USS Lexington (CV-2)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Pour les autres navires du même nom, voir USS Lexington.
USS Lexington
Image illustrative de l'article USS Lexington (CV-2)
L'USS Lexington (CV-2)

Histoire
A servi dans Pavillon de l'United States Navy United States Navy
Lancement 1925
Armé 1927
Statut Coulé le 8 mai 1942
Caractéristiques techniques
Longueur 270,66 mètres
Maître-bau 39,62 mètres
Déplacement 47 700 tonnes à pleine charge
Puissance 209 710 ch
Vitesse 34 nœuds maximum
Caractéristiques militaires
Blindage ceinture 152 mm, pont d'envol 25 mm
Armement 4 × 2 canons de 8 pouces
12 canons de 5 pouces AA
Aéronefs 22 chasseurs, 36 bombardiers en piqué, 12 bombardiers-torpilleurs
Autres caractéristiques
Électronique radar CXAM-1 (à partir de 1940)
Équipage 2951 officiers et matelots
Chantier naval Chantier naval Fore River de Quincy
Indicatif CV-2
Coordonnées 15° 20′ 00″ S 155° 30′ 00″ E / -15.333333333333, 155.515° 20′ 00″ Sud 155° 30′ 00″ Est / -15.333333333333, 155.5  

L’USS Lexington (CV-2) est, avec son sister-ship l'USS Saratoga (CV-3), l'un des deux premiers « vrais » porte-avions de la marine américaine (la mention CV pour carrier vessel indique le numéro d'ordre de la coque parmi les porte-avions américains — il permet de distinguer des bâtiments portant successivement le même nom, comme l'USS Lexington (CV-16), mis en service en 1943). Il est la tête de sa classe des Lexington. Ses surnoms étaient Gray Lady ou Lady Lex.

Histoire[modifier | modifier le code]

Initialement conçu comme un croiseur de bataille, il fut transformé en porte-avions lors de sa construction. Il fut mis en service en 1927 et affecté à la flotte du Pacifique. L'écrivain de science-fiction Robert A. Heinlein (1907-1988) y a servi de 1929 à 1932, comme officier de contrôle de tir et comme adjoint administratif du capitaine, Ernest J. King. En 1932, les porte-avions Lexington et Saratoga participent à une attaque simulée de Pearl Harbor, et anéantissent les défenses de l'île. La leçon ne sera pas retenue par l'armée américaine. Le 30 août 1939 le Lt-Col Thruston B. Clark réalise onze appontages et décollages depuis le pont du Lexington avec un bimoteur Lockheed XJO-2 afin de vérifier la possibilité d'utiliser un avion à train tricycle sur porte-avion[1].

Le Lexington fut coulé lors de la bataille de la mer de Corail le 8 mai 1942.

Dans la culture[modifier | modifier le code]

L'engagement du Lexington au cours de la guerre du Pacifique est illustré dans les deux premiers albums de la série de bande-dessinée Buck Danny de Jean-Michel Charlier et Victor Hubinon.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. A. Pelletier, « Le Lockheed 12 Electra Junior ». Le Fana de l'Aviation no 230 (janvier 1989) p. 36

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :