Néomercantilisme

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le Neomercantilisme est un régime politique qui encourage les exportations, freine les importations, contrôle le mouvements des capitaux et centralise les décisions économiques dans un gouvernement central.
L'objectif des politiques néo-mercantilistes est d'augmenter le niveau des réserves de change détenues par le gouvernement, ce qui permettrait une politique monétaire politique budgétaire plus efficace.

Il est généralement admis que cette politique nécessite de gros investissements pour appliquer les normes de réglementation dans une économie ouverte mais offre des avantages pour le gouvernement en ce qui concerne l'autonomie et le contrôle financier.
La Chine, le Japon et Singapour sont qualifiées de néomercantilistes. On ajout « néo-» en raison du changement d'orientation du mercantilisme classique, qui se caractérise par un développement militaire, à un nouveau type de mercantilisme qui se caractérise par un développement économique.

Notes et références[modifier | modifier le code]