Équipe de Pologne de football à la Coupe du monde 1974

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Équipe de Pologne de football à la Coupe du monde 1974

Fédération PZPN

Class. FIFA / Elo 5e[1]
Organisateur(s) Allemagne de l'Ouest Allemagne de l'Ouest
Participation 2e
Meilleure performance 3e
Sélectionneur Drapeau : Pologne Kazimierz Górski
Capitaine Kazimierz Deyna
Meilleur buteur Grzegorz Lato (7 buts)
Équipe de Pologne de football à la Coupe du monde

L'équipe de Pologne de football participe à la Coupe du monde de football de 1974 organisée en Allemagne de l'Ouest du 13 juin au . Pour sa deuxième participation à la compétition, dont elle n'est pas tête de série, la Pologne est l'équipe surprise du tournoi du tournoi, elle réalise à cette occasion son meilleur résultat en Coupe du monde de football en obtenant la troisième place. La Pologne termine au cours de la compétition offensif avec 16 buts marqués ce qui en fait la meilleure attaque de la compétition[2], les Polonais comptent dans leurs rang Lato meilleur buteur de la compétition[3] avec 7 buts[2] et Władysław Żmuda meilleur jeune joueur de la compétition[3].

Les éliminatoires[modifier | modifier le code]

C'est la 9e édition des éliminatoires puisqu'en 1930, la première Coupe du monde se joue « sur invitation ». Les trente-deux sélections participant aux éliminatoires de la zone européenne sont réparties en neuf groupes, quatre groupes de trois équipes et cinq groupes de quatre équipes. Les équipes terminant à la première place des groupes 1 à 8 sont directement qualifiées pour la phase finale de la Coupe du monde en Allemagne de l'Ouest. L'équipe terminant en tête du groupe 9 se qualifie pour le match de barrage face au vainqueur du groupe 3 de la zone Amérique du Sud, le vainqueur de ce match de barrage obtenant le droit de participer à la Coupe du monde. Le tirage au sort place la Pologne dans le groupe 5 avec l'Angleterre et le Pays de Galles[4]. Chaque équipe doit alors se rencontrer deux fois, la première équipes au classement se qualifiant pour la Coupe du monde.

Le , l'Angleterre s'impose difficilement au Pays de Galles, un but à zéro, le , les deux équipes ne réussissent pas à se départager et font match nul (1-1) à Londres. Le Pays de Galles reçoit ensuite la Pologne le 28 mars au Ninian Park de Cardiff. James Leighton au retour des vestiaires puis Trevor Hockey peu avant la fin du temps réglementaire offrent aux gallois leur premier succès de ces éliminatoires. La Pologne dans une position déjà inconfortable reçoit l'Angleterre au Stadion Śląski de Chorzów. Les hommes de Górski démarrent fort le match, sept minutes après que le coup d'envoi eut été donné, l'attaquant du Legia Varsovie Robert Gadocha ouvre le score, deux minutes après le retour des vestiaires, Włodzimierz Lubański donne plus d'ampleur au score, les Polonais résistent et obtiennent un succès de prestige[5].

Les Polonais débute leur phase retour en recevant les gallois à Chorzów, Robert Gadocha ouvre le score à la demi-heure de jeu, cinq minutes plus tard Lato double la mise de la tête, Domarski à la 53e clôt le score d’une frappe du gauche. Pour le dernier match des éliminatoires, les Polonais se déplacent à Wembley avec comme objectif de ramener au moins le point du match nul qui leur assurerait la qualification[6], les Polonais sont largement dominés dans le jeu, les Anglais totalisant 35 frappes au cours de la rencontre[6], c'est cependant Jan Domarski d'une frappe fuyante qui passe sous le gardien anglais qui ouvre le score, Alan Clarke égalise peu après en prenant Jan Tomaszewski à contre-pied sur penalty[7]. Ce dernier match qualificatif est marqué par le talent du portier polonais Jan Tomaszewski qui à plusieurs reprises repousse les tentatives anglaises[6],[8], à contrario Peter Shilton se met en évidence par une erreur coûtant le but et la qualification. Le match nul (1-1)[9] offre à la Pologne sa première qualification pour un mondial depuis 1938.

