Yeóryos Samarás

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Samaras.
Geórgios Samarás
Georgios Samaras.jpg
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Arabie saoudite Al-Hilal FC
Numéro 77
Biographie
Nationalité Drapeau : Grèce Grec
Naissance (30 ans)
Lieu Héraklion
Taille 1,92 m (6 4)
Poste Attaquant
Parcours junior
Saisons Club
1994-2000 Drapeau : Grèce OFI Crète
2000-2002 Drapeau : Pays-Bas SC Heerenveen
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
2002-2006 Drapeau : Pays-Bas SC Heerenveen 110 (30)[1]
2006-2008 Drapeau : Angleterre Manchester City 065 (12)[2]
2008-2014 Drapeau : Écosse Celtic Glasgow 232 (69)
2014- Drapeau : Angleterre West Bromwich 008 0(0)
2015- Drapeau : Arabie saoudite Al-Hilal 010 0(1)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
2006- Drapeau : Grèce Grèce 81 (9)[3]
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 18 mai 2015

Yeóryos Samarás (en grec : Γεώργιος Σαμαράς), souvent appelé Yórgos Samarás (Γιώργος Σαμαράς), né le à Héraklion, est un footballeur grec évoluant au poste d'attaquant pour le Al-Hilal FC et la Grèce.

Samaras débute sa carrière au OFI Crète, avant de partir pour l'Eredivisie au SC Heerenveen en 2001. Il fait ses débuts en équipe première deux ans plus tard, et après quatre saisons au club, il rejoint Manchester City pour 6 millions de £. Après l'arrivée de Sven-Göran Eriksson en tant qu'entraîneur, Samaras perd sa place dans l'équipe et, en janvier 2008, part en prêt au Celtic de Glasgow avant de signer définitivement au club de Scottish League Championship l'été suivant. Avec les Bhoys, il remporte quatre titres de champion d'Écosse, en 2008, 2012, 2013 et 2014. Il quitte le club à la fin de son contrat, en 2014, et retourne en Premier League en signant à West Bromwich.

Bien qu'il possède la nationalité australienne car son père Ioannis Samaras est né à Melbourne, Samaras choisit de représenter son pays d'origine, la Grèce, et fait ses débuts pour l'équipe première en 2006. Il devient alors un membre régulier de sa sélection, prenant part à plus de 80 rencontres et participant à l'Euro 2008, la Coupe du monde 2010, l'Euro 2012 et la Coupe du monde 2014.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Samaras naît le 21 février 1985 à Héraklion, la capitale de la Périphérie de Crète. Son footballeur préféré durant son enfance est Marco van Basten. Samaras était également fan de basketball, et son père le laissait souvent rester éveillé jusqu'à tard le soir pour voir son autre héros d'enfance Michael Jordan[4].

En 1994, il rejoint le club de son enfance, l'OFI Crète[5]. En 1996, son père prend sa retraite et devient manager en chef de l'académie du club, une position qu'il occupe jusqu'en 2000, date à laquelle il devient entraîneur de l'équipe première. En 2001, Samaras quitte le club et signe au SC Heerenveen[6].

Carrière en club[modifier | modifier le code]

Samaras est parti aux Pays-Bas à 16 ans dans le club du SC Heerenveen, avant d'être transféré à Manchester City en 2006 pour 6 M£. Il dispute sa première rencontre avec City face à Newcastle, puis inscrit son premier but le contre Charlton.

Le , Samaras est prêté au Celtic Glasgow pour six mois, et avec option d'achat. L'option a, en effet, été effectuée en juillet.

Le , il effectue son retour en Premier League en s'engageant pour deux saisons avec West Bromwich Albion.

Carrière internationale[modifier | modifier le code]

Il fait sa première apparition en équipe nationale grecque le et marque même un but contre la Biélorussie.

Il a dû choisir entre les équipes nationales grecque et australienne bien qu'il n'ait jamais vécu en Australie, mais comme son père est natif de ce pays, il était sélectionnable chez les Socceroos.

Le , lors du Mondial 2014, Samaras inscrit un penalty qui qualifie la Grèce pour les 8éme de final au détriment de la Côte d'Ivoire[7]. Après la rencontre, (90 minutes jouées, 30 passes au total, 1 but, 1 tir), il a reçu le prix : "Homme du Match - Presenté par Budweiser"[8].

Statistiques[modifier | modifier le code]

En club (détaillé par saison)[modifier | modifier le code]

Mise à jour : 25 juin 2014

Saison Club Pays Championnat Coupe Nationale Coupes d’Europe Équipe de Grèce
Matchs Buts Matchs Buts Matchs Buts Matchs Buts
2002-2003 SC Heerenveen Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas 15 4 1 1 0 0 0 0
2003-2004 SC Heerenveen Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas 27 4 3 0 6 1 0 0
2004-2005 SC Heerenveen Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas 31 11 1 0 5 0 0 0
2005-2006(déc.) Manchester City Drapeau de l'Angleterre Angleterre 16 4 2 1 0 0 0 0
2006(jan.)-2006(juin) SC Heerenveen Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas 15 6 1 1 5 2 3 2
2006-2007 Manchester City Drapeau de l'Angleterre Angleterre 35 4 6 2 0 0 8 1
2007-2008(déc) Manchester City Drapeau de l'Angleterre Angleterre 20 4 2 1 0 0 3 0
2008(jan.)-2008(juin) Prêt Celtic Glasgow Écosse Écosse 16 5 3 1 2 0 4 0
2008-2009 Celtic Glasgow Écosse Écosse 31 15 6 2 4 0 6 1
2009-2010 Celtic Glasgow Écosse Écosse 32 10 5 0 8 3 12 1
2010-2011 Celtic Glasgow Écosse Écosse 22 3 8 3 4 1 8 1
2011-2012 Celtic Glasgow Écosse Écosse 26 4 5 2 7 0 7 1
2012-2013 Celtic Glasgow Écosse Écosse 25 9 5 0 10 5 6 0
2013-2014 Celtic Glasgow Écosse Écosse 20 7 1 0 12 4 15 2

En sélection[modifier | modifier le code]

Buts[modifier | modifier le code]

Mise à jour : 25 juin 2014

Palmarès[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. sc-heerenveen.nl, Samaras
  2. soccerbase.com, Stats du joueur
  3. fifa.com, Georgios SAMARAS portrait, [1]
  4. The Official Celtic FC Annual 2010, Grange Communications, 2009, p. 58, ISBN 978-1-906211-74-5
  5. The Official Celtic FC Annual 2011, Grange Communication, 2010, p. 59, ISBN 978-1-907104-60-2
  6. (en) City: Samaras can be the new Goat, Manchester Evening News, 10 mars 2006
  7. fifa.com, « Samaras dans sa carapace », sur fifa.com,‎
  8. fifa.com, « Homme du Match », sur fifa.com,‎

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :