À bord de la Cange

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

À bord de la Cange est un récit de voyage rédigé par Gustave Flaubert, publié à Paris chez F. Ferroud en 1904 dans une version illustrée et réservée à des souscripteurs[1] : cette publication posthume s'insère entre Mémoires d'un fou (1901) et les œuvres de jeunesse inédites (1910).

Ce récit est extrait de son journal de Voyage en Égypte effectué entre la fin de 1849 et l'été 1850, qui avait été mis au propre par l'auteur durant l'automne 1851. Dans l'édition posthume de ce récit de voyage en 1881, de nombreux passages furent écartés, car Flaubert avait choisi de tout y dire, puisqu'il s'agissait d'un journal intime. En 1904, l'éditeur parisien Ferroud choisit de publier À bord de la Cange, qui avait été écartée de l'édition de 1881, mais pour que la morale de cette époque fut sauve, l'édition se fait dans le cadre de la bibliophilie, et comprend neuf illustrations signées Alcide Théophile Robaudi, gravées en eaux-fortes par Carlo Chessa.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Gustave Flaubert », bibliographie sur espacefranais.com.

Voir aussi[modifier | modifier le code]