USS Saratoga (CV-3)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

11° 34′ 53.33″ N 165° 29′ 54.78″ E / 11.5814806, 165.49855 ()

Page d'aide sur les redirections Pour les autres navires du même nom, voir USS Saratoga.
USS Saratoga
Image illustrative de l'article USS Saratoga (CV-3)
L'USS Saratoga (CV-3) en 1935

Histoire
A servi dans Pavillon de l'United States Navy United States Navy
Quille posée 25 septembre 1920
Lancement 7 avril 1925
Armé 16 novembre 1927
Statut Coulé lors d'un essai nucléaire le 25 juillet 1946
Caractéristiques techniques
Type Porte-avions
Longueur 259,1 m (flottaison), 268,2 m (hors-tout)
Maître-bau 32,3 m
Tirant d'eau 7,3 m
Déplacement 53 000 tons (1945)
Propulsion 16 chaudières @ 300 psi, turbines, 4 hélices
Puissance 180 000 shp
Vitesse 33,2 nœuds
Caractéristiques militaires
Blindage Ceinture : 5–7", 3e pont : 2" ; safrans : 3-4,5"
Armement 4 × 2 canons de 8 pouces
12 canons de 5 pouces AA
Aéronefs 91
Rayon d'action 10 000 milles à 10 nœuds
Autres caractéristiques
Électronique radar CXAM-1 (à partir de 1940)
Équipage 2122
Chantier naval New York Shipbuilding Corporation
Indicatif CV-3
Coordonnées 11° 34′ 53″ N 165° 29′ 55″ E / 11.581480555556, 165.49855 ()11° 34′ 53″ Nord 165° 29′ 55″ Est / 11.581480555556, 165.49855 ()  

L’USS Saratoga (CV-3) était un porte-avions de la marine américaine de la classe Lexington, le deuxième porte-avions construit aux États-Unis.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le USS Saratoga (CV-3) a été le deuxième porte-avions de la marine des États-Unis. Il a été mis en service un mois avant le Lexington qui donne son nom à cette classe de porte-avions et en est le troisième, après le USS Langley et le Saratoga. Afin de distinguer le Saratoga du Lexington, sa cheminée est ornée d'une large bande verticale noire peinte pour permettre aux pilotes de le reconnaître aisément.

Le Saratoga, et la classe Lexington, devait initialement être un croiseur de bataille. Commencé en 1920 par la New York Shipbuilding Corporation, sa construction est annulée et transformée en une commande de porte-avions, le CV-3, en juillet 1922, suite aux traité de Washington qui limite l'armement naval de ses signataires. Il dispose d'une catapulte.

Lancé en 1925, le Saratoga était, tout comme les autres de sa classe, un des plus gros porte-avions de son époque. Tout comme le Lexington, il joua un rôle important dans le concept d'une force d'attaque rapide et en 1928, les deux navires prirent part à des mises en situation dans le Pacifique.

Au moment de l'attaque de Pearl Harbor, il était à San Diego pour rénovation. Il prend la mer pour former rapidement une troisième Task Force (les deux autres étant formées autour du Lexington et de l’Enterprise). Le , il est torpillé par un sous-marin japonais au large de Pearl Harbor et n'est plus de service pendant les quatre mois de réparation. Utilisé pour convoyer des avions dans le centre du Pacifique, il manque la bataille de Midway mais est, avec l’Enterprise et le Wasp, fortement engagé dans la campagne des îles Salomon comme navire amiral de l'amiral Fletcher. Torpillé le , une semaine après la bataille des Salomon orientales, il subit des dommages légers, mais son système électrique est détruit et le navire devient inutilisable pendant trois mois.

En 1943 et 1944, il participe aux opérations d'île en île et est ensuite détaché pour l'Inde de l'Est pour coopérer avec les Britanniques et les Français pour attaquer les positions japonaises de Java et Sumatra.

Le Saratoga en train de couler

En 1945, Le Saratoga est frappé par un kamikaze durant l'attaque d'Iwo Jima. Les dommages subis étant importants et le navire prenant de l'âge, on l'assigna à des tâches d'entraînement à Pearl Harbor.

Le , il est coulé au large des atoll Bikini dans le cadre de l'opération Crossroads, une série de tests nucléaires.

Le Saratoga a reçu sept décorations pour ses services durant la Seconde Guerre mondiale.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :