Dîner Magny

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Un dîner Magny est un repas qui réunissait à Paris, à partir de 1862, un cénacle de journalistes, d'écrivains, d'artistes et de scientifiques au restaurant Magny puis, après la guerre de 1870, au restaurant Le Brébant.

Le dîner se tenait deux fois par mois et seuls les hommes y étaient admis. L'unique exception fut George Sand, qui accepta de se joindre au groupe après une longue hésitation. Les principaux convives étaient Sainte-Beuve, Paul Gavarni, Théophile Gautier, Gustave Flaubert, Guy de Maupassant, les frères Goncourt, Ernest Renan, Marcellin Berthelot, Hippolyte Taine, Jules Claretie, Ivan Tourgueniev, Paul de Saint-Victor...

Histoire[modifier | modifier le code]

Le dîner Magny est fondé à la fin de l'année 1862 par Paul Gavarni dans un restaurant parisien, rue de la Contrescarpe-Dauphine (actuelle rue André-Mazet)[1]. Il sera absorbé en 1869 par le dîner Brébant[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Laudyce Rétat, « Dictionnaire », in Ernest Renan, Histoire des origines du christianisme, Bouquins/Laffont, 1995, p. CCXIX.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Témoignages et documents[modifier | modifier le code]

Études récentes[modifier | modifier le code]