Canon de 5 pouces/25 calibres

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
5"/25 caliber gun
Canon de 5 pouces/25 calibres sur le sous-marin USS Bowfin (en)
Canon de 5 pouces/25 calibres sur le sous-marin USS Bowfin (en)
Caractéristiques de service
Type Artillerie navale
Service 1926 - 1982
Utilisateurs Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau de l’Argentine Argentine
Conflits Seconde Guerre mondiale
Guerre des Malouines
Production
Année de conception 1921[1]
Variantes Mark 10, 11, 13, 17
Caractéristiques générales
Poids du canon seul Mk 10-13 : 955 kg[2]
Mk 17 : 981 kg[3]
Poids du canon et de l'affût 1 937 kg
Longueur du canon seul 3 175 mm
Longueur en calibre 25
Longueur du canon et de l'affût 3 613 mm
Calibre 5 pouces (127 mm)
Cadence de tir 15 - 20 coups par minute
Vitesse initiale 643 m/s
Portée maximale 13 260 m à 45°
8 352 m à 85° (AA)
Durée de vie 4 260 coups
Hausse Mk 10-13 : -15° / 85°
Mk 17 : -10° / 40°
Course de recul 30 à 61 cm
Pas de rayure 45

Le canon de 5 pouces/55 calibres est un canon antiaérien de calibre 127 mm produit par la marine américaine pour équiper les batteries antiaériennes de ses croiseurs à partir des années 1920.

Conception[modifier | modifier le code]

Le canon de 5 pouces/55 calibres est très différent de son prédécesseur direct, le canon de 5 pouces/51 calibres. Construit pour une utilisation strictement antiaérienne, il est plus léger (moins de deux tonnes contre plus de cinq tonnes) et possède une inertie moindre, ce qui le rend plus maniable et permet d'atteindre la position désirée plus rapidement. En contrepartie, la vitesse à la bouche est moins élevée (643 m/s contre 960 m/s[4]), mais jugée suffisante pour l'utilisation qui en est faite. Les premières variantes, les Marks 10, 11 et 13 sont conçues pour équiper les navires de surface, alors que la Mark 17 est conçue pour être montée sur des sous-marins.

Marks 10, 11, 13[modifier | modifier le code]

Les premiers essais ont lieu en utilisant un canon de 5 pouces/40 calibres raccourci et modifié. La première variante, la Mark 10, dispose d'un canon monobloc autofretté encastré dans son affût. D'une longueur de 25 calibres (3,175 mètres), le canon pèse 1 937 kilos avec son affût. Son plafond d'utilisation est de 8 352 mètres à un angle de 85°, et sa portée maximale sur cible terrestre est de 13 260 mètres. La Mark 11 voit l'apparition d'un plaquage en chrome, et la Mark 13 dispose d'une conception différente au niveau de la liaison entre le canon et l'affût[2].

Mark 17[modifier | modifier le code]

La variante Mark 17 est prévue pour être montée sur des sous-marins. Le métal utilisé est différent, et un alliage cuivre-nickel moins sujet à la corrosion de l'eau salée est utilisé pour les frettes. Son affût et son point de montage sont aussi adaptés à son utilisation[3].

Utilisation[modifier | modifier le code]

Le canon de 5 pouces/55 calibres est utilisé sur trois porte-avions, les USS Lexington, Saratoga et Ranger, ainsi que sur plusieurs classes de croiseurs lourds et légers. Sa variante Mark 17 est quant à elle montée sur plusieurs sous-marins. Certains de ces derniers sont vendus à plusieurs marines étrangères après-guerre, et la marine argentine se servira de l'un d'eux durant la guerre des Malouines.

Utilisation du canon de 5 pouces/55 calibres
Variante Navires
Marks 10, 11 et 13[1],[2] Porte-avions : Lexington, Saratoga et Ranger
Cuirassés : classes Nevada, Pennsylvania, New Mexico, Tennessee et Colorado
Croiseurs lourds : classes Pensacola, Northampton, New Orleans et Portland
Croiseurs légers : classe Brooklyn
Mark 17[3] Sous-marins : classes Balao (en) et Tench (en).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Fiche sur navweaps
  2. a, b et c Campbell 1985, p. 137
  3. a, b et c Campbell 1985, p. 138
  4. Campbell 1985, p. 136

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]