Villarrica (volcan)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Villarrica.
Villarrica
Image illustrative de l'article Villarrica (volcan)
Géographie
Altitude 2 847 m[1]
Massif Cordillère de Patagonie (Andes)
Coordonnées 39° 25′ 12″ S 71° 56′ 20″ O / -39.42, -71.939 ()39° 25′ 12″ Sud 71° 56′ 20″ Ouest / -39.42, -71.939 ()  [1]
Administration
Pays Drapeau du Chili Chili
Régions Araucanie
Los Ríos
Provinces Cautín
Valdivia
Ascension
Voie la plus facile Depuis la station Piedra Negra de Villarrica
Géologie
Roches Basalte, basalte andésitique, andésite basaltique, andésite[1]
Type Volcan gris
Activité En éruption
Dernière éruption Depuis le 22 novembre 2009
Code 1507-12=
Observatoire Southern Andes Volcano observatory

Géolocalisation sur la carte : Chili

(Voir situation sur carte : Chili)
Villarrica

Le Villarrica est un des volcans les plus actifs du Chili qui s'élève au-dessus du lac Villarrica et de la ville de Pucón, à environ 25 km de la localité de Villarrica.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le Villarrica fait partie des trois plus grands stratovolcans de la chaîne andine. Environ 25 cônes pointent sur les flancs du Villarrica. Ce stratovolcan couvre une superficie de 100 km2 pour un volume de 40 km3[1].

Chaque jour, le Villarrica crache fumées, cendres et laves. Comme tous les volcans à forte activité, le Villarrica est sous perpétuelle surveillance. Le volcan Villarrica, haut de 2 847 m, menace perpétuellement la ville de Pucón. Ce cône basaltique à cratère ouvert est un volcan violent.

Histoire[modifier | modifier le code]

Sa dernière « grande » éruption, en 1971, ouvrit une fissure de 4 km de large d'où jaillirent 30 millions de mètres cubes de lave. La plus grande coulée, survenue dans la vallée de Chaillupén, faisait 14 km de long sur 200 m de large[2]. Plusieurs cours d'eau furent détournés. Les glaciers fondirent et se transformèrent en torrents de boue meurtriers.

Activités[modifier | modifier le code]

Des randonnées guidées sont organisées à partir de Pucón, mais elles peuvent être suspendues en périodes d'activité volcanique ou sismique accrue. En 2007 un service guidé en hélicoptère a commencé à offrir des vols au-dessus du cratère. En hiver le ski est pratiqué sur les pentes ouest du Villarrica.

Vue aérienne du cratère fumant du Villarrica.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d (fr) François Girault, Philippe Bouysse et Jean-Philippe Rançon, Volcans vus de l'espace, Paris, Nathan,‎ septembre 1998, 192 p. (ISBN 2092608290), p. 35 à 37
  2. Werner Keller, Alex Koller et Víctor Marfull, « Volcán Villarrica, Chile: La erupción de 1971 », sur Villarrica Volcano Visual Observation Project,‎ 2008 (consulté le 12 novembre 2012)

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :