Ça peut vous arriver

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Ça peut vous arriver
Logotype du podcast de l'émission : Ça peut vous arriver, Julien Courbet, RTL.
Logotype du podcast de l'émission.

Ancien nom Le Club des Confinés (entre et )
Présentation Julien Courbet
Réalisation Xavier Kassovic
Pays Drapeau de la France France
Langue Français
Diffusion
Station RTL
Création (19 ans)
Horaires du lundi au vendredi
- de h 30 à 11 h (jusqu'à )
- de h 30 à 11 h 30 (depuis )
Rediffusion Non Non
Podcast Oui Oui
Site web Ça peut vous arriver sur rtl.fr
Ça peut vous arriver sur 6play.fr

Ça peut vous arriver
Présentation Julien Courbet
Géraldine Carré
Participants Avocats
Pays Drapeau de la France France
Langue Français
Nombre de saisons 1
Production
Production Julien Courbet
Diffusion
Diffusion TF1
Date de première diffusion
Statut Arrêtée
Public conseillé Tout public

Ça peut vous arriver
Logotype de l'émission en 2020.
Logotype de l'émission en 2020.

Périodicité Quotidienne
Réalisation Nicolas Druet
Xavier Kassovic
Emmanuel Carriau
Eric Simon
Anthony Forestier
Présentation Julien Courbet
Participants Avocats et journalistes
Pays Drapeau de la France France
Langue Français
Nombre de saisons 1
Nombre d’émissions 36 (au )
Production
Lieu de tournage Studio Jean Drucker,
au siège d'M6, à
Neuilly-sur-Seine
Durée h 25 et h
Production Vincent Régnier
Production exécutive Hervé Robin
Société de production C. Productions
Diffusion
Diffusion M6
Date de première diffusion (moins d’un an)
Statut En production
Public conseillé Tout public
Site web Ça peut vous arriver sur 6play.fr

Ça peut vous arriver — également appelée Le Club des Confinés durant le premier confinement de 2020 — est une émission de radio française, diffusée depuis le , du lundi au vendredi, de h 30 à 11 h 30, sur RTL. Elle est présentée par Julien Courbet, épaulé par de nombreux collaborateurs (avocats, négociateurs, journalistes). Elle se consacre à la défense des consommateurs.

Adaptée une première fois à la télévision sur TF1, dès le , cette version a rapidement été déprogrammée.

Dès le , l'émission continue d'être diffusée de h 30 à 11 h 30, sur RTL, mais elle est également retransmise en direct sur M6 entre 10 h 5 et 11 h 30. Après quoi, la diffusion sur RTL s'arrête, mais continue sur M6, avec une version télévisée de l'émission, en direct, entre 11 h 35 et 12 h 35, produite par C. Productions.

Concept de l'émission[modifier | modifier le code]

L'émission se consacre à la défense des consommateurs. Julien Courbet et une équipe d'avocats, de négociateurs, de journalistes, tentent de régler des litiges, dont les auditeurs en sont les victimes. Généralement, ils portent sur des affaires de consommation (immobilier, automobileetc.)[1],[2].

Chaque problème constitue un « cas », traité par les équipes. Ceux qui n'ont pas été résolus lors d'une émission sont à nouveau traités lors des suivantes, jusqu'à résolution[3]. En 2020, Alain Azhar, rédacteur en chef de l'émission, estime à 20 000 le nombre de cas traités, pour un taux de résolution allant de 80 à 90 %[2].

Pour la version télévisée sur M6, le principe est sensiblement le même, mais Julien Courbet se retrouve entouré de nouveau avocats, ainsi que de cinq correspondants, qui sont en duplex dans toute la France, pour tenter de résoudre les cas[4],[5],[6].

