Étoile variable semi-régulière

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Variable semi-régulière)
Aller à : navigation, rechercher

Une (étoile) variable semi-régulière est une étoile géante ou supergéante de type spectral intermédiaire ou tardif qui présente une périodicité marquée dans sa variation de luminosité, accompagnée ou parfois interrompue par diverses irrégularités. Les périodes se situent dans une plage allant de 20 jusqu'à plus de 2000 jours, tandis que la forme des courbes de lumière peut être assez différente et variable d'un cycle à l'autre. Les amplitudes peuvent aller de plusieurs centièmes jusqu'à plusieurs magnitudes (habituellement 1-2 magnitudes dans le filtre V).

Les variables semi-régulières sont classées en plusieurs sous-types :

  • SRA : Géantes de type spectral tardif (M, C, S ou Me, Ce, Se) présentant une périodicité durable et généralement une faible amplitude, moins de 2,5 magnitudes dans le visible. Z Aquarii est un exemple de ce type. Les amplitudes et la forme des courbes de lumière varient habituellement et les périodes vont de 35 à 1200 jours. Beaucoup de ces étoiles différent des variables de type Mira uniquement par des amplitudes de luminosité plus faibles.
  • SRB : Géantes de type spectral tardif (M, C, S ou Me, Ce, Se) ayant une périodicité mal définie (cycles moyens allant de 20 à 2300 jours) ou présentant des alternances de variations périodiques et de variations lentes irrégulières. Certaines peuvent même parfois complètement arrêter de varier pendant un certain temps. RR Coronae Borealis et AF Cygni sont des exemples de ce comportement. On peut cependant affecter à chaque étoile de ce type une période moyenne. Dans quelques cas, la présence simultanée de deux périodes de variation ou plus est observée.
  • SRC : Supergéantes de type spectral tardif (M, C, S ou Me, Ce, Se) avec des amplitudes d'environ 1 magnitude et des périodes de variation allant de 30 jours à plusieurs milliers de jours. Mu Cephei est un brillant exemple de ce type.
  • SRD : Géantes ou supergéantes de type spectral F, G ou K, ayant parfois des raies d'émission dans leurs spectres. Les amplitudes de variation de luminosité vont de 0,1 à 4 magnitudes, et les périodes sont comprises entre 30 et 1100 jours. SX Herculis et SV Ursae Majoris sont des exemples de ce type. Dans M13, l'amateur peut voir une douzaine d'étoiles variables rouges de magnitudes 11,95 à 12,25, avec des périodes allant de 43 jours (V24) à 97 jours (V43).

Voir également[modifier | modifier le code]