Daniel Carnevali

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Carnevali.

Daniel Carnevali
Image illustrative de l’article Daniel Carnevali
Daniel Carnevali sous les couleurs de Rosario Central
Biographie
Nom Daniel Alberto Carnevali Spurchesi
Nationalité Drapeau : Argentine Argentin
Naissance (72 ans)
Lieu Rosario
Taille 1,77 m (5 10)
Poste Gardien de but
Parcours junior
Saisons Club
0000Drapeau : Argentine Rosario Central
Parcours professionnel1
SaisonsClub 0M.0(B.)
19671969Drapeau : Argentine Rosario Central004 (0)
1969Drapeau : Argentine CA Atlanta038 (0)
19701973Drapeau : Argentine Chacarita Juniors136 (0)
19731979Drapeau : Espagne UD Las Palmas194 (0)
19791982Drapeau : Argentine Rosario Central121 (0)
1983Drapeau : Colombie Junior de Barranquilla000 (0)
1984Drapeau : Argentine CA Atlanta038 (0)
19851988Drapeau : Argentine CA Colón105 (0)
19881991Drapeau : Argentine Central Córdoba030 (0)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
19721974Drapeau : Argentine Argentine026 (0)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 27 mars 2014

Daniel Alberto Carnevali est un footballeur argentin, né le à Rosario. Il évolue au poste de gardien de but de la fin des années 1960 au début des années 1990.

Formé à Rosario Central, il évolue notamment à Chacarita Juniors, à l'UD Las Palmas dans le championnat d'Espagne et au CA Colón. Il remporte avec Rosario Central le titre de champion en 1980.

Il compte 26 sélections en équipe d'Argentine dont il est le gardien titulaire lors de la Coupe du monde 1974.

Biographie[modifier | modifier le code]

Portier de l'équipe d'Argentine aux débuts des années 1970, il participe à la Coupe du monde 1974 en Allemagne[1]. L'Argentine est éliminée lors des matches du second tour, notamment après une lourde défaite face aux Pays-Bas (4-0)[2].

Il est alors remplacé dans les buts de la sélection argentine par celui qui allait devenir champion du monde quatre ans plus tard, Ubaldo Fillol[3].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (es) L. De Auilar, « Daniel Carnevali: ´Vi la Isla y dije que no jugaría aquí ni loco´ », sur laopinion.es, (consulté le 27 mars 2014)
  2. « Les statistiques des joueurs de la FIFA: Daniel CARNEVALI », sur fr.fifa.com (consulté le 27 mars 2014)
  3. (es) Manuel Borrego, « .: Carnevali : 'Fui portero porque era como Cristiano : no pasaba el balón », sur tinta-amarilla.blogspot.fr, (consulté le 27 mars 2014)

Liens externes[modifier | modifier le code]