Histoire[modifier | modifier le code]

Contexte et début de l'émission[modifier | modifier le code]

Dans une interview accordée à PureMédias, Julien Courbet détaille la genèse de l'émission : « Je suis à ce moment-là sur RTL depuis deux ans à peu près et je fais des jeux car la tradition de RTL était d'avoir tous les matins énormément de jeux. [...] La nouvelle direction demande à Philippe Bouvard de quitter Les Grosses Têtes et là, c'est le cataclysme. Non seulement la tranche de Philippe Bouvard est désertée, mais on en pâtit tous. Les auditeurs décident de quitter toutes les émissions. Il y a une espèce d'hémorragie. [...] Je dis [à Robin Leproux] que je trouve qu'il y a trop de jeux le matin. Je lui propose d'adapter Sans aucun doute, il me répond « ok, c'est une bonne idée, tu démarres lundi ». On était mardi ! »[3].

Il ajoute : « J'ai dû constituer en urgence une équipe. J'ai proposé l'aventure à Nathalie Fellonneau, qui est dans mon entourage proche et elle a accepté même si elle n'avait jamais fait de radio. J'ai ensuite appelé Bernard Sabbah et Hervé Pouchol, que je connais depuis 30 ans. »[3].

Faits marquants[modifier | modifier le code]

Le , l'émission se déroule dans le « Grand Studio » d'RTL, à l'occasion du 3000e cas traité[7].

Le , l'émission fête ses 15 ans. Pour l'occasion, Julien Courbet est accompagné d'autres animateurs de la station : Laurent Ruquier, Yves Calvi, Louis Bodin, Flavie Flament et Stéphane Bern, qui tentent de résoudre les problèmes d'auditeurs. L'émission se déroule dans le « Grand Studio » d'RTL et en public[8],[9].

Le , l'émission fête ses 20 ans. Pour l'occasion, elle se déroule dans le « Grand Studio » d'RTL et en public. Jean-Louis Aubert vient interpréter ses titres en direct[10].

En raison de la pandémie de Covid-19 et du confinement lié, l'émission devient : « Le Club des Confinés ». Seuls le réalisateur et le rédacteur en chef sont en studio à Neuilly-sur-Seine, Julien Courbet et ses collaborateurs étant chez eux. Eu égard à la difficulté d'appeler les différentes parties pour exposer les problèmes, le contenu de l'émission s'en trouve modifié, comme l'explique Julien Courbet au Figaro : « Nous répondons à beaucoup de questions de droit. [...] C'est du système D, des conseils, des appels à la solidarité, des coups de gueule mais aussi de la musique. »[11].

Adaptation[modifier | modifier le code]

Sur TF1[modifier | modifier le code]

L'émission a été adaptée une première fois sur TF1, dès le [12]. Elle était présentée par Julien Courbet et Géraldine Carré. Elle faisait intervenir des avocats et traitait de problèmes liés à l'insécurité (cambriolages, carjackingetc.)[13],[14]. Le principe était de revenir sur des cas traités dans l'émission radiophonique et de les compléter avec des reportages et des éclairages juridiques[12]. Parfois jugée « trop trash »[15], l'émission a été diffusée dans le contexte de l'élection présidentielle de 2002, période où la télévision programmait de nombreux reportages sur l'insécurité[16],[17]. Elle a par la suite été déprogrammée, du fait d'audiences décevantes[15].

Sur M6[modifier | modifier le code]

Dans une interview accordée au Point début 2020, Julien Courbet déclare vouloir adapter l'émission à la télévision : « Il y a une chose que je ferai avec la chaîne qui le voudra : adapter Ça peut vous arriver à la télé. À une seule condition : qu'elle soit en direct. Durant Sans aucun doute, on tournait toute la journée. Aujourd'hui, ce n'est plus dans l'air du temps. En revanche, faire dans l'après-midi Ça peut vous arriver une heure en direct, oui, c'est mon objectif et j'y arriverai. »[18],[19].

En , Guillaume Charles, directeur des programmes de M6, indique finalement au Parisien que « Julien Courbet sera en direct tous les jours sur M6 » avec une adaptation de Ça peut vous arriver[20], qui arrive à l'antenne en [4],[5].

Concrètement, une partie de l'équipe se retrouve au studio Jean Drucker, au siège de la chaîne, à Neuilly-sur-Seine, et une autre reste au studio radio. Lorsque de la musique est diffusée sur RTL, le clip est retransmis simultanément sur M6. Le flash info de 11 h est aussi retransmis sur les deux antennes[6].

