Unifight

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Unifight
'
Coupe internationale M.I.R.A. Unifight des troupes spéciales, Mangalia, Roumanie, 2008
Coupe internationale M.I.R.A. Unifight des troupes spéciales, Mangalia, Roumanie, 2008

Autres noms Universal Fight
Domaine Close-combat, percussion, grappling
Forme de combat full contact
Pays d’origine Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Dérive de Arts martiaux modernes
Pratiquants renommés Sergueï Kharitonov (Russie)
Sport olympique Non
Fédération mondiale Fédération Internationale d'Unifight F.I.A.U.
Fédération Européenne d'Unifight
Fédération Française d'Unifight

Unifight (ou Universal Fight) est un système complexe de préparation militaire applicative et en même temps un système de compétition.

Historique[modifier | modifier le code]

Universal Fight a été créé en 1939 lorsque, pour certains segments du système militaire, étaient créés des programmes complexes d’entraînement. Ces programmes préparaient les participants pour 4 épreuves - pentathlon, lutte corps à corps, tir avec des armes à feu et utilisation des armes blanches[1].

En 2000 était fondée à Paris la Fédération Internationale d'Unifight, sous la direction du champion olympique de judo Serhiy Novikov, de Russie. Jusqu’ici ont adhéré à cet organisme 36 pays, de trois continents, dont 19 européens[2].

En 2002 était créée la Fédération Européenne de Unifight, qui a le siège en Roumanie[3]. Les fédérations nationales adhérentes sont : Azerbaïdjan, Belgique, Biélorussie, Bulgarie, Estonie, Finlande, France, Géorgie, Grèce, Irlande (en cours de création), Israël, Lettonie, Lituanie, Moldavie, République tchèque, Roumanie, Russie, Slovaquie, Ukraine.

Technique[modifier | modifier le code]

Unifight n’est pas un style de lutte, mais une méthode de préparation et de vérification, où tout ce qui compte est la mise en application des notions et des habiletés apprises en système full-contact, dans des conditions de stress et d’effort.

Une compétition d'unifight est divisée en deux étapes consécutives:

La première étape[modifier | modifier le code]

La première étape est le parcours d'une piste d'obstacles et d'épreuves de tir, d'environ 60 mètres, que le sportif doit parcourir parallèlement à son concurrent. Tout obstacle non franchi entraîne la disqualification du sportif.

La piste d'obstacles comporte 10 éléments: 1. Labyrinthe, 2. Poutre de gymnastique (H=1m.; L=4m.), 3. Mur (H=2 m), 4. Echelle horizontale (H=2,5 m.; L=4 m.), 5. Barrière (H=1,1m.), 6. Cible pour arme à feu (distance 15 m.), 7, Cible pour lancer de couteau (distance 7 m., épreuve militaire), 8. Tunnel (L=3 m.), 9. Echelle d'abordage (H =8-10 m.), 10, Corde de rappel (H=8-10 m.).

Son parcours s'effectue de la manière suivante :

Au signal "start", le concurrent parcourt en courant la distance de 6 m.

1. Parcourt le labyrinthe.

2. Parcourt en courant la distance de 6 m. puis parcourt la poutre de gymnastique.

3. Parcourt en courant la distance de 6 m. et saute le mur de 2 m.

Gard1.JPG

4. Parcourt en courant la distance de 7 m. et passe l'échelle horizontale en s'accrochant aux échelons; la prise sur le premier échelon ainsi que sur le dernier est obligatoire.

Scara1.JPG

5. Parcourt en courant la distance de 8 m. et saute la barrière.

Bariera1.JPG

6. Parcourt en courant la distance de 6 m. et tire sur la cible (deux essais).

Tragere1.JPG

7. Parcourt en courant la distance de 8 m. et lance le couteau (deux essais)

Aruncare1.JPG

8. Parcourt en courant la distance de 5 m. et passe dans le tunnel en rampant.

Tunel1.JPG

9. Parcourt en courant la distance de 7 m. et monte à l'échelle d'abordage.

Plasa2.jpg

10. Descend en rappel (à l'aide des bras et des jambes), parcourt en courant la distance de 6 m.

Plasa3.jpg

La fin de la course est au ring.

La seconde étape[modifier | modifier le code]

La seconde étape débute après une pause d'une minute, durant laquelle le sportif doit s'équiper (protections).

Peuvent participer à Universal Fight ceux qui pratiquent tout sport à caractère de lutte, quel que soit le style, sous forme full-contact. Il existe plusieurs formes de compétition : unifight full, unifight semi-light, unifight light et unifight d'hiver.

Des champions mondialement connus tes que Sergueï Kharitonov (dans les photos ci-dessus) proviennent de l'unifight[4].


Source : Fédération Européenne d'Unifight

Championnats[modifier | modifier le code]

Source : Fédération Internationale d'Unifight

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]