Économie ouverte

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Une économie ouverte est une économie pour laquelle le commerce international se fait librement et prend une part importante dans le produit intérieur brut du pays.

Avec la mondialisation économique, le taux d'ouverture des principales économies est de plus en plus grand. L'ouverture d'une économie est empiriquement favorable à sa croissance économique.

Par opposition, une économie fermée est une économie qui vit en autarcie, où il n'y a pas d'échanges avec l'extérieur.

Exemples[modifier | modifier le code]

Par exemple, la France est aujourd'hui une économie largement ouverte. Ses échanges se font principalement avec les autres pays de l'Union européenne. En 2005, les importations représentent 54 % de la consommation de biens manufacturés[1].

Historiquement, le Bloc de l'Est ne s'est pas en réalité comporté complètement en économie fermée, commerçant pour certains produits (agricoles,etc.) avec le monde extérieur[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. L'industrie manufacturière en 2005, Insee Première, août 2006, Insee.
  2. M. Nesterov, Le commerce extérieur de l'URSS, Moscou : Éditions en Langues Étrangères

Articles connexes[modifier | modifier le code]