Belle Fourche (rivière)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fourche (homonymie).
Belle fourche
((en) Belle fourche River)
Vue du cours supérieur de la rivière Belle Fourche dans le Devils Tower National Monument
Vue du cours supérieur de la rivière Belle Fourche dans le Devils Tower National Monument
Cours et basin versant de la rivière Belle Fourche
Cours et basin versant de la rivière Belle Fourche
Caractéristiques
Longueur 470 km
Bassin ?
Bassin collecteur Mississippi
Débit moyen ?
Cours
· Localisation Comté de Campbell Wyoming
· Coordonnées 43° 39′ 07″ N 105° 47′ 38″ O / 43.6519154, -105.7938933 (Source - Belle fourche)  
Embouchure Cheyenne (rivière)
Géographie
Pays traversés Drapeau des États-Unis États-Unis

La rivière Belle Fourche (en anglais Belle Fourche River) est une rivière des États-Unis d’Amérique qui coule dans les états du Wyoming et du Dakota du Sud. C’est un affluent de la rivière Cheyenne puis du Missouri et enfin du Mississippi. Ce sont des trappeurs français qui ont donné son nom à la rivière.

Géographie[modifier | modifier le code]

La Belle Fourche nait au nord-est de l’état du Wyoming, dans le Comté de Campbell environ 24 km au nord de Wright. Elle passe près du village de Moorcroft et du Monument national de Devils Tower.

À proximité de l’état du Montana elle s’oriente brusquement au sud-est pour rejoindre le Dakota du Sud, elle traverse la ville de Belle Fourche et contourne par le nord la chaîne montagneuse des Black Hills.

Au sud du Comté de Meade, près d’Hereford, elle s’oriente est-nord-est pour rejoindre la rivière Cheyenne à 80 km de Rapid City.

À l’endroit où elle rejoint le Dakota du Sud, la rivière est au point le plus bas du Wyoming : 945 mètres. C’est la deuxième plus grande altitude minimale d’un état américain[1].

La rivière constitue un apport important pour l’irrigation et les bases nautiques de l’ouest du Dakota du Sud. Sa zone d’irrigation est d’environ 230 km².

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. U.S. Geological Survey, « Elevations and Distances » (consulté le 2008-01-22)