Collaborateurs[modifier | modifier le code]

À la radio[modifier | modifier le code]

Julien Courbet présente l'émission, accompagné de nombreux collaborateurs.

L'émission est présentée par Julien Courbet et est produite par Alain Azhar, désigné comme rédacteur en chef[10],[21]. Xavier Kassovic en est le réalisateur[10].

De nombreux collaborateurs sont présents en studio, pour co-animer et intervenir durant les émissions avec Julien Courbet, à savoir[10],[21],[22],[23] :

  • Maître Sylvie Noachovitch, avocate pénaliste au barreau de Paris ;
  • Maître Éric de Caumont, avocat spécialiste en droit automobile au barreau de Paris ;
  • Maître Blanche de Granvilliers, avocate au barreau de Paris ;
  • Maître Anne-Claire Moser-Lebrun, avocate au barreau de Reims[24] ;
  • Maître Maryline Olivié, avocate spécialisée en droit des affaires[6] ;
  • Bernard Sabbah, négociateur, spécialiste voyage ;
  • Hervé Pouchol, négociateur ;
  • Céline Collonge, journaliste ;
  • Charlotte Méritan, journaliste ;
  • Jean-Baptiste Nicolle, journaliste ;
  • Maître Nathalie Fellonneau, avocate au barreau de Paris (surnommée La Divina) (anciennement) ;
  • Sarah Frikh, journaliste (anciennement) ;
  • Marie Jansen, journaliste (anciennement) ;
  • Maître Didier Bergès, ancien avocat au barreau de Paris (anciennement, jusqu'à son décès)[25].

À la télévision (M6)[modifier | modifier le code]

L'émission est présentée par Julien Courbet[4],[5], et les collaborateurs sont les mêmes que pour la version radio[6],[26].

Audiences et diffusion[modifier | modifier le code]

À la radio[modifier | modifier le code]

L'émission est lancée le [27]. Elle est diffusée sur RTL, du lundi au vendredi, entre h 30 et 11 h[10],[28].

Entre et , l'émission est rallongée d'une demi-heure, pour être diffusée de h 30 à 11 h 30[11]. Cette prolongation se poursuit dès la saison suivante de sorte que l'émission dure désormais h[29],[30].

