Joundallah (Pakistan)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Joundallah (Iran).

Joundallah (ourdou: جند اللہ, « Soldats d'Allah »), est une organisation sunnite armée.

Fondée en 2002 ou 2003[réf. nécessaire] par Nek Mohammed et peut-être Khalid Sheikh Muhammad[1]. Joundallah serait proche du Sepah-i Sahiban et du Lashkar-e-Jhangvi, groupe armé sunnite pakistanais [1].

Ce mouvement subit un important revers[2] le 10 juin 2004 lors de l'échec d'un attentat visant le général Ahsan Saleem Hayat (en), commandant du corps d'armée de Karachi[1]. Plusieurs activistes du mouvement furent arrêtés dans la foulé dont un neveu de Khalid Sheikh Muhammad[1]. Plusieurs manifestations en faveur des arrêtés auront lieu à Karachi mais le mouvement doit enregistrer la perte de plusieurs cadres[1],[3]. Une partie des activistes rescapés paraît alors reporter ses efforts vers la province iranienne de Sistan-Balochistan affaiblissant davantage le mouvement pakistanais[3].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e Jundullah working in tandem with Pakistani Taliban, Middle East Transparent, 20 octobre 2009,[1].
  2. Jundullah reveals plan to attack US centre in Karachi, Times of India, 20 juillet 2004
  3. a et b A Bizarre Turn in the War on Terror, Muslim Media Network, 26 avril 2007