Palazzo Davanzati

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Palazzo Davanzati
La façade sur la via de la Porta Rossa.
La façade sur la via de la Porta Rossa.
Présentation
Nom local Palazzo Davanzati
Période ou style Médiéval
Type palais de commerce
Architecte Benedetto da Maiano
Date de construction Trecento
Destination initiale palais marchand de la famille Davizzi
Propriétaire Commune de Florence
Destination actuelle Museo della Casa Fiorentina Antica
Site web www.polomuseale.firenze.it/davanzati/
Géographie
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Toscane
Ville Florence
Adresse 9, via di Porta Rossa
Localisation
Coordonnées 43° 46′ 12″ N 11° 15′ 11″ E / 43.770111, 11.25297243° 46′ 12″ Nord 11° 15′ 11″ Est / 43.770111, 11.252972  
Musée du Palazzo Davanzati
Informations géographiques
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Toscane
Ville Florence
Coordonnées 43° 46′ 12″ N 11° 15′ 11″ E / 43.770111, 11.25297243° 46′ 12″ Nord 11° 15′ 11″ Est / 43.770111, 11.252972  
Informations générales
Nom local Museo della Casa Fiorentina Antica
Type Musée municipal
Collections mobilier, peintures, ustensiles divers
Provenance des collections Palazzo Davanzati et apports extérieurs
Époque des collections Moyen Âge et Renaissance florentine
Informations visiteurs
Site web Page de polomuseale.firenze.it

Géolocalisation sur la carte : Toscane

(Voir situation sur carte : Toscane)
Musée du Palazzo Davanzati

Géolocalisation sur la carte : Italie

(Voir situation sur carte : Italie)
Musée du Palazzo Davanzati

Le Palazzo Davanzati est un palais qui se trouve au 9 via di Porta Rossa à Florence en Toscane (Italie). Il héberge le Museo della Casa Fiorentina Antica.

Histoire[modifier | modifier le code]

C'est un palais-marchand datant du Moyen Âge qui était situé jusqu'au XIXe siècle près du Mercato Vecchio avant son remplacement par la Piazza della Repubblica, au moment du grand réaménagement urbanistique de la ville (le Risanamento).

Il fut construit par la famille Davizzi, des marchands de l'Arte di Calimala (ou des mercatanti), Il fut vendu vers 1516 à la famille Bartolini, de l'Arte del Cambio, puis, en 1578, à Bernardo Davanzati, également riche marchand, mais également important économiste, agronome, érudit et historien italien. C'est lui qui fit poser les blasons sur la façade et augmenta le haut du bâtiment de sa loggia actuelle en terrasse avec sa couverture typique des maisons-tours toscanes médiévales.

Architecture[modifier | modifier le code]

La construction remonte au Trecento et la loggia située sous les toits fut rajoutée à la Renaissance.

Au delà des pièces de l'avant du rez-de-chaussée servant de boutique et de réserve au Moyen Âge, le cortile du rez-de-chaussée, centré sur le plan de masse, se prolonge jusqu'au toitures qui servaient de compluvium pour le recueil des eaux de pluie permettant l'autonomie des habitants des lieux. Le prolongement du cortile vers le haut est entouré d'escaliers, de pierre pour les deux premiers étages d'une très grande hauteur sous plafond, et les deux derniers étages en bois servaient de protection par leur démolition en cas d'attaque. L'eau conservée dans une citerne placée sous le cortile était puisée par des seaux passant dans des conduits à section carrée pratiqués dans les murs, allant jusqu'à l'étage supérieur contenant les cuisines.

Les deux premiers étages disposent de pièces strictement identiques de plan d'un étage à l'autre. Ainsi les Salone, donnent sur la façade avec leurs cinq ouvertures à fenêtres centinata.

Les chambres (Camere) sont placées au fond opposé à la façade et comportent des réduits destinés aux toilettes et bains. Elles comportent des ouvertures sans fenêtres, simplement occultées par des volets intérieurs.

Premier étage 
Salone Madornale, Sala dei Pappagalli, lo Studiolo, Camera dei Pavoni.
Second étage 
Salone Madornale, Camera da letto della Castellana di Vergy, Studiolo, Sala da Pranzo.
Troisième étage 
Cucina e Camera delle impannate.

Le musée[modifier | modifier le code]

Bien que les pièces soient toutes dans leur décorations murales originelles, le mobilier qui les occupe n'a pour but que de restituer une ambiance muséographiée et n'est pas d'origine formelle des lieux ; ainsi la cuisine n'est pas opérationnelle, tout en rassemblant des ustensiles de l'époque.

Les œuvres présentées sont représentatives de la Renaissance florentine et de ses prémices.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Marcello Vannucci, Splendidi palazzi di Firenze, Le Lettere, Florence (1995)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :