Équipe des Pays-Bas de football à la Coupe du monde 1974

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Équipe de Pays-Bas de football à la Coupe du monde 1974

Fédération Fédération Neerlandaises de football

Class. FIFA / Elo ?e
Organisateur(s) Drapeau : République fédérale d'Allemagne RFA
Participation 3
Meilleure performance Finale (1974)
Sélectionneur Drapeau : Pays-Bas Rinus Michels
Capitaine Johan Cruyff
Meilleur buteur Johan Neeskens (5)
Maillots
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur
Équipe de Pays-Bas de football à la Coupe du monde

L’équipe des Pays-Bas est finaliste de la Coupe du monde de football 1974 organisée en RFA.

Éliminatoires[modifier | modifier le code]

Dans le groupe 3, les Pays-Bas et la Belgique se livrent un mano a mano pour le ticket qualificatif. Ce sont finalement les Néerlandais qui terminent en tête grâce à un meilleur goal-average alors que la Belgique réussit à finir son parcours qualificatif sans encaisser le moindre but. Les deux équipes scandinaves du groupe, la Norvège et l'Islande n'ont pas joué un grand rôle dans le groupe puisqu'elles ont perdu tous leurs matchs contre les deux premiers.

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff Résultats (▼ dom., ► ext.) Drapeau : Pays-Bas Drapeau : Belgique Drapeau : Norvège Drapeau : Islande
1 Drapeau : Pays-Bas Pays-Bas 10 6 4 2 0 24 2 +22 Drapeau : Pays-Bas Pays-Bas 0-0 9-0 5-0
2 Drapeau : Belgique Belgique 10 6 4 2 0 12 0 +12 Drapeau : Belgique Belgique 0-0 2-0 4-0
3 Drapeau : Norvège Norvège 4 6 2 0 4 9 16 -7 Drapeau : Norvège Norvège 1-2 0-2 4-1
4 Drapeau : Islande Islande 0 6 0 0 6 2 29 -27 Drapeau : Islande Islande 1-8 0-4 0-4

Phase finale[modifier | modifier le code]

Groupe 3[modifier | modifier le code]

Les phénomènes Oranje, dont c'est la première participation depuis 1938, terminent premiers et invaincus avec deux victoires contre les Uruguayens, quatrièmes au Mexique quatre ans plus tôt et les Bulgares, mais ils sont tenus en échec par les Suédois. La Suède, elle, termine deuxième avec deux nuls et une victoire contre l'Uruguay.

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Drapeau : Pays-Bas Pays-Bas 5 3 2 1 0 6 1 +5
2 Drapeau : Suède Suède 4 3 1 2 0 3 0 +3
3 Drapeau : République populaire de Bulgarie Bulgarie 2 3 0 2 1 2 5 -3
4 Drapeau : Uruguay Uruguay 1 3 0 1 2 1 6 -5

     Équipe qualifiée ou victorieuse; Pts = points; J = joués; G = gagnés; N = nuls; P = perdus;
Bp = buts pour; Bc = buts contre; Diff = différence de buts

Match Date Équipe 1 Résultat Équipe 2
5 15 juin 1974 Uruguay Drapeau : Uruguay 0-2 Drapeau : Pays-Bas Pays-Bas
6 15 juin 1974 Suède Drapeau : Suède 0-0 Drapeau : République populaire de Bulgarie Bulgarie
13 19 juin 1974 Pays-Bas Drapeau : Pays-Bas 0-0 Drapeau : Suède Suède
14 19 juin 1974 Bulgarie Drapeau : République populaire de Bulgarie 1-1 Drapeau : Uruguay Uruguay
21 23 juin 1974 Bulgarie Drapeau : République populaire de Bulgarie 1-4 Drapeau : Pays-Bas Pays-Bas
22 23 juin 1974 Suède Drapeau : Suède 3-0 Drapeau : Uruguay Uruguay

Groupe A[modifier | modifier le code]

Les Pays-Bas terminent premiers et se qualifient pour la finale en battant tous leurs adversaires. Le Brésil participe à la petite finale en gagnant ses deux autres matchs. L'Argentine et la RDA sont éliminées une fois le second tour terminé.

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Drapeau : Pays-Bas Pays-Bas 6 3 3 0 0 8 0 +8
2 Drapeau : Brésil Brésil 4 3 2 0 1 3 3 0
3 Drapeau : Allemagne de l'Est Allemagne de l'Est 1 3 0 1 2 1 4 -3
4 Drapeau : Argentine Argentine 1 3 0 1 2 2 7 -5

     Équipe qualifiée ou victorieuse; Pts = points; J = joués; G = gagnés; N = nuls; P = perdus;
Bp = buts pour; Bc = buts contre; Diff = différence de buts

Johan Neeskens devance Luís Pereira et ouvre le score pour les Pays-Bas face au Brésil.
Match Date Équipe 1 Résultat Équipe 2
25 26 juin 1974 Brésil Drapeau : Brésil 1-0 Drapeau : Allemagne de l'Est Allemagne de l'Est
26 26 juin 1974 Pays-Bas Drapeau : Pays-Bas 4-0 Drapeau : Argentine Argentine
29 30 juin 1974 Allemagne de l'Est Drapeau : Allemagne de l'Est 0-2 Drapeau : Pays-Bas Pays-Bas
30 30 juin 1974 Argentine Drapeau : Argentine 1-2 Drapeau : Brésil Brésil
33 3 juillet 1974 Argentine Drapeau : Argentine 1-1 Drapeau : Allemagne de l'Est Allemagne de l'Est
34 3 juillet 1974 Pays-Bas Drapeau : Pays-Bas 2-0 Drapeau : Brésil Brésil

Finale[modifier | modifier le code]

Uli Hoeneß commet une faute sur Johan Cruijff à la 1re minute de jeu.

