Tonnant (1743)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Pour les autres navires du même nom, voir Le Tonnant.
Tonnant
Image illustrative de l'article Tonnant (1743)
Le Tonnant secouru par l'Intrépide lors de la bataille du Cap Finisterre (octobre 1747).

Histoire
A servi dans Pavillon de la marine royale française Marine royale française
Quille posée 18 octobre 1740
Lancement 15 novembre 1743
Armé juin 1744
Caractéristiques techniques
Type vaisseau de ligne
Longueur 54,6 mètres
Maître-bau 14,9 mètres
Tirant d'eau 7,5 mètres
Port en lourd 1 700 tonneaux
Propulsion voile
Caractéristiques militaires
Armement 80 canons
Autres caractéristiques
Équipage 800 hommes
Chantier naval Toulon
Port d'attache Arsenal de Toulon

Le Tonnant est un navire de guerre français en service de 1744 à 1780. C'est un vaisseau de deuxième rang portant 80 canons sur deux ponts.

Construction[modifier | modifier le code]

Construit à Toulon de 1740 à 1744, il est armé avec 80 canons, soit :

Carrière[modifier | modifier le code]

Ce vaisseau est une des principales unités de la flotte de Louis XV et a donc servi de vaisseau-amiral au marquis de l'Estenduère lors de la bataille du Cap Finisterre en octobre 1747. Lors de ce combat, les huit vaisseaux français se sacrifient en affrontant les quatorze britanniques de l'amiral Hawke, pour protéger un convoi de navires marchands. Le Tonnant y soutient un combat acharné. Partiellement démâté, il n'arrive à s'échapper que remorqué par l'Intrépide de Vaudreuil, qui s'est porté à son secours en traversant la ligne anglaise.

Le Tonnant participe aussi à la bataille des Cardinaux en 1759, portant un chef d'escadre (le chevalier de Bauffremont). Il s'échappe de nouveau pour se réfugier à Rochefort.

Il est refondu en 1770, il participe à la campagne de l'amiral d'Estaing en Amérique en 1778-1779. Commandé à cette occasion par le comte de Bruyères, capitaine de vaisseau, il arbore le pavillon du comte de Breugnon, chef d'escadre. Il est notamment présent lors de la tentative d'attaque sur Newport (1778) et à la bataille de la Grenade (6 juillet 1779). Il finit sa carrière en avril 1780.

Autre navires[modifier | modifier le code]

Il existe au moins six vaisseaux de guerre français qui ont porté le nom de Tonnant :

  1. Tonnant de 76 canons - Brest 1680-1692.
  2. Tonnant de 90 canons - Toulon 1693-1708.
  3. Tonnant de 80 canons - Toulon 1740-1780.
  4. Tonnant de 80 canons, classe Tonnant) - Toulon 1789-1821.
  5. Tonnant (rebaptisé Ville de Varsovie) de 80 canons, classe Tonnant - Rochefort 1808-1809.
  6. Tonnant (rebaptisé le Louis XIV) de 118 canons - Rochefort 1811-1882.

Sources et bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Archives nationales de France, fond Marine série B5 carton 3, Liste des vaisseaux du Roy pour l'année 1746.
  • Jean Boudriot, « Un modèle du Tonnant 1740-1780 », dans Neptunia no 174, 1789.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]