Yale University Art Gallery

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Yale University Art Gallery
Yale University Art Gallery entrance.jpg

Entrée principale au 1111 Chapel St

Présentation
Style
Architecte
Date de construction
1926-1928 et 1965-1972
Destination actuelle
Propriétaire
Yale University
Site web
Géographie
Pays
État
Commune
Adresse
1111 Chapel St, New Haven, CT 06510
Localisation
Coordonnées

Géolocalisation sur la carte : [[Modèle:Géolocalisation/New Haven]]

[[Fichier:Modèle:Géolocalisation/New Haven|280px|(Voir situation sur carte : [[Modèle:Géolocalisation/New Haven]])]]
Point carte.svg

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

(Voir situation sur carte : États-Unis)
Point carte.svg

La Yale University Art Gallery est un musée américain qui abrite une collection encyclopédique et significative d'œuvres d'art dans plusieurs bâtiments du campus de l'université Yale à New Haven (Connecticut)[1]. Il s'agit du plus ancien musée d'art universitaire des États-Unis.

Bien qu'elle recouvre toutes les cultures et toutes les périodes, la Yale Gallery possède plus particulièrement des collections renommées de primitifs italiens, de sculptures africaines et d'art moderne. Ses collections des arts décoratifs et des beaux-arts américains sont parmi les plus belles du monde.

Histoire[modifier | modifier le code]

La Yale University Art Gallery a été créée en 1832, quand John Trumbull peintre américain contemporain de la guerre d'indépendance des États-Unis fait la donation au Yale College de plus de 100 tableaux illustrant la révolution américaine. Il dessine la galerie, de style néo-classique, qui porte alors son nom et sous laquelle il sera inhumé. La galerie est détruite en 1901, l'ensemble des œuvres ayant été déplacées vers Street Hall[2].

À l'automne 1926, la construction d'un nouveau bâtiment commence. Il doit permettre de centraliser les collections d'arts dispersées dans plusieurs bâtiments du campus depuis la disparition de la Trumbull Gallery. Les collections ne cessent pas de croître. Egerton Swartwout dessine ce qui deviendra la Gallery of Fine Arts qui ouvre ses portes le 27 septembre 1928. L'architecte s'inspire du style néo-gothique déjà présent à plusieurs endroits du campus. Il s'inspire également de l'architecture florentine, en particulier du palais du Bargello et du palais Davanzati. Le bâtiment conserve aujourd'hui une partie des collections, l'autre partie ayant migré dans le bâtiment voisin construit par Louis Kahn en 1953. La Swartwout Gallery est également un espace d'exposition temporaire[3].

Ce qui est aujourd'hui le bâtiment principal est considéré comme une des premières œuvres majeures de l'architecte, qui enseignait alors à Yale[4]. Une rénovation complète, ayant pris pour objectif de respecter au plus près la volonté initiale de Louis Kahn fut achevée par Polshek Partnership Architects en 2006. L'ensemble du musée rouvre le 1er décembre 2012 après 14 ans de travaux incluant rénovation et extension, le tout au prix de 135 millions de dollars. La surface totale du musée est de 69 975 square feet, 6 500 m2[5].

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externe[modifier | modifier le code]