Wolf Vostell

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Wolf Vostell

Description de cette image, également commentée ci-après

Wolf Vostell 1985 West Berlin

Nom de naissance Wolf Vostell
Naissance
Leverkusen
Décès (à 65 ans)
Berlin
Nationalité Allemand
Activités Artiste
Formation Académie des beaux-arts de Düsseldorf

Œuvres réputées

Miss America, 1968
Heuschrecken, 1970
9. November 1989, 1989

Wolf Vostell est un artiste allemand né à Leverkusen en 1932, mort à Berlin en 1998.

Biographie[modifier | modifier le code]

Wolf Vostell était un des principaux représentants allemands de la peinture, de la sculpture dans la deuxième moitié du XXe siècle. Il est également considéré un des pionniers de l’installation, de l’Art vidéo, de l’Happening et du mouvement Fluxus. Des techniques comme l’estompage ou le Dé-coll/age sont des caractéristiques des œuvres de Wolf Vostell, de même que l’encastrement dans du béton. Wolf Vostell réalise ses premières idées artistiques à partir de 1950.

En 1953 il commence une formation en lithographie et se rend à Wuppertal à la Werkkunstschule Ecole des Arts et Métiers. Impressionné par un voyage à Paris en 1954, Wolf Vostell fait son premier Dé-coll/age[1]. Il a souvent raconté comment l'idée lui est venue. Il lit le 6 septembre 1954, la Une du Figaro qui annonce le crash d'un avion de ligne au Dé-coll/age. L'artiste y lit le collage et les Dé-coll/age des images et des mots[2]. Il décide d'utiliser la presse comme premier matériau de travail. En 1955/1956 il suit les cours de l’École nationale supérieure des beaux-arts à Paris et en 1957 ceux de la Kunstakademie de Düsseldorf. Le catalogue raisonné de ses estampes et affiches a été publié dans les Nouvelles de l'estampe par Françoise Woimant et Anne Moeglin-Delcroix[3]

En 1958 il participe au premier happening européen à Paris, et il produit ses premiers objets avec téléviseurs et composants de voitures. Impressionné par le travail de Karlheinz Stockhausen au Studio d’Electronique de la WDR (Westdeutscher Rundfunk) il crée en 1954 et 1959 des Dé-coll/ages TV électroniques. Wolf Vostell est le premier artiste qui se réfère dans ses installations à l'histoire du Troisième Reich, nommant Auschwitz et Treblinka, et ce dès la fin des années 1950[2].

Il initie beaucoup d’Happenings, entre autres à New York, Berlin, Cologne, Wuppertal et Ulm. En 1962 il collabore à la planification du Festum Fluxorum [4] de Wiesbaden, avec Nam June Paik il conseille George Maciunas. Et ainsi commence déjà son engagement dans le mouvement Fluxus, dont il est cofondateur au début des années 60. En 1963 son Environment 6 TV Dé-coll/age[5] est incorporé à la collection du Musée Reina Sofía à Madrid, faisant de lui le pionnier de l’art vidéo. Dans son happening Miss Vietnam, de 1967, il expose ses opinions sur la guerre du Vietnam.

Wolf Vostell, "Goethe Heute", 1967

Wolf Vostell fut le premier artiste de l’histoire de l’art qui intégra un téléviseur dans une œuvre d’art. Cette œuvre de Wolf Vostell, de l’année 1958, a pour titre La Chambre noire[6], 1958, et fait partie de la collection de la Berlinische Galerie, à Berlin. D’autres œuvres avec téléviseur sont aussi Transmigracion 1-3, de l’année 1958 et l’Environment Elektronischer dé-coll/age Happening Raum de 1968. Il crée à partir de l'actualité, à savoir, la guerre froide, le mur de Berlin, la guerre du Vietnam[7], la prospérité économique, la montée en puissance des médias de masse[2]. Le montage permet cette actualisation permanente de la satire.

En 1992 la ville de Cologne rend hommage à Wolf Vostell avec une grande rétrospective de sa création artistique. Ses œuvres se distribuent sur 6 expositions : Stadtmuseum Köln, Kunsthalle Köln, Rheinisches Landesmuseum Bonn, Kunsthalle Mannheim, Schloss Morsbroich Leverkusen et Städtisches Museum Mülheim/Ruhr. Sous la direction artistique de David Vostell a lieu la réalisation du documentaire Vostell 60 – Rückblick 92. Des sculptures voiture-béton de Wolf Vostell se trouvent à Cologne sur le terre-plein du Hohenzollernring (Ruhender Verkehr, depuis 1969), à Chicago (Concrete Traffic, 1970) à Berlin (2 Cadillacs en Béton, 1987) et en Espagne dans le Museo Vostell Malpartida, (VOAEX, 1976).

Archives Vostell[modifier | modifier le code]

En 1959, Wolf Vostell crée les Archives Vostell. Avec grande passion et rigoureuse continuité il collectionne photos, textes artistiques, correspondance personnelle avec des compagnons de route comme Nam June Paik, Joseph Beuys, Dick Higgins et bien d’autres, articles de presse, invitations à expositions et événements ou aussi des livres et des catalogues, qui documentent la création de Vostell et des artistes de sa génération. Sa bibliothèque particulière contient plus de 6000 volumes et fait partie des archives depuis les années 90. L’œuvre de Wolf Vostell est documentée par des photos et est une partie des archives. Près de 25 000 documents couvrant quatre décennies font des archives Vostell, qui se trouvent depuis 2006 au Museo Vostell Malpartida, accessible à historiens de l’art, journalistes et auteurs.

Œuvres sélection[modifier | modifier le code]

Wolf Vostell, Elektronischer dé-coll/age Happening Raum, 1968
Ruhender Verkehr, 1969, Cologne
Wolf Vostell, Heuschrecken, 1970
Wolf Vostell, VOAEX, (Viajes de (h)Ormigon por la Alta Extremadura), 1976, Museo Vostell Malpartida (Malpartida de Cáceres, Espagne).
Wolf Vostell, 2 Beton Cadillacs in Form der nackten Maja, 1987, Berlin, Rathenauplatz.
  • „Korea“, 1953
  • „Serie Guadalupe“, 1958
  • „La Chambre noire“/„Zyklus Schwarzes Zimmer“, 1958, installation, Berlinische Galerie, Berlin
  • „Transmigracion“[8], 1-3, 1958
  • „Das Theater ist auf der Straße“, 1958, Paris, Happening
  • „Rue de Buci“, 1960, Dé-coll/age
  • „Ihr Kandidat“, 1961, Dé-coll/age, Maison de l'Histoire de la République fédérale d'Allemagne[9]
  • „Coca-Cola“, 1961, Dé-coll/age, Musée Ludwig
  • „Grosse Sitzung mit da“, 1961, Dé-coll/age [10]
  • „Wochenspiegel Beatles“, 1961, Dé-coll/age, Saarlandmuseum
  • „Cityrama“, 1961, Happening
  • „Marilyn Monroe“[11], 1962, Dé-coll/age
  • „Kleenex“, 1962
  • „Marilyn Monroe Idolo“[12], 1963, Dé-coll/age
  • „6 TV Dé-coll/age“, 1963, Musée Reina Sofía
  • „Sun in your head“, 1963, Video
  • „You“, 1964
  • „Wir waren so eine Art Museumsstück“, 1964, Berlinische Galerie, Berlin
  • „Goethe Heute“, 1967, Sprengel Museum Hannover
  • „Hommage an Henry Ford und Jaqueline Kennedy“, 1967, installation, Musée Ludwig
  • „Elektronischer Dé-coll/age Happening Raum“[13], 1968, Neue Nationalgalerie, Berlin
  • „Hours of fun“, 1968, Berlinische Galerie, Berlin
  • „Miss Amerika“[14], 1968, Musée Ludwig
  • „Jetzt sind die Deutschen wieder Nr.1 in Europa“ 1968, Germanisches Nationalmuseum, Bonn
  • „B-52 - statt Bomben“[15], 1968
  • Ruhender Verkehr“, 1969, Köln
  • „Radar Alarm“, 1969
  • „Heuschrecken“, 1970[16], Museum Moderner Kunst Stiftung Ludwig Wien, Vienna
  • „Concrete Traffic“, 1970, Chicago
  • „Auto-Fieber“[17], 1973, Museo Vostell Malpartida
  • „VOAEX“, 1976, Museo Vostell Malpartida[18]
  • „Die Winde“[19], 1981
  • „Die Steine“[20] , 1981
  • „Taxistand“, 1983
  • „Beton Tango“, 1985
  • „Milonga“, 1986
  • „Maja“, 1986
  • „Mythos-Berlin“, 1987, Museo Vostell Malpartida
  • „2 Betoncadillacs in Form der nackten Maja“, 1987, Rathenauplatz, Berlin
  • „La Tortuga“, 1988, Marl
  • „Schule von Athen“, 1988, Rheinisches Landesmuseum Bonn
  • „Tauromaquia mit BMW Teil“, 1988
  • „9.November 1989“, 1989
  • „Der Fall der Berliner Mauer“ 1989
  • „Triptychon Berlin“, 1990
  • „Le Choc“, 1990
  • „Auto-TV-Hochzeit“[21], 1991,Zentrum für Kunst und Medientechnologie
  • „Kafkas Boot“[22], 1991
  • „Tauromaquia mit Geige“, 1991
  • „Weinende / Hommage a Anne Frank“, 1992
  • „Arc de Triomphe N°1“, 1993
  • „A-Z“, 1995, Museo Extremeño e Iberoamericano de Arte Contemporáneo
  • „Drei Grazien auf dem Weg zum Ende des XX. Jahrhunderts“, 1995
  • „Jesus-TV“, 1996
  • „Shoah“, 1997
  • „Maja azul“, 1997
  • „Ritz“, 1998

