Vol 585 United Airlines

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Vol 585 United Airlines
Image illustrative de l'article Vol 585 United Airlines
Caractéristiques de l'accident
Date 3 mars 1991
Phase atterrissage
Type Défaut du gouvernail
Site Colorado Springs, Colorado
Passagers 20
Membres d'équipage 5
Morts 25
Blessés 0
Survivants 0
Caractéristiques de l'appareil
Type d'appareil Boeing 737
Compagnie United Airlines
Localisation
Coordonnées 38° 44′ 09″ N 104° 42′ 42″ O / 38.735944, -104.71177838° 44′ 09″ Nord 104° 42′ 42″ Ouest / 38.735944, -104.711778  

Géolocalisation sur la carte : Colorado

(Voir situation sur carte : Colorado)
Vol 585 United Airlines

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

(Voir situation sur carte : États-Unis)
Vol 585 United Airlines

Le vol 585 United Airlines était un vol entre Peoria dans l'Illinois et Colorado Springs, via Denver aux États-Unis le 3 mars 1991.

Enquête et causes de l'accident[modifier | modifier le code]

Avec l'accident du vol 585 United Airlines le 3 mars 1991, c'est l'une des plus longues enquêtes du NTSB qui aillait commencer. En effet, en plein vol le Boeing 737 a subitement penché à droite sans raison apparente. Le gouvernail de l'appareil est resté bloqué malgré les efforts des pilotes. L'avion devint incontrôlable et piqua du nez à tel point que l'accélération a atteint g. Le vol 585 United Airlines s'écrasa au sol provoquant la mort de ses 20 passagers et des 5 membres d'équipage, dont le commandant de bord Harold Green (52) et la copilote Patricia Eidson (42).

Rapidement, le travail des enquêteurs s'est porté sur la gouverne de direction, qui est à même de provoquer une inclinaison brutale de l'appareil. Après analyse, le boitier de commande de la gouverne de direction et la servovalve ont alors été mis hors de cause. Quant à l'hypothèse d'un vent rabattant qui aurait pu causer la perte de contrôle du 737, elle a été écartée. Toutefois, ce jour là un système de rotors était en place avec un vent de 330 degrés à 23 nœuds avec rafales à 33 nœuds. Pendant l'approche, des variations de vitesse air de ±15 nœuds ont été enregistrées qui sont typiques des rotors. De plus l'appareil a subi des facteurs de charge variant entre 0,6 g et 1,3 g[1]. Toutefois, après 21 mois d'enquête, le NTSB rendit son rapport d'enquête qui indique que la cause du crash est indéterminée[2].

Autres accidents similaires[modifier | modifier le code]

Le cas resta sans suite jusqu'à un autre accident similaire. Le 8 septembre 1994, le vol 427 USAir s'écrasa pour les mêmes raisons et toujours avec un Boeing 737. Le gouvernail se bloqua, et conduisit au crash de l'avion et à la mort de ses 132 occupants. Une nouvelle fois les investigations ne permirent pas d'en déterminer la cause. Cette fois la pression était plus importante, le Boeing 737 est l'avion commercial le plus utilisé, la question de la sécurité devint cruciale.

Finalement, c'est un autre incident qui allait permettre d'éclaircir l'enquête. Le 9 juin 1996, le Boeing 737 du vol 517 Eastwind Airlines allait connaitre une avarie semblable aux vols 585 et 427. Cette fois, les pilotes arrivèrent à se poser. Le NTSB disposait de l'avion entier et des rapports des pilotes. L'enquête allait enfin révéler la cause des accidents précédents. Le servovalve du gouvernail a montré des faiblesses lors de brutaux changements de températures, bloquant le mécanisme du gouvernail et même dans certains cas inversant son système de fonctionnement. À la suite de cette découverte, on apprit aux pilotes à gérer ce genre de situation et les pièces incriminées furent modifiées afin de résister aux chocs de température.

Médias[modifier | modifier le code]

L'accident est raconté dans un épisode de la série documentaire Mayday : Alerte maximum (aussi connue sous le nom Air Crash Investigation).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Robert F Whelan, Exploring the monster: Mountain lee waves : the aerial elevator, Wind Canyon Books,‎ 2000, 169 p. (ISBN 978-1891118326), p. 165
  2. (en) Uncontrolled Descent and Collision With Terrain United Airlines Flight 585, 196 p. (lire en ligne)

Lien externe[modifier | modifier le code]