La finale de la Coupe du monde oppose au stade olympique de Munich les Pays-Bas au pays organisateur la RFA, vainqueurs respectif des groupes A et B au deuxième tour. Malgré le fait que l'Allemagne joue à domicile, l'équipe néerlandaise est considérée par les spécialistes comme la favorite de la finale[1].

Gerd Müller lors de la finale
Le penalty est transformé par Johan Neeskens.

Au coup d'envoi du match, les Néerlandais monopolisent le ballon puis Johan Cruijff s'engage dans la défense allemande. Il se défait du défenseur Berti Vogts mais est arrêté par une faute du milieu de terrain Uli Hoeneß à la limite de la surface de réparation. L'arbitre anglais John Taylor siffle penalty au bénéfice des Pays-Bas alors qu'aucun Allemand n'a encore touché le ballon : Johan Neeskens tire le penalty et trompe Sepp Maier. Les Pays-Bas ralentissent alors le rythme et se contentent de gérer leur avantage, ce qui permet aux Allemands de se remettre de leur début de rencontre mal négocié.

À la 26e minute de jeu, l'ailier gauche allemand Bernd Hölzenbein dribble trois adversaires dans la surface de réparation mais le troisième, Wim Jansen, le tacle irrégulièrement. Les Allemands obtiennent un penalty, qui est transformé par le défenseur Paul Breitner. Après cette égalisation, l'équipe allemande domine la rencontre et se procure de bonnes occasions de but par Franz Beckenbauer sur coup-franc ainsi que par Berti Vogts et Jürgen Grabowski. Le néerlandais Johnny Rep échoue seul devant le gardien Sepp Maier à la 37e minute. Peu avant la mi-temps, un centre de la droite de Rainer Bonhof arrive dans le dos de Gerd Müller, marqué par deux défenseurs. Müller se retourne vers la balle, la fait ricocher sur son pied gauche, se retourne vers le but et trompe le gardien néerlandais Jan Jongbloed[2] pour donner l'avantage au score 2-1 à l'Allemagne de l'Ouest[1],[3].

Allemagne de l’Ouest Drapeau : République fédérale d'Allemagne 2 - 1 Drapeau : Pays-Bas Pays-Bas Olympiastadion, Munich
Crystal Clear app kworldclock.png Historique des rencontres Paul Breitner But inscrit après 26 minutes 26e (pén.)
Gerd Müller But inscrit après 44 minutes 44e
Johan Neeskens But inscrit après 2 minutes 2e (pén.) Spectateurs : 79 000
Arbitrage : Jack Taylor Drapeau : Angleterre
(Rapport)

Titulaires :
Sepp Maier
Berti Vogts
Franz Beckenbauer
Hans-Georg Schwarzenbeck
Paul Breitner
Uli Hoeneß
Rainer Bonhof
Wolfgang Overath
Jürgen Grabowski
Gerd Müller
Bernd Hölzenbein
Entraîneur :
Helmut Schön
Final1974 GER-HOL.png
Titulaires :
Jan Jongbloed
Wim Suurbier
Ruud Krol
Arie Haan
Wim Rijsbergen Remplacé après 69 minutes 69e
Wim Jansen
Johan Neeskens
Wim van Hanegem
Johan Cruijff
Johnny Rep
Robert Rensenbrink Remplacé après 46 minutes 46e
Remplaçants :
René van de Kerkhof Entré après 46 minutes 46e 
Theo de Jong Entré après 69 minutes 69e 
Entraîneur :
Rinus Michels

Effectif[modifier | modifier le code]

Avant la coupe du monde[modifier | modifier le code]

Les Pays-Bas faisaient partie des favoris de la compétition[réf. nécessaire] en effet l'Ajax Amsterdam dont faisaient partie la plupart des joueurs de l'équipe nationale néerlandaise a remporté la Ligue des champions trois fois de suite de 1971 à 1973.

L'équipe[modifier | modifier le code]

L'équipe des Pays-Bas s'appuyait notamment sur Johan Cruyff, le triple Ballon d'or, et sur Johan Neeskens

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b FIFA 1974, p. 64
  2. « Gerd Müller, La légende du Bombardier », sur fifa.com (consulté le 28 août 2009)
  3. « Johan Cruyff, Le plus grand maestro néerlandais », sur fifa.com (consulté le 28 août 2009)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]