Waziristan du Sud

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Waziristan du sud
Le Waziristan du Sud est en jaune sur la carte. Il fait partie des régions tribales (en bleu). La province de Khyber Pakhtunkhwa est en verte.
Le Waziristan du Sud est en jaune sur la carte. Il fait partie des régions tribales (en bleu). La province de Khyber Pakhtunkhwa est en verte.
Administration
Pays Drapeau du Pakistan Pakistan
Type District
Territoire Régions tribales
Capitale Wana
Autres villes Jandola
Démographie
Population 429 841 hab. (1998)
Densité 37 hab./km2
Langue(s) Pachtou
Géographie
Superficie 11 585 km2

Le Waziristan du Sud est une subdivision administrative des Régions tribales du Pakistan. Elle fait partie du Waziristan. Frontalière avec l'Afghanistan et le Waziristan du Nord, c'est une région stratégique dans la lutte contre les talibans, et l'armée pakistanaise y a mené une vaste offensive en 2009 dans le cadre du conflit armé du Nord-Ouest du Pakistan.

Fief des talibans et guerre contre le terrorisme[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Opération Rah-e-Nijat.

Le Waziristan du Sud est une région peu peuplée, occupée principalement par des tribus. C'est le fief du Mouvement des talibans du Pakistan (TTP), qui se servent de cette zone comme base arrière pour mener des attentats dans le pays. En 2009, les talibans implantés dans cette région sont estimés à 10 000[1].

Cette région, principalement sous l'autorité de tribus, est souvent présentée comme une zone de non-droit au Pakistan.

Le 17 octobre 2009, l'armée pakistanaise lance une offensive dans la région ayant pour objectif de reprendre le contrôle et de déloger les talibans. L'Opération Rah-e-Nijat mobilise environ 28 000 soldats. Pour mener à bien cette attaque, le gouvernement pakistanais passe des accords de non-agression avec diverses tribus[2].

Le 12 décembre 2009, le premier ministre Youssouf Gilani annonce la fin de l'offensive[3], avant de déclarer que les opérations militaires se poursuivraient[4].

Après plusieurs mois de guerre, les troupes de l'armée régulière pakistanaise semblent avoir pris le contrôle du Waziristan du Sud, le gros des troupes talibanes ayant fui vers les régions tribales voisines[5].

Le gouvernement pakistanais tente actuellement de pacifier totalement la région, en découvrant les stocks d'armes et en mettant hors d'état de nuire les derniers talibans présents dans la région. L'armée pakistanaise estime qu'il faudra entre 6 mois et un an pour pacifier totalement la région[6]. Fin 2010, des combats sporadiques continuent de se produire.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]