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff Résultats (▼ dom., ► ext.) Drapeau : Pologne Drapeau : Angleterre Drapeau : Pays de Galles
1 Drapeau : Pologne Pologne 5 4 2 1 1 6 3 +3 Drapeau : Pologne Pologne 2-0 3-0
2 Drapeau : Angleterre Angleterre 4 4 1 2 1 3 4 -1 Drapeau : Angleterre Angleterre 1-1 1-1
3 Drapeau : Pays de Galles Pays de Galles 3 4 1 1 2 3 5 -2 Drapeau : Pays de Galles Pays de Galles 2-0 0-1
28 mars 1973 Pays de Galles Drapeau : Pays de Galles 2 - 0 Drapeau : Pologne Pologne Ninian Park, Cardiff
Leighton But inscrit après 46 minutes 46e
Hockey But inscrit après 88 minutes 88e
Spectateurs : 24 000
Arbitrage : M. Rigo-Suerda Flag of Spain (1945–1977).svg
détails

6 juin 1973 Pologne Drapeau : Pologne 2 - 0 Drapeau : Angleterre Angleterre Stade de Silésie, Chorzow
Gadocha But inscrit après 7 minutes 7e
Lubanski But inscrit après 47 minutes 47e
Spectateurs : 90 000
Arbitrage : M. Schiller Drapeau : Autriche
détails

26 septembre 1973 Pologne Drapeau : Pologne 3 - 0 Drapeau : Pays de Galles Pays de Galles Stade de Silésie, Chorzow
Gadocha But inscrit après 29 minutes 29e
Lato But inscrit après 34 minutes 34e
Domarski But inscrit après 53 minutes 53e
Spectateurs : 90 000
Arbitrage : M. Dahlberg Drapeau : Suède
détails

17 octobre 1973 Angleterre Drapeau : Angleterre 1 - 1 Drapeau : Pologne Pologne Wembley, Londres
Clarke But inscrit après 63 minutes 63e (pén.) Domarski But inscrit après 57 minutes 57e Spectateurs : 100 000
Arbitrage : M. Loraux Drapeau : Belgique
détails

Buteurs[modifier | modifier le code]

Au cours de cette campagne, les Polonais on inscrit six buts, avec quatre joueurs différents, Jan Domarski et Robert Gadocha ont chacun inscrit deux buts lors de ces éliminatoires, Włodzimierz Lubański et Grzegorz Lato ont eux inscrit un seul but.

Buteurs de l'équipe de Pologne
Place Joueur Poste Buts MJ Temps Adversaire
1 Drapeau : Pologne Jan Domarski M 2 3 216 Drapeau : Pays de Galles Pays de Galles, Drapeau : Angleterre Angleterre
Drapeau : Pologne Robert Gadocha A 2 4 360 Drapeau : Angleterre Angleterre, Drapeau : Pays de Galles Pays de Galles
3 Drapeau : Pologne Włodzimierz Lubański A 1 2 144 Drapeau : Angleterre Angleterre
Drapeau : Pologne Grzegorz Lato A 1 2 180 Drapeau : Pays de Galles Pays de Galles

Les joueurs appelés[modifier | modifier le code]

Pour la seconde compétition mondiale de football disputée par la Pologne, le sélectionneur Kazimierz Górski décide de reconduire l'équipe qui a affronté la Angleterre en novembre 1973. Le grand absent de la liste est Włodzimierz Lubański, meilleur buteur du championnat de Pologne entre 1966 et 1969, mais blessé aux ligaments du genou face à l'Angleterre en qualification lors d'un choc face à Alan Ball[10], il ne retrouve la sélection qu'en 1977.

Dans cette liste de vingt-deux joueurs, l'équipe du Wisła Cracovie est la plus représentée avec cinq joueurs, suivie par le Górnik Zabrze et ses quatre joueurs. Le plus jeune joueur de la liste est l’attaquant du Wisła Cracovie Zdzisław Kapka, meilleur buteur du dernier championnat polonais. Le joueur le plus capé à faire le voyage en RFA est le capitaine de la sélection Kazimierz Deyna, il compte 49 sélections à la veille du mondial. Zygmunt Maszczyk est le joueur le plus âgé de la sélection, c'est également le seul joueur du Ruch Chorzów, champions en titre de Pologne. L'effectif sélectionné est relativement inexpérimenté, sur les 22 membres de la sélection, trois ont fait leurs débuts en 1974, sept au cours de l'année 1973.