Saison Vague d'audience[n° 1]
et horaire de diffusion
Nombre d'auditeurs
(sur le quart d'heure moyen)
Variation[n° 2]
(sur une vague)
Variation[n° 3]
(sur un an)
Réf.
13e (9:30 - 11:00) 1 300 000 Non connu. en augmentation 40 000 [A 1]
(9:30 - 11:00) 1 250 000 en diminution 50 000 en diminution 35 000 [A 2]
(9:30 - 11:00) 1 360 000 en augmentation 110 000 en augmentation 170 000 [A 3]
(9:30 - 11:00) 1 440 000 en augmentation 80 000 Non connu. [A 4]
14e (9:30 - 11:00) 1 230 000 en diminution 210 000 en diminution 77 500 [A 5]
(9:30 - 11:00) 1 300 000 en augmentation 70 000 en augmentation 33 000 [A 6]
(9:30 - 11:00) 1 400 000 en augmentation 108 000 en diminution 24 000 [A 7]
(9:30 - 11:00) 1 200 000 en diminution 200 000 en diminution 250 000 [A 8]
15e (9:30 - 11:00) 1 200 000 Stable en diminution 78 000 [A 9]
(9:30 - 11:00) 1 300 000 en augmentation 100 000 en augmentation 15 000 [A 10]
(9:30 - 11:00) 1 300 000 Stable en diminution 112 000 [A 11]
(9:30 - 11:00) 1 310 000 en augmentation 28 000 en augmentation 113 000 [A 12]
16e (9:30 - 11:00) 1 250 000 en diminution 60 000 en augmentation 115 000 [A 13]
(9:30 - 11:00) 1 170 000 en diminution 75 000 en diminution 146 000 [A 14]
(9:30 - 11:00) 1 300 000 en augmentation 160 000 en augmentation 50 000 [A 15]
(9:30 - 11:00) 1 400 000 en augmentation 100 000 en augmentation 100 000 [A 16]
17e (9:30 - 11:00) 1 260 000 en diminution 146 000 en augmentation 11 000 [A 17]
(9:30 - 11:00) 1 400 000 en augmentation 133 000 en augmentation 213 000 [A 18]
(9:30 - 11:00) 1 350 000 en diminution 48 000 en augmentation 5 000 [A 19]
(9:30 - 11:00) 1 276 000 en diminution 70 000 en diminution 130 000 [A 20]
18e (9:30 - 11:00) 1 461 000 en augmentation 185 000 en augmentation 200 000 [A 21]
(9:30 - 11:00) 1 514 000 en augmentation 52 000 en augmentation 120 000 [A 22]
(9:30 - 11:00) 1 576 000 en augmentation 62 000 en augmentation 230 000 [A 23]
(9:30 - 11:00) 1 443 000 en diminution 133 000 en augmentation 166 000 [A 24]
19e (9:30 - 11:00) 1 418 000 en diminution 25 000 en diminution 44 000 [A 25]
(9:30 - 11:00) 1 458 000 en augmentation 40 000 en diminution 56 000 [A 26]
(9:30 - 11:00) 1 310 000 en diminution 148 000 en diminution 265 000 [A 27]
(9:30 - 11:00) 1 301 000 en diminution 9 000 en diminution 142 000 [A 28]
20e (9:30 - 11:00) 1 394 000 en augmentation 93 000 en diminution 24 000 [A 29]
(9:30 - 11:00) 1 325 000 en diminution 70 000 en diminution 135 000 [A 30]
(9:30 - 11:00) 1 415 000 en augmentation 90 000 en augmentation 105 000 [A 31]
(9:30 - 11:30)[n° 4] 1 321 000 en diminution 94 000 en augmentation 87 000 [A 32]
21e (9:30 - 11:30) 1 317 000 en diminution 4 000 en diminution 14 000 [A 33]
(9:30 - 11:30) 1 362 000 en augmentation 45 000 en augmentation 37 000 [A 34]
(9:30 - 11:30) Publication des audiences à venir.

Légende :

  • plus hauts scores d'audiences / plus forte hausse
  • plus bas scores d'audiences / plus forte baisse

À la télévision[modifier | modifier le code]

TF1[modifier | modifier le code]

La première adaptation de l'émission réunit 46,8 % du public présent devant la télévision à ce moment là (part d'audience) pour sa première[A 35], le [12].

M6[modifier | modifier le code]

Dès le , l'émission de radio est retransmise en direct, sur M6, entre 10 h 5 et 11 h 30, pour se poursuivre ensuite, dans une version uniquement télévisée, en direct, de 11 h 35 à 12 h 40, produite par C. Productions[4],[26],[31].

Lors de son lancement, le , l'émission réunit 265 000 téléspectateurs, soit 6 % du public de 4 ans et plus, présent devant la télévision à ce moment là, entre 10 h 5 et 11 h 30. Puis, entre 11 h 35 et 12 h 40, elle réunit 333 000 téléspectateurs, soit 3,9 % du public[A 36].

Le record d'audience est établi le , où les deux parties ont respectivement réuni 194 000 téléspectateurs, soit 4,9 % du public et 443 000 téléspectateurs, soit 5,6 % du public[A 37].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Les audiences radio paraissent par « vague », quatre fois par an : Septembre – Octobre ; Novembre – Décembre ; Janvier – Mars et Avril – Juin.
  2. Par rapport à la vague d'audience précédente.
  3. Par rapport à la même période, l'année passée.
  4. En raison de la pandémie de Covid-19, la mesure des audiences s'en est retrouvée modifiée. Seules 9 semaines ont été prises en compte, contre 13 habituellement. Les dates de mesures ayant elles aussi été modifiées.

