Alfred Le Poittevin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Le Poittevin.
Alfred Le Poittevin
Naissance
Rouen
Décès (à 31 ans)
La Neuville-Chant-d'Oisel

Alfred Le Poittevin, né à Rouen le et mort à La Neuville-Chant-d'Oisel , est un poète et avocat français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Paul Alfred Le Poittevin fait des études au collège de Rouen et à la faculté de droit de Paris. Il devient avocat à Rouen en 1842. La famille Le Poittevin était très liée avec la famille Flaubert : le père d'Alfred fut le parrain de Gustave Flaubert, et le père de Gustave fut celui d'Alfred. De cinq ans l'aîné de Gustave Flaubert, il fut un de ses amis très chers et un de ses premiers confidents (les Mémoires d'un fou lui furent dédiées), avant Louis Bouilhet.

Alfred Le Poittevin épouse le 6 juillet 1846 Louise de Maupassant (sœur de Gustave de Maupassant). Sa sœur Laure (28 septembre 1821 Rouen - 8 décembre 1903 Nice) épouse, elle, le 9 novembre 1846 à Rouen son beau-frère Gustave de Maupassant, tous deux futurs parents de Guy de Maupassant. Il a influencé, à titre posthume, l'œuvre de son neveu : il est sans doute à l'origine de la problématique du double chez Maupassant, exprimée notamment dans Le Horla[1].

Louis Le Poittevin (1847-1909) son fils, est un peintre qui expose au salon dès 1877. Il fut l'ami et le confident de Guy de Maupassant.

Alfred Le Poittevin laisse plusieurs œuvres, qui ne furent publiées qu'en 1909 et 1924 par René Descharmes, spécialiste de Flaubert[2].

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Alfred Le Poittevin. Une promenade de Bélial et œuvres inédites précédées d'une introduction sur la vie et le caractère d'Alfred Le Poittevin, par René Descharmes Broché – 1924

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Voir Jacques Bienvenu, Maupassant inédit, chapitre sur Alfred ou le double invisible, avec une lettre inédite en italien d'Alfred Le Poittevin du 22 mars 1838 à sa sœur Laure, 127 p., p. 79 et suivantes, Édisud, Aix-en-Provence, 1993, 127 p., (ISBN 978-2-85744-694-1).
  2. Voir aussi Bibliothèque municipale de Rouen, fonds Le Poittevin, ms. g 271, œuvres diverses, inventaire 21765.21

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Un ami de Gustave Flaubert, Alfred Le Poittevin. Œuvres inédites, précédées d'une introduction sur sa vie et son caractère, thèse pour le doctorat soutenue devant la Faculté des lettres de l'Université de Lille, par René Descharmes (1909)
  • René Descharmes, Une promenade de Bélial et œuvres inédites, précédées d'une introduction sur la vie et le caractère d'Alfred Le Poittevin, Paris, Les presses françaises, 1924, 234 p.