Górski sélectionne neuf des dix-neuf champions olympiques deux ans plus tôt, il intègre également de jeunes espoirs du football polonais au sein de la sélection, comme le jeune défenseur Władysław Żmuda ou l'attaquant Andrzej Szarmach[11].


Effectif de l'équipe de Pologne lors de la Coupe du monde 1974
Joueurs     Encadrement technique
P. Nom Date de naissance Sél. But(s) Club Depuis
1 G Fischer, AndrzejAndrzej Fischer 24 601 15/1/1952 (22 ans) 1 0 Drapeau : Pologne Górnik Zabrze 1974
2 G Tomaszewski, JanJan Tomaszewski 26 068 9/1/1948 (26 ans) 14 0 Drapeau : Pologne LKS Łódź 1971
3 G Kalinowski, ZygmuntZygmunt Kalinowski 25 589 2/5/1949 (25 ans) 4 0 Drapeau : Pologne Śląsk Wrocław 1973
4 D Szymanowski, AntoniAntoni Szymanowski 24 968 13/1/1951 (23 ans) 28 0 Drapeau : Pologne Wisła Cracovie 1970
5 D Gut, ZbigniewZbigniew Gut 25 604 17/4/1949 (25 ans) 9 0 Drapeau : Pologne Odra Opole 1972
6 D Gorgoń, JerzyJerzy Gorgoń 25 512 18/7/1949 (24 ans) 31 5 Drapeau : Pologne Górnik Zabrze 1970
7 M Wieczorek, HenrykHenryk Wieczorek 25 363 14/12/1949 (24 ans) 3 0 Drapeau : Pologne Górnik Zabrze 1973
8 D Bulzacki, MirosławMirosław Bulzacki 24 685 23/10/1951 (22 ans) 16 0 Drapeau : Pologne LKS Łódź 1973
9 D Żmuda, WładysławWładysław Żmuda 23 728 6/6/1954 (20 ans) 2 0 Drapeau : Pologne Gwardia Varsovie 1973
10 D Musiał, AdamAdam Musiał 25 724 18/12/1948 (25 ans) 25 0 Drapeau : Pologne Wisła Cracovie 1968
11 M Ćmikiewicz, LesławLesław Ćmikiewicz 26 319 3/5/1947 (27 ans) 32 0 Drapeau : Pologne Legia Varsovie 1970
12 M Deyna, KazimierzKazimierz Deyna Capitaine 26 146 23/10/1947 (26 ans) 49 21 Drapeau : Pologne Legia Varsovie 1968
13 M Kasperczak, HenrykHenryk Kasperczak 26 616 10/7/1946 (27 ans) 17 2 Drapeau : Pologne Stal Mielec 1973
14 M Maszczyk, ZygmuntZygmunt Maszczyk 27 049 3/5/1945 (29 ans) 16 0 Drapeau : Pologne Ruch Chorzów 1968
15 A Jakóbczak, RomanRoman Jakóbczak 26 750 26/2/1946 (28 ans) 1 1 Drapeau : Pologne Lech Poznań 1974
16 A Lato, GrzegorzGrzegorz Lato 25 248 8/4/1950 (24 ans) 13 8 Drapeau : Pologne Stal Mielec 1971
17 A Szarmach, AndrzejAndrzej Szarmach 25 070 3/10/1950 (23 ans) 7 4 Drapeau : Pologne Górnik Zabrze 1973
18 A Gadocha, RobertRobert Gadocha 26 797 10/1/1946 (28 ans) 46 13 Drapeau : Pologne Legia Varsovie 1967
19 A Domarski, JanJan Domarski 26 506 28/10/1946 (27 ans) 14 2 Drapeau : Pologne Stal Mielec 1967
20 A Kapka, ZdzisławZdzisław Kapka 23 544 7/12/1954 (19 ans) 4 0 Drapeau : Pologne Wisła Cracovie 1973
21 A Kmiecik, KazimierzKazimierz Kmiecik 24 719 19/9/1951 (22 ans) 11 3 Drapeau : Pologne Wisła Cracovie 1972
22 A Kusto, MarekMarek Kusto 23 766 29/4/1954 (20 ans) 3 1 Drapeau : Pologne Wisła Cracovie 1974
Sélectionneur



Légende

Effectif sur le site de la FIFA.