Références[modifier | modifier le code]

Relatives aux audiences[modifier | modifier le code]

  1. Benoit Daragon, « Audiences radio : le match des animateurs », sur ozap.com, (consulté le 19 juin 2020).
  2. Benoit Daragon, « Audiences radio : le match des animateurs », sur ozap.com, (consulté le 19 juin 2020).
  3. Benoit Daragon, « Audiences radio : Le match des animateurs stars », sur ozap.com, (consulté le 18 juin 2020).
  4. Benoit Daragon, « Audiences radio : le match des stars de la FM », sur ozap.com, (consulté le 18 juin 2020).
  5. Julien Bellver, « Audiences radio : le match des animateurs stars », sur ozap.com, (consulté le 18 juin 2020).
  6. Julien Bellver, « Audiences radio : Hanouna, Courbet, Cauet, Fogiel... Le match des animateurs stars », sur ozap.com, (consulté le 18 juin 2020).
  7. Julien Bellver, « Audiences radio : le match des animateurs stars », sur ozap.com, (consulté le 18 juin 2020).
  8. Julien Bellver, « Audiences radio : Hanouna, Morandini, Clark, Bern, Fogiel, le match des animateurs stars », sur ozap.com, (consulté le 18 juin 2020).
  9. Julien Bellver, « Audiences radio : Nagui, Morandini, Demorand, Bern, le match des animateurs stars », sur ozap.com, (consulté le 18 juin 2020).
  10. Julien Bellver, « Audiences radio : Le match des stars des généralistes », sur ozap.com, (consulté le 18 juin 2020).
  11. Julien Bellver, « Audiences radio : Nagui, Morandini, Demorand, Fogiel, le match des animateurs stars », sur ozap.com, (consulté le 18 juin 2020).
  12. Kevin Boucher, « Audiences radio : Courbet, Morandini, Les GG, Trapenard... Le match des stars des généralistes », sur ozap.com, (consulté le 18 juin 2020).
  13. Julien Bellver, « Audiences radio le matin : RTL puissant, Morandini progresse, Inter dans le vert, les GG chutent », sur ozap.com, (consulté le 18 juin 2020).
  14. Julien Bellver, « Audiences radio : Forte baisse pour Courbet/Bern, Trapenard et Morandini au coude-à-coude, les GG au top », sur ozap.com, (consulté le 18 juin 2020).
  15. Julien Bellver, « Audiences radio : Morandini battu par Inter et RMC, Courbet en hausse, Trapenard stable », sur ozap.com, (consulté le 18 juin 2020).
  16. Julien Bellver, « Audiences : Trapenard et Devillers plus forts que Morandini, Courbet au top », sur ozap.com, (consulté le 18 juin 2020).
  17. Julien Bellver, « Audiences radio : Joubert moins fort que Morandini, Trapenard au top, les GG et Nagui en forme », sur ozap.com, (consulté le 18 juin 2020).
  18. Julien Bellver, « Audiences radio : Courbet écrase tout, Joubert en-dessous du million, les GG en forme », sur ozap.com, (consulté le 18 juin 2020).
  19. Julien Bellver, « Audiences radio : Trapenard et Nagui cartonnent, "Laissez-vous tenter" leader, Les GG au top », sur ozap.com, (consulté le 18 juin 2020).
  20. Benjamin Meffre, « Audiences radio : Nagui, Trapenard, Courbet et Bern en baisse, "Les Grandes Gueules" en forme », sur ozap.com, (consulté le 18 juin 2020).
