Études bibliques

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Les études bibliques sont l'étude académique de la Bible judéo-chrétienne et des textes correspondants.

Définition[modifier | modifier le code]

Le Oxford Handbook of Biblical Studies définit le domaine comme un ensemble de disciplines diverses pour l'étude de la Bible. Ces disciplines incluent, notamment l’archéologie, l’égyptologie, critique textuelle, linguistique, histoire, sociologie et théologie chrétienne, patristique et patrologie [1].

Les études bibliques se composent principalement de l'exégèse biblique et de l'herméneutique biblique [2].

Exégèse et herméneutique[modifier | modifier le code]

On a donc deux branches principales dans les études bibliques :

Principes de l'interprétation biblique (herméneutique)[modifier | modifier le code]

L'idée principale est qu'un texte ne peut être interprété seulement selon son sens premier ou sens littéral. D'autres sens existent le plus souvent, appelés sens spirituels.

Interprétation en plusieurs sens[modifier | modifier le code]

Beaucoup de principes de base de l'interprétation biblique comportent certaines similitudes entre le judaïsme et le christianisme. Le christianisme a en effet emprunté au judaïsme la méthode d'interprétation des textes selon quatre sens [3].

Ces sens selon le judaïsme sont : peshat (littéral), remez, drash, sod.

Dans le christianisme, les quatre sens ne sont pas exactement les mêmes que dans le judaïsme, parce que le christianisme cherche à faire le lien entre le Premier Testament et le Nouveau Testament, ce qui est fait à travers le sens allégorique [4].

Quelques encycliques consacrées aux études bibliques[modifier | modifier le code]

Les encycliques suivantes sont consacrées aux études bibliques :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. J. W. Rogerson, Judith M. Lieu, The Oxford Handbook of Biblical Studies, Oxford University Press, UK, 2006, p. xvii
  2. Susan Ashbrook Harvey, David G. Hunter, The Oxford Handbook of Early Christian Studies, Oxford University Press, UK, 2008, p. 56
  3. Geoffrey W. Bromiley, The International Standard Bible Encyclopedia, Volume 1, Wm. B. Eerdmans Publishing, USA, 1979, p. 745
  4. George Thomas Kurian, James D. Smith III, The Encyclopedia of Christian Literature, Volume 2, Scarecrow Press, USA, 2010, p. 44

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Il existe une catégorie consacrée à ce sujet : Bibliste.

Liens externes[modifier | modifier le code]