Préparation de l'événement[modifier | modifier le code]

Format et tirage au sort[modifier | modifier le code]

Seize équipes sont qualifiées pour la Coupe du monde. La compétition se déroule en trois phases, la première, les équipes sont réparties en quatre groupes de quatre. Les deux premiers de chaque groupe accèdent au deuxième tour, où elles se retrouvent à nouveau dans deux poules de quatre. Les gagnants de chaque poule jouent la finale, et les deuxièmes le match pour la troisième place.

Pour le tirage au sort, quatre pots, le pot 1 est composé des sélections d’Europe de l'Ouest, le Pot 2 dont fait partie la Pologne est composé des sélections d’Europe de l'Ouest, le pot 3 des équipes sud-américaine et le pot 4 des équipes du reste du monde. De plus quatre tête de série sont désignées par la FIFA, ces sélections ne peuvent se rencontrer au premier tour, la RFA, nation hôte, le Brésil, tenant du titre, l'Italie et l'Uruguay[12].

Le tirage au sort de la phase finale a lieu à Francfort le , la Pologne est placé dans le Groupe 4, un groupe relativement relevé composé de l'Italie, finaliste de l’édition précédente et tête de série, de l'Argentine et d'Haïti[11].

Préparation[modifier | modifier le code]

Une fois qualifié pour le mondial allemand, il reste cinq matchs amicaux à jouer pour l'équipe de Pologne avant de partir disputer la Coupe du monde en RFA. Elle est d'abord opposée à l'Irlande, le au Dalymount Park de Dublin, lors de cette rencontre, les Irlandais par l'intermédiaire de Miah Dennehy ouvrent le score à la demi-heure de jeu, par la suite le score n'évolue plus, les Polonais s’inclinent (0-1)[13]. Kazimierz Górski profite de cette rencontre pour donner à Władysław Żmuda et à Zdzisław Kapka leur première cape international.

Avant de se rendre en RFA pour disputer la Coupe du monde, les Polonais disputent quatre match amicaux. Les Polonais commencent par disputer deux matchs amicaux face à Haiti, futur adversaire au sein du groupe 4, les deux rencontres sont disputées à Port-au-Prince les 13 et 15 avril. Le groupe polonais qui effectue le déplacement à Haïti est composé de joueurs ayant peu d’expérience internationale, les joueurs plus expérimentés n'ont pas fait le déplacement. Les Polonais sont d'abord défaits par les Haïtiens sur le score de (2-1)[14], ils prennent leur revanche deux jours plus tard sur le score de trois buts à un[15]. Lors de ces deux rencontres, neuf des joueurs alignés par Górski ont fait leurs débuts internationaux.

Deux jours après la victoire sur Haiti, Kazimierz Górski dirige les Polonais au Stade de Sclessin près de Liège pour rencontrer la Belgique. L'équipe sélectionnée pour le match n'est composée d'aucun joueur ayant pris part au déplacement à Haïti. Menés au score dès la demi-heure de jeu, les Polonais s'en remettent à Kazimierz Deyna auteur de l'égalisation pour revenir à hauteur des Belges, le score n’évolue plus et les deux équipes se séparent dos à dos (1-1)[16]. Les Polonais disputent leur ultime match de préparation face à la Grèce à Varsovie un mois avant le début du mondial, lors de cette rencontre les Polonais dominent les Grecs, Grzegorz Lato en première période puis Roman Jakóbczak en seconde inscrivent les buts polonais pour une victoire finale (2-0)[17].





