Empoisonnement

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Empoisonnement (Dr House)

Pour la médecine et la criminologie, l'empoisonnement est le fait de se suicider ou d'attenter à la vie d'autrui par l'emploi ou l'administration de substances (poison) de nature à entraîner la mort (immédiate ou différée).

Pour la justice[modifier | modifier le code]

En France : Il n'est pas nécessaire que le résultat soit la mort de la victime pour que l'infraction soit constatée : il suffit que la substance puisse donner la mort.

Néanmoins, il est nécessaire de prouver un animus necandi, à savoir l'intention de tuer de la personne ou la volonté de lui nuire (si l'empoisonnement n'est pas mortel).
La simple administration d'une substance mortifère en ayant la connaissance du caractère mortelle de celle-ci ne saurait à elle seule qualifier un empoisonnement (Cour de cassation, 2 juillet 1998). Cette infraction est classée dans la catégorie des crimes et est punie, au regard de la loi française, par 30 ans de réclusion criminelle (article 221-5 du Code pénal).

Empoisonnement d'un animal[modifier | modifier le code]

Des poisons et appâts empoisonnés sont utilisés ou l'ont été pour euthanasier ou piéger et tuer de nombreux animaux jugés nuisibles pour l'homme, pour les animaux d'élevages ou pour certaines activités humaines.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]