Attaques de Lahore du 28 mai 2010

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les attaques de Lahore du 28 mai 2010 ont frappé deux mosquées situées à Lahore, Darul-ul-Zikr et Bait-ul-Noor, du mouvement religieux Ahmadiyya[1]. Deux commandos ont lancé des grenades, abattu des gardes de sécurité et pris des otages. Certains étaient armés d’une ceinture d’explosifs pour une attaque suicide. Le Tehrik-e-Taliban Pakistan est soupçonné d'être l'auteur de ces actions. Elles ont fait au moins 98 morts et plus de 120 blessés. Elles s'inscrivent dans le contexte de l'offensive d'Orakzai par l'armée pakistanaise.

Réactions nationales[modifier | modifier le code]

Shahbaz Sharif (du PMLN), chef de l'exécutif de la province du Pendjab, dénonce ces attaques et ce qu'il appelle la « pire forme du fondamentalisme ».

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]

  1. « Au moins 80 morts dans l'attaque de deux mosquées au Pakistan », Le Monde,‎ 28 mai 2010 (lire en ligne)