Compétition[modifier | modifier le code]

Premier tour[modifier | modifier le code]

Les Polonais débutent leur mondial face à l'Argentine. Au Neckarstadion de Stuttgart, les aigles blancs commencent idéalement leur rencontre : à la 7e minute de jeu, Grzegorz Lato profite d'un corner relâché par le portier argentin Daniel Carnevali pour pousser le cuir au fond des filets argentins et ouvrir le score. Dès la minute suivante, les Polonais doublent la mise : à la suite d'une récupération au milieu de terrain, Andrzej Szarmach, idéalement lancé dans la profondeur, vient gagner son duel face au gardien de l'Albiceleste. À l'heure de jeu, Ramón Heredia relance le match en réduisant l'écart, mais deux minutes seulement après cette réduction du score, Grzegorz Lato réalise un doublé en profitant de l'erreur de Daniel Carnevali, ce dernier dégageant directement dans les pieds de l’attaquant du Stal Mielec. Carlos Babington profite d'un cafouillage dans la surface polonaise pour de nouveau rapprocher les Argentins. Les Polonais finissent par s'imposer (3-2)[11].

Les Polonais célébrant leur second but face à l'Italie.

Dans le cadre de la seconde journée de ce premier tour, Polonais et Haïtiens, déjà adversaires à deux reprises en préparation, se retrouvent de nouveau, cette fois-ci au stade olympique de Munich, lieu du sacre olympique polonais deux ans auparavant[11]. Lancé par un ballon piqué en profondeur, Grzegorz Lato profite du mauvais timing d'un défenseur haïtien pour se retrouver face au portier et inscrire le premier but de la partie. La minute suivante, Kazimierz Deyna coupe au premier poteau un corner pour doubler le score. À la 30e minute, Andrzej Szarmach profite d'un nouveau coup de pied de coin pour inscrire son premier but de la rencontre, trompant d'une tête décroisée Henri Françillon. À la 31e, Jerzy Gorgoń donne quatre buts d'avance aux siens sur un coup franc aux trente mètres sous la barre haïtienne. Puis c'est au tour d'Andrzej Szarmach, seul dans la surface adverse, idéalement servi, d'inscrire un nouveau but polonais, le troisième en l'espace de cinq minutes. Les Polonais regagnent les vestiaires avec cinq buts d’avance. Cinq minutes après la reprise, Andrzej Szarmach inscrit le but du triplé, reprenant victorieusement d'une tête piquée un corner tiré au second poteau. À la 87e, Grzegorz Lato clôt le score, et les Polonais s'imposent (7-0)[11].

La Pologne dispute une dernière journée sans grand enjeu pour elle, les Polonais étant déjà qualifiés. Gorski ne fait cependant pas de changement et aligne son équipe type contre l'Italie. Sur un centre de Henryk Kasperczak venu de la droite, Andrzej Szarmach passe devant son vis-à-vis pour ouvrir le score de la tête à la 38e minute de jeu. Avant la mi-temps, le capitaine polonais Kazimierz Deyna double le score d’une superbe frappe de l'entrée de la surface. Peu avant la fin, les Transalpins réduisent l'écart par l'intermédiaire de Fabio Capello. Les Polonais finissent néanmoins par s'imposer (2-1)[11]. La Pologne se qualifie pour le deuxième tour en remportant son groupe avec un bilan parfait de trois succès en trois rencontres.


Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Drapeau : Pologne Pologne 6 3 3 0 0 12 3 +9
2 Drapeau : Argentine Argentine 3 3 1 1 1 7 5 +2
3 Drapeau : Italie Italie 3 3 1 1 1 5 4 +1
4 Flag of Haiti (1964–1986).svg Haiti 0 3 0 0 3 2 14 -12
Pologne Drapeau : Pologne 3 - 2 Drapeau : Argentine Argentine Neckarstadion, Stuttgart
18:00
Crystal Clear app kworldclock.png Historique des rencontres
Lato But inscrit après 7 minutes 7e, But inscrit après 62 minutes 62e
Szarmach But inscrit après 8 minutes 8e
Heredia But inscrit après 60 minutes 60e
Babington But inscrit après 66 minutes 66e
Spectateurs : 31 500
Arbitrage : Clive Thomas Drapeau : Pays de Galles
(Rapport)

Haïti Drapeau : Haïti 0 - 7 Drapeau : Pologne Pologne Olympiastadion, Munich
19:30
Crystal Clear app kworldclock.png Historique des rencontres
Lato But inscrit après 17 minutes 17e, But inscrit après 87 minutes 87e
Deyna But inscrit après 18 minutes 18e
Szarmach But inscrit après 30 minutes 30e, But inscrit après 34 minutes 34e, But inscrit après 50 minutes 50e
Gorgoń But inscrit après 31 minutes 31e
Spectateurs : 23 400
Arbitrage : Govindasamy Suppiah Drapeau : Singapour
(Rapport)