Bibliographie sélection[modifier | modifier le code]

  • 1965 Wolf Vostell. Phaenomene. Galerie Block, Berlin.
  • 1965 Jürgen Becker/Wolf Vostell. Happenings, Fluxus, Pop Art, Nouveau Réalisme. Eine Dokumentation. Rowohlt Verlag, Reinbek.
  • 1966 Vostell. Bilder, Verwischungen, Happening, Notationen 1961-1966, Köln.
  • 1969 Reiner K. Wick. Vostell Soziologisch, Bonn.
  • 1969 Vostell. Dé-coll/agen 1954-1969. Happenings 1958-1969, Galerie Block, Berlin.
  • 1970 Wolf Vostell. Elektronisch. Neue Galerie im Alten Kulturhaus, Aachen.
  • 1971 René Block. Grafik des Kapitalistischen Realismus. Berlin.
  • 1973 Wolf Vostell. Aktionen. Happenings und Demonstrationen seit 1965, Rowohlt Verlag, Reinbek, ISBN 3-498-07053-3
  • 1973 Wolf Vostell. Mania. Galerie van de Loo, München.
  • 1974 Vostell. Retrospektive 1958 – 1974. Neue Nationalgalerie Berlin, Staatliche Museen Preußischer Kulturbesitz, Berlin.
  • 1974 Vostell. Environments / Happenings 1958-1974. Arc2, Musée d'art Moderne de la Ville de Paris.
  • 1977 Wilhelm Salber. Das Ei als mediengrammatik zum documenta-projekt von Vostell, Kassel.
  • 1977 Wolf Vostell. Museum am Ostwall, Dortmund, Kestner-Gesellschaft, Hannover, Centro Miró, Barcelona.
  • 1980 Wolf Vostell. Dé-coll/agen. Verwischungen. Schichtenbilder. Bleibilder. Objektbilder 1955-1979, Kunstverein Braunschweig.
  • 1981 Vostell. Fluxus-Zug. Das mobile Museum. 7 Environments über Liebe Tod Arbeit, Berlin.
  • 1982 Vostell. Pour Mémoire. Tableaux et dessins 1954-1982, Musée de Calais.
  • 1985 Wolf Vostell. Musée d'art moderne et contemporain de Strasbourg.
  • 1987 Vostell. Das plastische Werk 1953-87. Mult(H)ipla, Milano.
  • 1990 Vostell. Galerie Lavignes-Bastille, Paris, ISBN 2-908783-00-2
  • 1992 Vostell. Retrospektive. Rolf Wedewer. Bonn; Köln; Leverkusen; Mülheim an der Ruhr; Mannheim, ISBN 3-925520-44-9
  • 1992 Vostell. Dipinti 1954–1991. Werkkatalog und Katalog der Ausstellung im Palazzo delle Esposizioni, Roma.
  • 1992 Vostell - Extremadura, Asamblea de Extremadura, ISBN 84-87622-07-0
  • 1993 Wolf Vostell. Leben = Kunst = Leben. Kunstgalerie Gera, E.A. Seemann, ISBN 3-363-00605-5
  • 1997 Wolf Vostell in nordrheinwestfälischen Sammlungen. Kulturabteilung Bayer AG, Leverkusen.
  • 1999 Wolf Vostell. Automobile. Pablo J. Rico. Wasmuth Verlag, ISBN 3-8030-3093-5.
  • 1999Vostell – I disastri della pace/The Disasters of Peace, Varlerio Dehò, Edizioni Charta, Milano, ISBN 88-8158-253-8
  • 2000 Wolf Vostell. The Fall of the Berlin Wall. Museo Vostell Malpartida, ISBN 84-7671-583-8
  • 2001 10 Happenings de Wolf Vostell. José Antonio Agúndez García, Editora Regional de Extremadura, ISBN 84-7671-510-2
  • 2002 Wolf Vostell. Television, Galeria Miejska Arsenal w Poznania, Poland, ISBN 83-88947-05-2
  • 2002 Wolf Vostell. Museo Vostell Malpartida, MVM, Catalogo, ISBN 84-7671-697-4
  • 2004 Wolf Vostell. Giacomo Zaza, La Nuova Pesa, Roma, ISBN 2-9519858-4-3
  • 2005 Wolf Vostell. Maria del Mar Lozano Bartolozzi, Editorial Nerea, Serie Arte Hoy, ISBN 9788489569386
  • 2006 Wolf Vostell – Die Druckgrafik. Dr Wolfgang Vomm, Prof. Dr Wulf Herzogenrath u. José Antonio Agúndez García, Hrsg.: Städtische Galerie Villa Zanders in Zusammenarbeit mit dem Galerie + Schloßverein e.V. Bergisch Gladbach, ISBN 3-9810401-0-4
  • 2007 sediment: Wolf Vostell. auf Straßen und Plätzen durch die Galerien. Mitteilungen zur Geschichte des Kunsthandels, Heft 14/2007. Zentralarchiv des internationalen Kunsthandels, Verlag für moderne Kunst, Nürnberg, ISBN 978-3-939738-61-9
  • 2007 Wolf Vostell. Meine Kunst ist der ewige Widerstand gegen den Tod. LVR-Landes Museum Bonn, ISBN 978-3-9811834-0-5
  • 2008 Wolf Vostell. Mon art est la résistance éternelle á la mort. Carré d´Art-Musée d´Art Contemporain de Nimes, ISBN 97-8-2-915639-88-9
  • 2008 Wolf Vostell. Dé-coll/age, Editorial Pintan Espadas No.10, ISBN 978-84-7796-165-9
  • 2010 Das Theater ist auf der Straße, Die Happenings von Wolf Vostell. Museum Morsbroich Leverkusen. Kerber Verlag, ISBN 978-3-86678-431-4
  • 2010 Wolf Vostell. Artista Europeo. Mudima Edizioni, Milano, ISBN 9788896817049

