Taschen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
logo
Logo de TASCHEN
Repères historiques
Création 1980
Fondateur(s) Benedikt Taschen
Fiche d’identité
Siège social Cologne
Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Direction Benedikt Taschen
Spécialité(s) livres d'art
Collection(s) art, architecture, photographie, cinéma, érotisme
Langue(s) de
publication
allemand, anglais, français, espagnol, italien, portugais, néerlandais
Site officiel www.taschen.com

Taschen est une maison d'édition allemande, fondée en 1980 par Benedikt Taschen à Cologne. Elle est connue pour ses livres d'art économiques ainsi que pour ses ouvrages sur des thèmes en marge, tels que la photographie érotique.

Présentation[modifier | modifier le code]

Taschen débute en publiant des collections de bande dessinée (Taschen Comic). Son ambition est, ensuite, de publier des livres d'art, très illustrés, innovants et au design soigné, à des prix bas. Pour ce faire, Taschen édite ses premiers livres avec des textes brefs, en trois langues (par exemple, anglais, français, allemand). L'éditeur peut ainsi imprimer ses ouvrages à plusieurs dizaines de milliers d'exemplaires, ce qui lui permet de les proposer à des prix très bas, sur plusieurs marchés différents.

Taschen doit aussi sa notoriété à des publications sur des thèmes habituellement ignorés des librairies traditionnelles et des sujets en marge tels que l'histoire de la photographie érotique ou pornographique, le fétichisme, l'art queer et homosexuel, ou des magazines pour adultes (dont de nombreux livres en collaboration avec Playboy).

Taschen a eu une influence notable en donnant une visibilité à ces sujets controversés, tout en proposant en parallèle au grand public ses autres publications : rééditions de bandes dessinées, photographie d'art, peinture, art contemporain, design, mode, histoire de la publicité, cinéma et architecture.

À l'opposé de ces publications « économiques », Taschen édite des ouvrages hors normes, tels le second livre le plus cher de l'histoire de l'édition, GOAT[1], un ouvrage de 700 pages sur le boxeur Mohamed Ali à 12 500 $, que le journal Der Spiegel désigna comme « la plus grande, lourde et brillante chose jamais publiée dans l'histoire de la civilisation[2] », ainsi que Sumo (12 500 $), rétrospective de Helmut Newton, ou un volume en édition limitée, Araki, à 2 500 $. Taschen a également publié la bible culinaire, Modernist Cuisine : Art et science culinaires, en 2011 (6 volumes ; plus de 20 kg).

Collections[modifier | modifier le code]

  • La série Icons propose des recueils d'images ou de photos, sans texte ; elle publie plusieurs nouveautés par an à environ 7 euros.
  • La Petite Collection Art est une série populaire d'environ 300 volumes, monographies d'artistes, allant des plus grands génies de l'art (tel Michel-Ange) à ceux relevant, par exemple, du domaine des arts décoratifs ou de l'illustration (tel Norman Rockwell).

Diffusion[modifier | modifier le code]

Taschen possède ses propres librairies à Amsterdam, Berlin, Beverly Hills, Bruxelles, Cologne, Copenhague, Hambourg, Londres, Los Angeles, Miami, New York et Paris. Un point de vente doit s'ouvrir en 2014 à Milan.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (de) Uwe Wittstock, « Benedikt Taschen : Über die Kunst mit der Kunst maßlos zu sein », in Uwe Wittstock, Die Büchersäufer. Streifzüge durch den Literaturbetrieb. Dietrich zu Klampen Verlag, printemps 2007 (ISBN 978-3-86674-005-1)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Acronyme de Greatest of All Time.
  2. « das größte, schwerste und brillianteste Ding, das jemals in der Geschichte der Zivilisation gedruckt wurde »

Lien externe[modifier | modifier le code]