de 1882, l'île fut submergée et les animaux décimés.

L'île est alors devenue un terrain de chasse et de pêche (activités aujourd'hui très strictement réglementées) aménagé avec des tonnes (cabanes de chasse), des lacs, un puits artésien d'eau douce, puis des cabanes (52) dont les deux cabanes tchanquées, du mot chanca (tchanque), qui signifie échasse en gascon, devenues les symboles de l'île et du bassin. Elle est entourée de parcs ostréicoles.
L'île, que métamorphosent les marées, reste un refuge d'oiseaux migrateurs et de loups de mer.

Depuis le début du XXe siècle, il existe des excursions régulières en bateau depuis Arcachon.

De nombreux plaisanciers s'y rendent également.

C'est un site naturel classé depuis un décret du 21 août 2008[2].

Culture populaire[modifier | modifier le code]

La chanson Tombé pour elle de Pascal Obispo a pour sous-titre l'Île aux Oiseaux (album Un jour comme aujourd'hui).

Références[modifier | modifier le code]

  1. Bernard Eymeri, « Antoine de Sauvage, un maire d’Andernos oublié », Bulletin de la Société Historique et Archéologique d’Arcachon et du Pays de Buch, no 154,‎ , p. 74-94
  2. Décret du 21 août 2008 portant classement d'un site, JORF no 196 du 23 août 2008, p. 13233, texte no 4, NOR DEVN0770251D, sur Légifrance.

Liens externes[modifier | modifier le code]


Cabanes tchanquées de l'île aux oiseaux