Expositions sélection[modifier | modifier le code]

Wolf Vostell, "Weinende, Hommage a Ana Frank", 1992
  • 1966 Bilder, Verwischungen, Happening-Notationen 1961-1966, Kölnischer Kunstverein, Köln.
  • 1970 happening & fluxus, Kölnischer Kunstverein, Köln.
  • 1974 Retrospektive, Neue Nationalgalerie, Berlin.
  • 1974 Retrospektive, Musée d'art moderne de la ville de Paris.
  • 1977 Wolf Vostell, Museum am Ostwall, Dortmund, Kestner-Gesellschaft, Hannover, Centro Miró, Barcelona.
  • 1977 documenta 6, Kassel.
  • 1978 Bilder 1959–1974, Museo de Arte Contemporaneo, Madrid.
  • 1980 Bilder 1959–1979, Kunstverein Braunschweig.
  • 1980 Fluxus-Zug Nordrhein-Westfalen.
  • 1982 Die gesamte Druckgrafik, Bibliothèque National de France, Paris.
  • 1985 Wolf Vostell Musée d'art moderne et contemporain de Strasbourg.
  • 1992 Retrospektive, Rheinisches Landesmuseum Bonn, Josef-Haubrich-Kunsthalle, Köln, Kölnisches Stadtmuseum, Museum Morsbroich Leverkusen, Städtische Kunsthalle Mannheim.
  • 1993 Wolf Vostell. Leben = Kunst = Leben. Kunstgalerie Gera.
  • 2006 Die gesamte Druckgrafik, Kunsthalle Bremen.
  • 2007 Wolf Vostell.Meine Kunst ist der ewige Widerstand gegen den Tod, Rheinisches Landesmuseum Bonn.
  • 2008 Wolf Vostell. Mon art est la résistance éternelle á la mort, Carré d'art-Musée d´Art Contemporain Nimes[23].
  • 2010 Das Theater ist auf der Straße, Die Happenings von Wolf Vostell, Museum Morsbroich, Leverkusen. Vidéo
  • 2010 Wolf Vostell. Artista Europeo, Fondazione Mudima, Milano.

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

  • 1981 Dozent, Internationale Sommerakademie Salzburg
  • 1982 Premio Pablo Iglesias, Madrid
  • 1990 Medaille de Paris[24]
  • 1992 Ehrenprofessur, Berlin
  • 1996 Berliner Bär B.Z.-Kulturpreis
  • 1997 Hannah Höch Preis
  • 1998 Medalla de Extremadura, Spain
  • 1998 Paseo Wolf Vostell, Malpartida de Caceres
  • 1998 Ehrenbürger von Malpartida de Caceres
  • 2001 Wolf–Vostell–Straße, Leverkusen

Notes et références[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]