Daniel Marguerat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Daniel Marguerat
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (75 ans)
Nationalité
Activités
Autres informations
A travaillé pour

Daniel Marguerat, né le , à Lausanne, est un exégète et bibliste suisse, professeur émérite de théologie protestante de l'université de Lausanne, spécialiste de la narratologie appliquée aux recherches sur le Nouveau Testament.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il étudie la théologie à l' université de Göttingen et de Lausanne où il obtient un certificat de recherche en sciences bibliques[1]. Il adopte une approche historico-critique de l'exégèse biblique qu'il applique dès sa thèse portant sur Le jugement dans l’Évangile de Matthieu[1]. De 1984 à 2008, il est enseigne le Nouveau Testament à l'université de Lausanne dont il est nommé doyen en 2005, puis professeur honoraire. Il a présidé la Fédération des facultés de théologie Genève-Lausanne-Neuchâtel et de la Studiorum Novi Testamenti Societas. Il est également pasteur de l’Église évangélique réformée du canton de Vaud.

Travaux[modifier | modifier le code]

Exégète et bibliste de renommée internationale[2], ses travaux portent notamment sur la question du Jésus de l'histoire et la construction de la théologie paulinienne. Il décrit ainsi son approche : sous-discipline de l’analyse historico-critique, « la critique des sources [reçoit sa légitimité] de l’axiome suivant : pour être correctement compris, un texte doit être situé dans l’histoire qui l’a produit »[1].

Daniel Marguerat est l'exégète qui a fait connaître la méthode et les enjeux de l'analyse narrative de la Bible dans le monde francophone[3] notamment grâce à l'ouvrage Pour lire les récits bibliques. Initiation à l'analyse narrative, publié avec Yves Bourquin en 1999 et régulièrement réédité depuis[4]. C'est également un spécialiste des origines du christianisme, des écrits néotestamentaires et particulièrement des Actes des apôtres, sur lequel il a publié un commentaire.

En 2003, un ouvrage rassemblant une trentaine d'exégètes renommés est publié à l'occasion de son 60e anniversaire[5].

Distinctions[modifier | modifier le code]

  • Prix de la Société académique vaudoise, 1981
  • Prix faculté (Faculté de théologie, université de Lausanne), 1969

Publications[modifier | modifier le code]

Ouvrages collectifs[modifier | modifier le code]

  • Andreas Dettwiler (éd.), Daniel Marguerat, Gerd Theissen, Jean Zumstein et al., Jésus de Nazareth : Études contemporaines, Labor et Fides, 2017 (ISBN 978-2-8309-1642-3)
  • Daniel Marguerat (éd.), La lettre à Philémon et l'ecclésiologie paulinienne, Peeters (no 22), (ISBN 9042933488)
  • Camille Focant (dir.), Daniel Marguerat (dir.) et al., Le Nouveau Testament commenté, Genève, Labor et Fides, , 4e éd. (ISBN 978-2-8309-1481-8)
  • Daniel Marguerat et Éric Junod, Qui a fondé le christianisme ?, Genève, Labor et Fides, , 120 p. (ISBN 978-2-8309-1401-6)
  • Andreas Dettwiler, Daniel Marguerat (dir.) et al., La source des paroles de Jésus (Q) : Aux origines du christianisme, Genève, Labor et Fides, coll. « Le monde de la Bible » (no 60), , 408 p. (ISBN 978-2-8309-1341-5)
  • Daniel Marguerat (dir.) et al., Introduction au Nouveau Testament : Son histoire, son écriture, sa théologie, Genève, Labor et Fides, , 4e éd., 540 p. (ISBN 978-2-8309-1289-0)
  • Jean-Daniel Kaestli, Daniel Marguerat (dir.) et al., Le mystère apocryphe : Introduction à une littérature méconnue, Genève, Labor et Fides, coll. « Essais bibliques » (no 26), , 2e éd., 188 p. (ISBN 978-2-8309-1241-8)
  • Daniel Marguerat, Enrico Norelli, Jean-Michel Poffet (dir.) et al., Jésus de Nazareth : Nouvelles approches d'une énigme, Genève, Labor et Fides, coll. « Le monde de la Bible » (no 38), , 614 p. (ISBN 978-2-8309-0857-2)

Ouvrages personnels[modifier | modifier le code]

Articles[modifier | modifier le code]

  • « Jésus, ses frères et ses sœurs », in Le Monde de la Bible hors-série, printemps 2009, p. 52-56.
  • « Ce qu'ils n'ont pas dit de Pâques », in Le Monde de la Bible hors-série, printemps 2009, p. 41-45.
  • « Paul, interprète de Jésus », in Le Monde de la Bible hors-série, printemps 2009, p. 25-28.
  • « Jésus : un juif marginal… et plus encore ! », in Le Monde de la Bible hors-série, printemps 2009, p. 19-22.

Filmographie[modifier | modifier le code]

  • Daniel Marguerat, le théologien amoureux des Ecritures : le 16 octobre 2012 à Ecublens (VD) / interlocutrice: Manuela Salvi. Robert Mermoud, musicien : le 23 octobre 1991 à Eclagnens (VD), Association Films plans-fixes, Lausanne [2013] (1 DVD (ca. 100 min) : son, n et b ; 12 cm, en boîte 19 cm), Plans-fixes no 1278 no 1099, permalien [1]
  • Daniel Marguerat compte au nombre des chercheurs intervenant dans Corpus Christi (1999), L'Origine du christianisme (2003) et L'Apocalypse (2008) réalisés par Jérôme Prieur et Gérard Mordillat

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Yvan Bourquin et Emmanuelle Staffeke, Raconter, interpréter, annoncer: parcours de Nouveau Testament : Mélanges offerts à Daniel Marguerat pour son 60ème anniversaire, Labor et Fides, (ISBN 9782830911022, lire en ligne)
  • Daniel Marguerat, « Mon parcours d'exégète. Essai d'autobiographie », Études théologiques et religieuses, vol. 85, no 1,‎ , p. 81-99 (ISSN 0014-2239 et 2272-9011, DOI 10.3917/etr.0851.0081, lire en ligne)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Daniel Marguerat, « Mon parcours d'exégète. Essai d'autobiographie », Études théologiques et religieuses, vol. 85, no 1,‎ , p. 81 (ISSN 0014-2239 et 2272-9011, DOI 10.3917/etr.0851.0081, lire en ligne)
  2. Cf. Éléments, juillet/septembre, 2011.
  3. Revue d'histoire et de philosophie religieuses, t. LXXXIV, Presses Universitaires de France, (lire en ligne), p. 124
  4. Focant, Camille, « Daniel Marguerat, Yvan Bourquin, Pour lire les récits bibliques. Initiation à l'analyse narrative. 2009 », Revue Théologique de Louvain, vol. 41, no 2,‎ (lire en ligne)
  5. Revue théologique de Louvain, vol. 37, Université catholique de Louvain, (lire en ligne), p. 269

Liens externes[modifier | modifier le code]