Militaires de la Nouvelle-France

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les militaires de la Nouvelle-France consistaient en soldats réguliers de l'armée française, la marine française et la milice canadienne, qui était volontaire.

Avant 1690, la plupart des troupes étaient venues de la France. Cependant, en 1669, Louis XIV ordonna que toute hommes de l'âge de 16 à 60 ans fassent leur service militaire, de sorte que toutes les paroisses aient une milice. À partir de 1790, de plus en plus de soldats étaient canadiens et ils étaient presque tous vers 1720[1].

Installations[modifier | modifier le code]

Château Saint-Louis

Les Français et les Canadiens construisirent plusieurs forts de Terre-Neuve jusqu'à la Louisiane et en restaurèrent d'autres capturés des Britanniques durant les XVIe et XVIIe siècles.

Fort Chambly 1840
Musée virtuel du Canada Fort Lachine (1913)
Fort Niagara
Fort Saint-Jean

Régiments[modifier | modifier le code]

soldat du régiment Carignan-Salières
soldat du régiment de Languedoc
Compagnies Franches de la Marine
    • Bombardiers de la Marine 1702-1760 - 1759 - 108 bombardiers
    • Troupes de la Marine 1682-1755 - 1759 - 1000 soldats
    • Pertuisaniers des Galères
  • Milice canadienne
    • District de Québec: 1759 - 5,640 miliciens
    • District de Montréal: 1759 - 5,455 miliciens donc 4,200 envoyer à Québec
    • District de Trois-Rivière: 1759 - 1,300 miliciens donc 1,100 vers Québec
    • Cavalerie canadienne: 200 chevaliers
  • Milice acadienne 1759 - 150 miliciens
  • Amérindiens 1759 - 1,800

Commandants militaires[modifier | modifier le code]

Général Montcalm

Marine Royale du Royaume de France[modifier | modifier le code]

Le duc d'Anville

Navires français

La capture de l'Alcide et du Lys en 1755, au large de Terre-Neuve.
Le Pélican.

Navires canadiens[modifier | modifier le code]

l'Algonquin

Listes de navires ancrés en Nouvelle-France:

  • La Tempête

La construction des navires en Nouvelle-France était faite dans les facilités de Québec et Louisbourg.

Navires construit à Québec:

  • navire de 500 tonnes lancé le 4 juin, 1742
  • Caribou, vaisseau de 700 tonnes lancé le 13 ami, 1744
  • Castor, frégate de 26 canons lancée le 16 ami, 1745
  • Carcajou, corvette de 12 canons construite entre 1744 et 45
  • Martre, frégate de 22 canons lancée le 6 juin, 1746
  • Saint-Laurent (navire), vaisseau de 60 canons lancé le 13 juin, 1748
  • Original (navire), vaisseau de 60 canons - échoué le 2 septembre 1750
  • Algonquin, vaisseau de 72 canons lancé au mois de juin 1753
  • Abénaquise (navire), frégate de 36 canons lancée au printemps 1756
  • frégate de 30 canons commencée en 1756, mais pas complété

Rangs[modifier | modifier le code]

Carabinier
  • carabiniers
  • lieutenant
  • capitaine
  • Caporal
  • tambourier
  • bombardier
  • sergeant
  • grenadier
  • cornet
  • maître fusier
  • fusier
  • archers

Armes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]