Surdose

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Cet article concerne l'Overdose dans son sens premier. Pour les autres significations, voir Overdose (homonymie).

Une surdose (ou overdose) est la prise, accidentelle ou non, d'un produit quelconque en quantité supérieure à la dose limite supportable par l'organisme, ce qui en modifie l'homéostasie en provoquant des symptômes divers pouvant aller, dans les cas extrêmes, jusqu'à la mort du sujet.

L'usage du terme « surdose » sous-entend qu'il existe un dosage sûr, c'est pourquoi ce terme fait le plus souvent référence aux médicaments ou aux drogues, non aux poisons, même si une surdose peut être envisagée comme un empoisonnement.

On parle de surdose dans le cas de prise de médicaments (souvent suite à une lecture erronée de la notice), de produits stupéfiants, mais aussi en cas d'ingestion d'alcool ou de tout aliment pouvant avoir un effet toxique.

Symptômes et diagnostic[modifier | modifier le code]

Les symptômes d'une surdose peuvent prendre différentes formes :

  • une action disproportionnée par rapport à l'effet normal (somnolence pour des antiépileptiques, hypoglycémie pour de l'insuline, etc.) ;
  • autres effets du fait des propriétés chimiques du produit (acidose pour de l'aspirine, etc.) ;
  • symptômes non spécifiques relevant de troubles du système nerveux central (confusion, vertige, nausée, vomissement).

Le diagnostic est généralement net si le produit est connu, mais s'avère plus difficile si la personne ne peut ou ne veut pas dire de quelle substance il s'agit. Les symptômes ou une analyse sanguine aident souvent au diagnostic.

Overdose et drogue[modifier | modifier le code]

Il existe quelques rares cas d'overdose de drogue visant intentionnellement le suicide. Mais il convient de souligner que nombre d'overdoses de drogue sont des empoisonnements dus soit aux produits de coupe, soit à des mélanges (volontaires ou non) entre produits ayant les mêmes effets et qui vont donc se renforcer dans leur action.

Les overdoses de drogue surviennent souvent à la suite de périodes d'abstinence ou dans les polytoxicomanies (où les effets des produits se renforcent).

Statistiques[modifier | modifier le code]

En France, les décès par surdoses constatés par la police sur une année sont en baisse sur une période longue[réf. nécessaire], passant de 564 en 1994 à 92 en 2006. Ils sont stabilisés[réf. nécessaire] depuis 2002. Les données fournies par le dispositif DRAMES-AFSSAPS donnent des chiffres supérieurs (168 décès en 2006).

En 2003, 39 % des décès étaient dus à l'héroïne, 31 % à la consommation de médicaments, 11 % à la cocaïne et 10 % à l'ecstasy. On note une hausse des décès dus à la surdose d'héroïne depuis 2005[1].

Note[modifier | modifier le code]

  1. Données nationales - Sources statistiques

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]