Mieko Shiomi (compositrice)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Mieko (Chieko) Shiomi (née en 1938) est une artiste et compositrice japonaise.

Biographie[modifier | modifier le code]

Née à Okayama, Mieko Shiomi prend des leçons de musique encore enfant puis étudie à l'Université des arts de Tokyo en 1957. En 1960, elle fonde le groupe Ongaku avec Takehisa Kosugi afin d'explorer l'improvisation et l'action. Le groupe a accueilli des spectacles par des artistes tels que John Cage, La Monte Young et George Brecht. En 1964, elle se rend à New York à l'invitation de George Maciunas et participe aux événements Fluxus[1].

Après 1977, Mieko Shiomi retourne travailler sur ses propres compositions mais maintient ses liens avec Fluxus. Elle vit et travaille à Osaka[2].

Compositions[modifier | modifier le code]

Mieko Shiomi compose des événements avec la musique et l'action environnementale. Parmi ses réalisations :

  • Disappearing Music for Face
  • Spatial Poems (série de 9 événements)[3]

Son travail est enregistré et publié sur CD, dont :

  • Requiem for George Maciunas, 1990
  • Fluxus Suite (CD), 2002

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Cornelia Butler, Esther Adler et Alexandra Schwartz, Modern Women: Women Artists at the Museum of Modern Art,‎ 2010
  2. « Mieko (Chieko) Shiomi » (consulté le 24 novembre 2010)
  3. (en) Gray, John, Action art: a bibliography of artists' performance from futurism,‎ 1993

Source de la traduction[modifier | modifier le code]