Andreas Dettwiler

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Andreas Dettwiler
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités
Autres informations
A travaillé pour

Andreas Dettwiler, né le à Soleure, est un bibliste et théologien protestant suisse, professeur de Nouveau Testament à l'université de Genève. Son domaine de recherche comprend notamment les épîtres de Paul, l'évangile selon Jean et le christianisme primitif dans l'Antiquité gréco-romaine.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après ses études de théologie à l'université de Berne puis à celle de Tübingen, Andreas Dettwiler enseigne le Nouveau Testament à l'université de Neuchâtel en tant qu'assistant[1]. Il devient ensuite maître-assistant à l'université de Zurich[1]. Professeur de Nouveau Testament à l'université de Neuchâtel (1994-2004), il est nommé en 2004 professeur de Nouveau Testament à l'université de Genève, où il devient vice-doyen puis doyen de la faculté de théologie (2005-2013)[1].

Publications[modifier | modifier le code]

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Die Gegenwart des Erhöhten. Eine exegetische Studie zu den johanneischen Abschiedsreden (Joh 13,31–16,33) unter besonderer Berücksichtigung ihres Relecture-Charakters, Göttingen, Vandenhoeck & Ruprecht, 1995
  • Dans les coulisses de l'Évangile. Conversations avec Matthieu Mégevand, Labor et Fides, 2016

Direction d'ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Avec Jean Zumstein, Kreuzestheologie im Neuen Testament, Tübingen, Mohr Siebeck, 2002
  • Avec Jean-Daniel Kaestli et Daniel Marguerat, Paul, une théologie en construction, Labor et Fides, 2004
  • Avec Daniel Marguerat, La Source des paroles de Jésus (Q) : aux origines du christianisme, Labor et Fides, 2008
  • Avec Uta Poplutz, Studien zu Matthäus und Johannes : Festschrift für Jean Zumstein zu seinem 65 Geburtstag (études sur Matthieu et Jean : Mélanges offerts à Jean Zumstein pour son 65e anniversaire), Theologischer Verlag, Zürich, 2009
  • Jésus de Nazareth : Études contemporaines, avec Daniel Marguerat, Gerd Theissen, Jean Zumstein, Enrico Norelli et al., Labor et Fides, 2017 (ISBN 978-2-8309-1642-3)
  • Avec Christophe Chalamet et al., Game Over ? Reconsidering Eschatology, Berlin, Boston, Walter de Gruyter, 2017

Participation à des ouvrages collectifs[modifier | modifier le code]

  • Avec Martin Rose, Maudit quiconque est pendu au bois : La crucifixion dans la loi et dans la foi, Lausanne, éditions du Zèbre, 2002
  • Camille Focant et Daniel Marguerat (dir.), Le Nouveau Testament commenté, Bayard/Labor et Fides, 2012, 4e éd. (ISBN 978-2-227-48708-6)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]