Pologne Drapeau : Pologne 2 - 1 Drapeau : Italie Italie Neckarstadion, Stuttgart
16:00
Crystal Clear app kworldclock.png Historique des rencontres
Szarmach But inscrit après 38 minutes 38e
Deyna But inscrit après 44 minutes 44e
Capello But inscrit après 85 minutes 85e Spectateurs : 68 900
Arbitrage : Hans-Joachim Weyland Drapeau : République fédérale d'Allemagne
(Rapport)

Deuxième tour[modifier | modifier le code]

Les Polonais débutent leur second tour le 26 juin face à la Suède au Neckarstadion de Stuttgart. La rencontre est plus accrochée que ce ne fut le cas au premier tour. Grzegorz Lato inscrit avant la mi-temps le seul but de la rencontre. Cette victoire (1-0)[11] permet de lancer idéalement la Pologne dans la course à la qualification pour la finale. Lors de la seconde rencontre de ce deuxième tour, les Polonais rencontrent la Yougoslavie. À la 24e minute, le capitaine Kazimierz Deyna transforme un penalty pour donner l'avantage aux blancs et rouges. Stanislav Karasi relance le match peu avant la mi-temps en égalisant après avoir éliminé le gardien Jan Tomaszewski. Peu après l'heure de jeu, les Polonais reprennent l'avantage sur corner grâce à Grzegorz Lato. Ils s'imposent (2-1), une victoire qui leur permet de s'offrir un match décisif face à la RFA pour l'accession à la finale[11]. Dans des conditions climatiques difficiles, la rencontre est retardée avant de finalement débuter avec plus de trente minutes de retard. Les Polonais ne réussissent pas à conclure leur bonne partie, la faute au portier allemand Sepp Maier. À la 76e minute de jeu, Gerd Müller fait céder la défense polonaise. Le score n'évolue plus par la suite, et cette défaite barre aux Polonais la route de la finale[11].

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Drapeau : République fédérale d'Allemagne Allemagne de l’Ouest 6 3 3 0 0 7 2 +5
2 Drapeau : Pologne Pologne 4 3 2 0 1 3 2 +1
3 Drapeau : Suède Suède 2 3 1 0 2 4 6 -2
4 Drapeau : République fédérative socialiste de Yougoslavie Yougoslavie 0 3 0 0 3 2 6 -4
Suède Drapeau : Suède 0 - 1 Drapeau : Pologne Pologne Neckarstadion, Stuttgart
19:30
Crystal Clear app kworldclock.png Historique des rencontres
Lato But inscrit après 43 minutes 43e Spectateurs : 43 755
Arbitrage : Ramon Barreto Drapeau : Uruguay
(Rapport)

Pologne Drapeau : Pologne 2 - 1 Drapeau : République fédérative socialiste de Yougoslavie Yougoslavie Waldstadion, Francfort-sur-le-Main
16:00
Crystal Clear app kworldclock.png Historique des rencontres
Deyna But inscrit après 24 minutes 24e (pen)
Lato But inscrit après 62 minutes 62e
Karasi But inscrit après 43 minutes 43e Spectateurs : 55 000
Arbitrage : Rudi Glöckner Drapeau : Allemagne de l'Est
(Rapport)

Pologne Drapeau : Pologne 0 - 1 Drapeau : République fédérale d'Allemagne Allemagne de l’Ouest Waldstadion, Francfort-sur-le-Main
16:30
Crystal Clear app kworldclock.png Historique des rencontres
Müller But inscrit après 76 minutes 76e Spectateurs : 59 000
Arbitrage : Erich Linemayr Drapeau : Autriche
(Rapport)

Match pour la troisième place[modifier | modifier le code]

Lors du match pour la troisième place, les Polonais rencontrent la Seleção à Munich. À la 76e minute, Grzegorz Lato sur une contre-attaque prend de vitesse la défense brésilienne, longeant la ligne de touche avant de repiquer dans la surface brésilienne. Excentré dans la surface, il trompe le gardien de but brésilien Émerson Leão, venu à sa rencontre, d'une frappe croisée qui termine sa course dans le petit filet. Avec cette victoire sur le Brésil, les Polonais, surprises du mondial, parviennent à monter sur le podium mondial, ce qui constitue la meilleure performance de l'histoire du football polonais en Coupe du monde[11].

