Yazoo (rivière)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Yazoo (homonymie).
Yazoo River ou
Rivière des Yasoux
Un des nombreux bassins régulant le cours de la Yazoo, en haut de la photographie.
Un des nombreux bassins régulant le cours de la Yazoo, en haut de la photographie.
Caractéristiques
Longueur 302 km
Bassin ?
Bassin collecteur Mississippi
Débit moyen ?
Régime pluvial subtropical
Cours
Source la confluence des rivières Tallahatchie et Yalobusha
· Localisation Greenwood
Confluence Mississippi
· Localisation au nord de Vicksburg
Géographie
Pays traversés Drapeau des États-Unis États-Unis

La Yazoo River ou rivière des Yasoux est une rivière de l'État du Mississippi, affluent du fleuve Mississippi.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le cours d'eau fut baptisé « rivière des Yasoux » par l'explorateur français, René Robert Cavelier de La Salle, en 1682, d'après le nom de la tribu Yazoo qui vivait à proximité de son embouchure[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

La rivière, formée par la confluence, à Greenwood, des rivières Tallahatchie et Yalobusha, est longue de 302 kilomètres[2], ce qui en fait le quatrième plus long tributaire de la rive gauche du Mississippi après l'Ohio.

Dans la dernière partie de son cours, la Yazoo River coule parallèlement au Mississippi avant de le rejoindre au nord de Vicksburg; des levées d'alluvions fluviatiles l'empêchant de confluer bien plus en amont avec le grand fleuve. L'espace compris entre les cours de la Yazoo et du Mississippi, appelé le Delta, se révèle être une plaine fertile où domine la culture du coton[3].

Histoire[modifier | modifier le code]

L'USS Cairo, coulé sur la rivière des Yasoux.

La rivière des Yasoux et sa région fut un théâtre du scandale de Yazoo Land partir de 1785, première étape de la conquête de l'ouest.

La rivière a ensuite joué un rôle majeur durant la Guerre de Sécession. Ce fut, à Vicksburg, sur son cours, que fut utilisée pour la première fois dans l'histoire, une mine sous-marine déclenchée électriquement. Le cuirassé fédéral USS Cairo en fut victime, le 12 décembre 1862 ; une section de ce navire a été renflouée et est aujourd'hui exposée au Vicksburg National Military Park. Au total, ce sont plus de 29 épaves de navires coulés durant la guerre civile américaine qui gisent sous les eaux de la Yazoo River[4].

Avant ce conflit, la rivière jouait un rôle important dans l'économie des États du sud. De nombreuses plantations de coton bordaient ses rives et des bateaux à aubes transportaient la précieuse cargaison jusqu'à La Nouvelle-Orléans[5].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Frank E. Smith, The Yazoo River, University Press of Mississippi, 1988 (ISBN 978-0-8780-5355-1)
  • (en) Harry P. Owens, Steamboats and the Cotton Economy: River Trade in the Yazoo-Mississippi Delta, University Press of Mississippi, 2003 (ISBN 978-1-5780-6622-3)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) L'histoire de la Yazoo River sur yazoo.org (history).
  2. La longueur du cours sur thefreedictionary.com.
  3. (en) Article sur la Yazoo dans The Columbia Electronic Encyclopedia.
  4. (en) L'USS Cairo sur le site du Vicksburg National Military Park.
  5. (en) Entrée « Yazoo River » de l'Encyclopædia Britannica.

32° 20′ 08″ N 90° 53′ 50″ O / 32.33556, -90.8972