  21. Benjamin Meffre, « Audiences radio, les stars des généralistes : Courbet au top, Nagui en baisse, "Les GG" stables », sur ozap.com, (consulté le 18 juin 2020).
  22. Benjamin Meffre, « Audiences radio, les stars des généralistes : Courbet et Bern en forme, Nagui en hausse, "Les GG" en baisse », sur ozap.com, (consulté le 18 juin 2020).
  23. Benjamin Meffre, « Audiences radio, les stars des généralistes : Courbet et Bern cartonnent, Trapenard/Devillers et "Les GG" en hausse », sur ozap.com, (consulté le 18 juin 2020).
  24. Benjamin Meffre, « Audiences radio, les stars des matins : Courbet et Bern en forme, Nagui cale, "Les GG" en hausse », sur ozap.com, (consulté le 18 juin 2020).
  25. Benjamin Meffre, « Audiences radio, les stars des généralistes : Nagui, Trapenard et Devillers en hausse sur Inter, les "GG" en baisse », sur ozap.com, (consulté le 18 juin 2020).
  26. Benjamin Meffre, « Audiences radio, les stars des généralistes : Trapenard et Bern montent, Nagui baisse, Wendy Bouchard souffre », sur ozap.com, (consulté le 18 juin 2020).
  27. Benjamin Meffre, « Audiences radio, les stars des matins : Trapenard en hausse, Nagui double Bern, Courbet et les "GG" en baisse », sur ozap.com, (consulté le 18 juin 2020).
  28. Benjamin Meffre, « Audiences radio, les stars des matins : Trapenard et Devillers en forme, Bern repasse devant Nagui en hausse », sur ozap.com, (consulté le 18 juin 2020).
  29. Benjamin Meffre, « Audiences radio, les stars des matins : Bern devant Nagui en hausse, "Les GG", "Boomerang" et "L'instant M" en baisse », sur ozap.com, (consulté le 18 juin 2020).
  30. Benjamin Meffre, « Audiences radio, les stars des matins : Nagui passe devant Bern, Duchemin en baisse, Marschall et Truchot stables », sur ozap.com, (consulté le 18 juin 2020).
  31. Benjamin Meffre, « Audiences radio, les stars des matins : Trapenard et Devillers au top, Courbet, Bern et Nagui en forme », sur ozap.com, (consulté le 18 juin 2020).
  32. Benjamin Meffre, « Audiences radio, les stars des matins : Courbet en forme, Bern finit en beauté, Vandel et Roumanoff en baisse », sur ozap.com, (consulté le 25 juillet 2020).
  33. Benjamin Meffre, « Audiences radio, les stars des matins : Nagui et Vandel en hausse, Guillon moins fort que Bern sur RTL », sur ozap.com, (consulté le 19 novembre 2020).
  34. Benjamin Meffre, « Audiences radio, les stars des matins : Nagui et Rebeihi au top, Vandel et Roumanoff en baisse, Courbet en hausse », sur ozap.com, (consulté le 14 janvier 2021).
  35. Christian-Marc Bosséno, Télévision française : la saison 2002, L'Hartmann, , 350 p. (lire en ligne), p. 17.
  36. Benoit Mandin, « Ça peut vous arriver : quelle audience pour Julien Courbet et sa première sur M6, en simultané sur RTL ? », sur toutelatele.com, (consulté le 3 novembre 2020).
  37. Joshua Daguenet, « Ça peut vous arriver : Julien Courbet agacé, Blanche de Granvilliers stoppée sur M6 », sur toutelatele.com, (consulté le 14 janvier 2021).

Autres références[modifier | modifier le code]

  1. « Toulouse. RTL : Un cas toulousain sur «ça peut vous arriver» », sur La Dépêche du Midi, (consulté le 18 juin 2020).
  2. a et b Rémi Jacob, « Ambiance en coulisses, sélection des cas traités... Les secrets de fabrication de l'émission de Julien Courbet sur RTL », sur programme-tv.net, (consulté le 18 juin 2020).
  3. a b et c Christophe Gazzano, « Julien Courbet ("Ca peut vous arriver" sur RTL) : "Un tel succès en radio ne peut que marcher à la télévision" », sur ozap.com, (consulté le 18 juin 2020).
  4. a b c et d Michaël Zoltobroda, « «Ça peut vous arriver» : Julien Courbet le matin sur M 6 début novembre », sur leparisien.fr, (consulté le 29 septembre 2020).
  5. a b et c Florian Guadalupe, « Julien Courbet arrive avec "Ca peut vous arriver" le matin sur M6 début novembre », sur ozap.com, (consulté le 29 septembre 2020).
  6. a b c et d Sarah Lecoeuvre, « «Ça peut vous arriver» sur RTL : à quoi va ressembler la version simultanée sur M6 ? », sur tvmag.lefigaro.fr, (consulté le 1er novembre 2020).
  7. A.Da., « Julien Courbet ne lâche pas les arnaques », sur Le Parisien, (consulté le 18 juin 2020).
  8. « RTL fête les 15 ans de "Ça peut vous arriver" », sur lalettre.pro, (consulté le 18 juin 2020).
  9. « Courbet fête les 15 ans de « Ça peut vous arriver » bien entouré », sur Le Parisien, (consulté le 18 juin 2020).
  10. a b c d et e Christophe Gazzano, « 20 ans de "Ca peut vous arriver" (RTL) : puremedias.com dans les coulisses de l'émission de Julien Courbet », sur ozap.com, (consulté le 18 juin 2020).
  11. a et b Damien Mercereau, « Julien Courbet : «Nous allons rentrer dans une période de solidarité extraordinaire» », sur tvmag.lefigaro.fr, (consulté le 18 juin 2020).
  12. a b et c François Tonneau, « Julien Courbet traque encore nos malheurs quotidiens », sur leparisien.fr, (consulté le 4 décembre 2020).
  13. David Dufresne, « Ça peut VOUS arriver ! », sur libération.fr, (consulté le 2 décembre 2020).
  14. « Le porno de la violence », sur lemonde.fr, (consulté le 2 décembre 2020).
  15. a et b « Julien Courbet. Le Zorro des arnaqués », sur letelegramme.fr, (consulté le 4 décembre 2020).
  16. Raphaël Garrigos et Isabelle Roberts, « L'insécurité, programme préféré de la télé », sur libération.fr, (consulté le 4 décembre 2020).
  17. Loïc Wacquant, « Sur quelques contes sécuritaires venus d'Amérique », sur monde-diplomatique.fr, (consulté le 4 décembre 2020).
  18. Benjamin Pierret, « Julien Courbet veut adapter Ça peut vous arriver à la télévision », sur bfmtv.com, (consulté le 18 juin 2020).
  19. Olivier Ubertalli, « Julien Courbet : « Twitter, c'est ma petite télé à moi » », sur Le Point, (consulté le 18 juin 2020).
  20. B.D. et M.Z., « «Ça peut vous arriver» : Julien Courbet bientôt en direct tous les jours sur M6 », sur leparisien.fr, (consulté le 3 septembre 2020).
  21. a et b Alexandra Tizio, « [Reportage] Immersion dans le studio de "Ça peut vous arriver", présentée par Julien Courbet sur RTL », sur Pleine Vie, (consulté le 17 juin 2020).
  22. Serge Mariani, « Marie Jansen, prix Jeune Talent de la Radio », sur rtl.fr, (consulté le 18 juin 2020).
  23. Christophe Gazzano, « "Ca peut vous arriver" : Pourquoi l'avocate Nathalie Fellonneau ne fait plus partie de l'équipe de Julien Courbet », sur ozap.com, (consulté le 6 novembre 2020).
  24. Pauline Godart, « Une avocate de Reims entame sa collaboration sur RTL avec Julien Courbet », sur L'Union, (consulté le 1er septembre 2020).
  25. Charles Decant, « Didier Bergès, l'avocat de "Sans Aucun Doute", est mort », sur ozap.com, (consulté le 18 juin 2020).
  26. a et b Clément Rodriguez, « Ça peut vous arriver » : Sur M6, Julien Courbet joue les prolongations en direct « et ça change tout », sur 20minutes.fr, (consulté le 1er novembre 2020).
  27. Benoît Daragon, « M 6 compte sur Julien Courbet », sur Le Parisien, (consulté le 2 juillet 2020).
  28. Christophe Gazzano, « Julien Courbet (Radio Notes 2017) : "Je veux que l'émission soit le miroir de la vie de tous les jours" », sur ozap.com, (consulté le 18 juin 2020).
  29. Le Figaro et AFP, « Valérie Trierweiler devient chroniqueuse sur RTL », sur Le Figaro, (consulté le 24 août 2020).
  30. Florian Guadalupe et Kévin Boucher, « Rentrée radio : LE guide des grilles 2020/2021 de RTL, Europe 1, France Inter et RMC », sur ozap.com, (consulté le 29 août 2020).
  31. Florian Guadalupe, « "Ca peut vous arriver" : Julien Courbet arrive en quotidienne sur M6 dès le 2 novembre », sur ozap.com, (consulté le 28 octobre 2020).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Il existe une catégorie consacrée à ce sujet : Collaborateur de Ça peut vous arriver.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]