Venlo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Venlo
Héraldique
Héraldique
Drapeau
Drapeau
Administration
Pays Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
Province Drapeau de la province de Limbourg Limbourg
Code postal 5900-5950
Indicatif téléphonique international +(31)
Démographie
Population 35 300 hab.
Densité 409 hab./km2
Géographie
Coordonnées 51° 22′ 00″ N 6° 10′ 00″ E / 51.366667, 6.166667 ()51° 22′ 00″ Nord 6° 10′ 00″ Est / 51.366667, 6.166667 ()  
Superficie 8 641 ha = 86,41 km2
Localisation
Image illustrative de l'article Venlo

Géolocalisation sur la carte : Limbourg

Voir sur la carte administrative de la zone Limbourg (Pays-Bas)
City locator 14.svg
Venlo

Géolocalisation sur la carte : Pays-Bas

Voir la carte administrative des Pays-Bas
City locator 14.svg
Venlo

Géolocalisation sur la carte : Pays-Bas

Voir la carte topographique des Pays-Bas
City locator 14.svg
Venlo
Liens
Site web www.venlo.nl

Venlo (anciennement Venloo) est une commune de la province néerlandaise du Limbourg et compte 35 300 habitants (1er novembre 2007, source : CBS) et plus de 90 000 habitants en comptant les villes alentour (Blerick, Tegelen…)

Origine[modifier | modifier le code]

L'origine du nom Venlo n'est pas connue avec certitude. La théorie la plus courante est que "ven" désignerait un étang en zone marécageuse ou de landes et "lo" un bois, faisant donc de venlo « le bois de l'étang ».

Villes jumelées[modifier | modifier le code]

Ces villes ont en commun, outre leur taille comparable, de toutes se situer à proximité d'une frontière.

Histoire[modifier | modifier le code]

On retrouve des traces de cultures agricoles à l'âge du bronze et du fer, ainsi que plusieurs tertres funéraires. Les mieux connus se trouvent dans la vallée des larmes (Jammerdal), proche de la frontière allemande.

Le peuplement de Venlo remonte à l'époque romaine.

Au Moyen Âge, Venlo est un centre commercial important sur la Meuse, et membre de la Hanse. Le duc Reinald II van Gelre confère en 1343 des droits municipaux à la ville.

Vers 1590, le duché de Gelre est scindé en deux parties, la moitié sud restant possession espagnole. Durant la guerre de Quatre-Vingts Ans, des batailles sont livrées régulièrement pour la ville, mais les Traités de Westphalie qui mettent fin à cette période de guerre en 1648, attribuent Venlo à l'Espagne.

Venlo reste espagnol jusqu'à la guerre de Succession d'Espagne en 1715, le duché de Gelre étant quant à lui partagé entre la Prusse, l'archiduché d'Autriche, et les Provinces-Unies des Pays-Bas.

La ville fut conquise après un siège par les révolutionnaires français en 1794, les armées napoléoniennes prenant le relais quelques années plus tard. La remise de la ville aux Alliés en 1814, achève la période française qui bouleverse profondément les structures administratives et sociales. À l'issue de celle-ci, Venlo est rattachée à la province nouvellement formée du Limbourg, partie intégrante de la Belgique. En 1839, à l'occasion de la scission du Limbourg entre une partie belge et une partie néerlandaise, la ville revient définitivement aux Pays-Bas. Contrairement au reste du Limbourg, Venlo (ainsi que Maastricht), ne deviendra pas membre de la Confédération allemande.

Venlo vers 1850

La destruction des murs entourant la ville est décidée en 1867, permettant ainsi son expansion, en réduisant la pression sur le centre-ville et autorisant la mise en place d'une infrastructure routière appropriée.

Le 9 novembre 1939, Venlo a été le théâtre de l'Incident de Venlo.

À la fin de la Seconde Guerre mondiale, Venlo souffre d'importantes destructions, suite à d'intenses bombardements alliés visant à détruire le pont stratégique sur la Meuse, ainsi qu'un aéroport voisin de la Luftwaffe. La ligne de front est en outre restée en son centre pendant 3 mois.

La ville est libérée le 1er mars 1945 par l'armée américaine.

Culture[modifier | modifier le code]

Les bombardements de la Seconde Guerre mondiale ont détruit beaucoup de monuments historiques du centre-ville. Parmi ceux qui ont été épargnés, la mairie du XVIIe siècle sur la place du marché, est un monument majeur de la ville. Le tracé moyenâgeux des ruelles du centre, très rare aux Pays-Bas, à lui aussi été bien préservé. De nombreuses associations culturelles y sont actives, comme celle chargée de l'organisation du carnaval, Jocus, ainsi que de nombreuses associations de musique et de théâtre. Le musée du Limburg présente l'histoire et la culture du Limbourg.

Sport[modifier | modifier le code]

Dans le domaine sportif, le club de football VVV Venlo défend les couleurs de la ville en première division.

Économie[modifier | modifier le code]

Le géant de l'imprimerie Océ ainsi que l'entreprise de transport Frans Maas ont leur origine à Venlo. Le secteur du transport en particulier a connu au cours du XXe siècle une importante croissance, profitant de la situation stratégique de la ville située près d'une frontière, ainsi qu'au croisement de la Meuse et des voies de chemins de fer. La Meuse n'est actuellement utilisée que dans une moindre mesure dans l'infrastructure des transports.

L'économie du centre-ville profite également beaucoup des voisins allemands, qui viennent visiter la ville et y faire du shopping. La proximité de la ville avec la frontière a par ailleurs favorisé une autre forme de tourisme, liée à la consommation de cannabis.

Évènements[modifier | modifier le code]

  • Venlo accueille du 5 avril au 7 octobre 2012 la sixième Floriade.

Galerie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]