Brésil Drapeau : Brésil 0 - 1 Drapeau : Pologne Pologne Olympiastadion, Munich
16:00
Crystal Clear app kworldclock.png Historique des rencontres
Lato But inscrit après 76 minutes 76e Spectateurs : 74 100
Arbitrage : Aurelio Angonese Drapeau : Italie
(Rapport)

Statistiques[modifier | modifier le code]

La Pologne termine meilleure attaque de la compétition avec 16 buts marqués[2], Lato termine meilleur buteur de la compétition[3] avec 7 buts[2], Andrzej Szarmach, termine deuxième réalisateur de ce mondial avec 5 buts[2].

Temps de jeu[modifier | modifier le code]

Temps de jeu des joueurs de l'équipe de Pologne
Joueur Drapeau : Argentine Flag of Haiti (1964–1986).svg Drapeau : Italie Drapeau : Suède Drapeau : République fédérative socialiste de Yougoslavie Drapeau : République fédérale d'Allemagne Drapeau : Brésil TT But MJ MT Légende
Gardiens Abréviations et symboles :

TT : Total de minutes jouées
MJ : Nombre de matchs joués
MT : Matchs joués en tant que titulaire


But inscrit  : but
Entré  : joueur entré
Remplacé : joueur remplacé
Capitaine : capitaine
Exclu temporairement : carton jaune
Carton rouge : carton rouge
Andrzej Fischer 0 min 0 min 0 min 0 min 0 min 0 min 0 min 0 min 0 0 0
Jan Tomaszewski 90 min 90 min 90 min 90 min 90 min 90 min 90 min 630 min 0 7 7
Zygmunt Kalinowski 0 min 0 min 0 min 0 min 0 min 0 min 0 min 0 min 0 0 0
Défenseurs
Antoni Szymanowski 90 min 90 min 90 min 90 min 90 min 90 min 90 min 630 min 0 7 7
Zbigniew Gut 0 min Entré  19 min 0 min 90 min 0 min 0 min 0 min 109 min 0 2 1
Jerzy Gorgoń 90 min But inscrit 90 min 90 min Exclu temporairement 90 min 90 min 90 min 90 min 630 min 1 7 7
Mirosław Bulzacki 0 min 0 min 0 min 0 min 0 min 0 min 0 min 0 min 0 0 0
Władysław Żmuda 90 min 90 min 90 min 90 min 90 min 90 min 90 min 630 min 0 7 7
Adam Musiał 90 min Remplacé 71 min Exclu temporairement 90 min 0 min 90 min 90 min 90 min 521 min 0 6 6
Milieux
Henryk Wieczorek 0 min 0 min 0 min 0 min 0 min 0 min 0 min 0 min 0 0 0
Lesław Ćmikiewicz Entré  5 min Entré  25 min Entré  12 min 0 min Entré  33 min Entré  10 min Entré  17 min 102 min 0 6 0
Kazimierz Deyna 90 min But inscrit 90 min But inscrit 90 min 90 min But inscrit Remplacé 80 min 90 min 90 min 620 min 3 7 7
Henryk Kasperczak 90 min 90 min Exclu temporairement 90 min 90 min 90 min Remplacé 80 min Exclu temporairement Remplacé 73 min 593 min 0 7 7
Zygmunt Maszczyk 90 min Remplacé 65 min 90 min 90 min 90 min Remplacé 80 min 90 min 595 min 0 7 7
Attaquants
Roman Jakóbczak 0 min 0 min 0 min 0 min 0 min 0 min 0 min 0 min 0 0 0
Grzegorz Lato But inscrit But inscrit 90 min But inscrit But inscrit 90 min 90 min But inscrit 90 min But inscrit 90 min 90 min But inscrit 90 min 630 min 7 7 7
Andrzej Szarmach But inscrit Remplacé70 min But inscrit But inscrit But inscrit 90 min But inscrit Remplacé 78 min Remplacé 60 min Remplacé 57 min 0 min Remplacé 75 min 430 min 5 6 6
Robert Gadocha Remplacé 85 min 90 min 90 min 90 min 90 min 90 min 90 min 625 min 0 7 7
Jan Domarski Entré  20 min 0 min 0 min 0 min Entré  10 min 90 min 0 min 120 min 0 3 1
Zdzisław Kapka 0 min 0 min 0 min 0 min 0 min 0 min Entré  15 min 15 min 0 1 0
Kazimierz Kmiecik 0 min 0 min 0 min Entré  30 min 0 min Entré  10 min 0 min 40 min 0 2 0
Marek Kusto 0 min 0 min 0 min 0 min 0 min 0 min 0 min 0 min 0 0 0

