Wikimédia France

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Wikimédia France

Logo de l’association
Cadre
Forme juridique Association loi de 1901
But « Soutenir en France la diffusion libre de la connaissance »
Zone d’influence France
Fondation
Fondation 2004
Fondateur Samuel Hocevar[1]
Florence Devouard
Fred Thuillier
Identité
Siège 40 rue de Cléry 75002 Paris
Personnages clés Florence Devouard
Adrienne Charmet-Alix
Rémi Mathis
Président Christophe Henner
Vice-président Emeric Vallespi
Secrétaire Benoît Évellin
Trésorier Guillaume Goursat
Affiliation internationale Wikimedia Foundation
Membres 261 (septembre 2014) dont 4 personnes morales
Employés 9 (mai 2014)
Site web wikimedia.fr

Wikimédia France est le chapitre français de la Wikimedia Foundation et une association loi de 1901 — utilisant la marque Wikimedia — fondée en 2004[2]. Elle a son siège à Paris. Son but est « de soutenir en France la diffusion libre de la connaissance et notamment les projets hébergés par la Wikimedia Foundation »[3]. L'association est l'organisatrice pour la France du concours Wiki Loves Monuments depuis sa création en 2011.

Positionnement vis-à-vis des projets soutenus[modifier | modifier le code]

Les gouvernances respectives de Wikimédia France et de projets tels que Wikipédia en français par exemple — ou celle de tout autre projet hébergé par la Wikimedia Foundation — sont absolument distinctes ; néanmoins des confusions sont régulièrement faites, en particulier par les médias, qui usent parfois et à tort de l’appellation Wikipédia France Page d'aide sur l'homonymie. Cette confusion est également partiellement à l'origine de l'« affaire » de la station militaire de Pierre-sur-Haute en mars 2013.

Projets et partenariats[modifier | modifier le code]

Un des aspects du travail de l'association consiste à nouer des partenariats avec des acteurs culturels (musées, bibliothèques, etc.) de manière à partager avec les projets soutenus, la connaissance conservée par les institutions. À titre d'exemple :

Présidences successives[modifier | modifier le code]

  • Frédéric Thuillier (2004 – 2005)
  • Nicolas Weeger (2005 – 2007)[11],[12]
  • Pierre-Yves Beaudouin (2007 – 2009)[13]
  • Adrienne Charmet-Alix (2009 – 2011)[14]
  • Depuis 2014 : Christophe Henner[15]

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jean-Marc Manach, « Samuel Hocevar : "Sur les logiciels libres, la prise de conscience se fait petit à petit" », Le Monde,‎ 12 juillet 2007 : « Membre fondateur de Wikimedia France (l'association des utilisateurs français de l'encyclopédie collaborative Wikipedia), ».
  2. Aline Hoff, « Sylvain Machefert nous parle de Wikimedia France », sur unixgarden.com,‎ 18 mars 2011 : « Wikimédia France est une association de loi 1901 créée en 2004 suite à la création de la fondation américaine qui chapeaute un peu tous les projets. ».
  3. « Présentation de Wikimedia France », sur wikimedia.fr.
  4. « Un accord avec la ville de Toulouse », Le Monde,‎ 16 janvier 2011 : « En octobre 2010, Wikimédia France a signé un accord avec la ville de Toulouse ».
  5. [PDF]« La BnF signe un partenariat avec Wikimédia France », sur bnf.fr,‎ 7 avril 2010 (communiqué de presse).
  6. « Le Château de Versailles se lie avec Wikimedia France pour alimenter Wikipedia », sur lepoint.fr, Le Point,‎ 15 février 2011.
  7. « Wikipédia au château de Versailles », Le Monde,‎ 15 février 2011 : « "La querelle des Anciens et des Modernes n'a plus lieu d'être", s'enthousiasme WikiMédia France. L' association qui promeut l'encyclopédie collaborative et le château ont signé un partenariat, mardi 15 février, afin d'alimenter et d'améliorer les contenus de l'information en ligne. ».
  8. Florence Evin, « Le château de Versailles invite Wikipédia dans ses murs », Le Monde,‎ 17 février 2011.
  9. J.M. (avec AFP), « Le Centre Pompidou et Wikimédia France partenaires pour améliorer Wikipédia », sur 20minutes.fr,‎ 18 septembre 2013.
  10. Martine Jacot, « 100 000 professeurs pour l'Afrique » afin de prévenir le recul du français, Le Monde,‎ 20 mars 2014 : « le projet Afripédia, soutenu par Wikimédia France, l'Institut français et l'Agence universitaire de la francophonie pour favoriser un accès gratuit à la connaissance, en ligne et hors ligne. ».
  11. « Nicolas Weeger (Wikimédia France) », sur 01net.com,‎ 24 août 2005.
  12. « Wikipedia, une encyclopédie libertaire sur le Net », Le Monde,‎ 3 septembre 2005 : « Nicolas Weeger, alias Ryo, un des administrateurs des pages en français et par ailleurs président de l'association Wikimédia France. ».
  13. Philippe Gavi, « Monsieur Wikipédia, utopiste modéré », Revue medias,‎ juin 2009 (no  21).
  14. Thierry Noisette, « La Quadrature du Net recrute Adrienne Charmet-Alix, venue de Wikimedia France », sur zdnet.fr,‎ 28 mars 2014 : « elle a présidé de 2009 à 2011 l'association Wikimedia France ».
  15. Renouvellement partiel du Conseil d’administration de Wikimédia France le 11 octobre 2014.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

48° 52′ 05″ N 2° 20′ 48″ E / 48.868, 2.3468