Buteurs[modifier | modifier le code]

Au cours de cette campagne, les polonais on inscrit seize buts ce qui en fait la meilleure attaque, ses buts ont été réalisés par quatre joueurs différents, Grzegorz Lato meilleur réalisateur de ce mondial 1974 avec 7 buts, Andrzej Szarmach second de ce classement avec 5 buts, le capitaine polonais Kazimierz Deyna a inscrit trois buts, le défenseur Jerzy Gorgoń a inscrit un seul but.

Buteurs de l'équipe de Pologne
Place Joueur Poste Buts MJ Temps Adversaire
1 Drapeau : Pologne Grzegorz Lato A 7 7 630 Drapeau : Argentine Argentine (2)
Flag of Haiti (1964–1986).svg Haiti (2)
Drapeau : Suède Suède
Drapeau : République fédérative socialiste de Yougoslavie Yougoslavie
Drapeau : Brésil Brésil
2 Drapeau : Pologne Andrzej Szarmach A 5 6 430 Drapeau : Argentine Argentine
Flag of Haiti (1964–1986).svg Haiti (3)
Drapeau : Italie Italie
3 Drapeau : Pologne Kazimierz Deyna M 3 7 620 Flag of Haiti (1964–1986).svg Haiti
Drapeau : Italie Italie
Drapeau : République fédérative socialiste de Yougoslavie Yougoslavie
4 Drapeau : Pologne Jerzy Gorgoń D 2 7 630 Flag of Haiti (1964–1986).svg Haiti

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Classement Elo de la Pologne depuis 1921 sur eloratings.net. Consulté le 8 juin 2010.
  2. a b c d et e « Statistiques », http://fr.fifa.com (consulté le 24 mars 2015).
  3. a b et c « Prix », http://fr.fifa.com (consulté le 24 mars 2015).
  4. (en) « World Cup 1974 Qualifying », sur rsssf.com (consulté le 26 mars 2015).
  5. « Poland 2 - 0 England », englandstats.com (consulté le 20 mars 2015).
  6. a b et c « La fantastique Pologne de 1974 », lagrinta.fr (consulté le 20 mars 2015).
  7. « 1973-74 Penalties for England Scored », englandfootballonline.com (consulté le 6 avril 2015).
  8. « Jan Tomaszewski: A man haunted for ever after being called a clown », theguardian.com (consulté le 6 avril 2015).
  9. « England 1 - 1 Poland », englandstats.com (consulté le 6 avril 2015).
  10. « Les grandes carrières brisées : Wlodzimierz Lubanski, le pelé blanc » (consulté le 18 mai 2015).
  11. a b c d e f g h i et j « Pologne 1974 : À la conquête du titre mondial », oldschoolpanini.com (consulté le 31 mars 2015).
  12. (en) « FIFA World Cup™ seeded teams 1930 - 2006 » [PDF], sur www.fifa.com (consulté le 27 mars 2015).
  13. (en) « Football MATCH: 21.10.1973 Rep. of Ireland v Poland », sur eu-football.info (consulté le 26 mars 2015).
  14. (en) « Football MATCH: 13.04.1974 Haiti v Poland », sur eu-football.info (consulté le 26 mars 2015).
  15. (en) « Football MATCH: 15.04.1974 Haiti v Poland », sur eu-football.info (consulté le 26 mars 2015).
  16. (en) « La Belgique accrochée par la Pologne (1-1) en amical », sur https://fr.athlet.org (consulté le 26 mars 2015).
  17. (en) « La Pologne l'emporte sur la Grèce 2-0 en match amical », sur https://fr.athlet.org (consulté le 26 mars 2015).