Super Castlevania IV

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Super Castlevania IV
image

Éditeur Konami
Développeur Konami
Concepteur Masahiro Ueno

Date de sortie 31 octobre 1991 (Japon)
décembre 1991 (États-Unis)
27 août 1992 (Europe)
Genre Plates-formes
Mode de jeu Un joueur
Plate-forme Super Nintendo
Média Cartouche
Contrôle Manette

Évaluation PEGI : 7+

Super Castlevania IV (Akumajo Dracula) est un jeu vidéo de plate-forme développé et édité par Konami en 1991 sur Super Nintendo. Le jeu a été conçu par Masahiro Ueno.

Super Castlevania IV fut l'un des premiers jeux de la Super Nintendo et encore aujourd'hui, son aura dépasse largement celle d'un simple jeu d'action. Si le jeu a été présenté au Japon comme un remake du premier Castlevania, il a été, en revanche, vendu en dehors de l'archipel comme un épisode original de la saga.

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Le gameplay a été grandement étendu : le héros Simon Belmont peut fouetter dans 8 directions, faire tourner son fouet (en maintenant la touche d'attaque enfoncée et en orientant son fouet avec la croix directionnelle), il peut également se suspendre à des crochets grâce à son arme. Ce fouet revêt trois formes : fouet de cuir, fouet-chaine et fouet-longue chaîne.

De plus, Belmont a la possibilité d'utiliser simultanément au fouet initial, un second objet qu'il collectera le long de chaque niveau : un boomerang métallique, des couteaux et des haches de lancer, ainsi qu'une fiole d'eau bénite et une montre capable d'arrêter le temps, cette dernière étant bien entendu limitée dans le temps.

Les effets de rotations grâce au fameux Mode 7 de la Super Nintendo sont utilisés dans certains stages, l'ambiance gothique de chaque lieu est retranscrite par des décors travaillés et surtout par des musiques qui ont marqué les esprits depuis lors (le thème de Simon Belmont, Dance of the Holy Man, est à ce jour l'un des thèmes les plus connus de la saga Castlevania). Chaque salle met le joueur dans des situations toutes plus périlleuses les unes que les autres, qui demanderont des aptitudes acrobatiques (Simon Belmont peut maintenant être contrôlé dans les airs) et nécessiteront précision et rapidité d'exécution.

Un titre devenu légendaire et considéré comme l'un des meilleurs de la console.

  • Liste des niveaux
    • Stage 1 : entrée dans le château, boss : Le chevalier squelette, Rowden
    • Stage 2 : premiers jardins, boss : méduse
    • Stage 3 : caverne et cascade, boss : Les vipères orphiques
    • Stage 4 : tour de la mort (et le passage mythique de la salle de torture pivotante), boss 1 : Puweyxil (sorte de crâne géant avec une langue), boss 2 : Koranot, le golem de pierre
    • Stage 5 : passerelle
    • Stage 6 : salle des esprits, boss : Paula Abghoul et Fred Askare, le couple d'esprits danseurs
    • Stage 7 : bibliothèque, boss : Sire Grakul, l'armure maléfique géante
    • Stage 8 : laboratoire, boss : Le monstre de Frankenstein (appelé « Le monstre » sur la notice)
    • Stage 9 : salle du trésor, boss : chauve-souris de diamant, nommée Zapf sur la notice
    • Stage A : tour de l'horloge, boss : Akmodan II, la momie maléfique
    • Stage B : donjon central, boss 1 : Slogra, boss 2 : Gaïbon chauve-souris mutante, boss 3 : la Mort, boss 4 : Comte Dracula.

Remarque : Gaïbon et la Mort ne sont pas cités sur la notice[1].

Après avoir vaincu le Comte Dracula, le jeu propose un nouveau tour, à la difficulté rehaussée.

Clins d'œil[modifier | modifier le code]

Les noms Puweyxil et Koranot inversés donnent respectivement Lixyewup et Tonarok, phonétiquement équivalents en anglais à Licks you up (« Te lèche ») et Ton o' rock (« Tonne de pierre »).

Quant à « Paula Abghoul » et « Fred Askare », ce sont des jeux de mots évoquant les danseurs Paula Abdul et Fred Astaire.

Réédition[modifier | modifier le code]

Super Castlevania IV a été réédité en décembre 2006 sur Wii via la Console virtuelle.

Il a également été réédité sur Wii U, toujours via la Console virtuelle, en 2013 (le 11 septembre au Japon, le 31 octobre en Amérique du Nord et en Europe).

Notes[modifier | modifier le code]

Dans la version américaine du jeu, plusieurs décors de la version japonaise ont été censurés :

  • dans le passage du hall principal du château, les statues de femmes étaient seins nus. Elles ont revêtues par la suite d'un châle.
  • dans le passage dans les égouts, les mares de sang ont été remplacées par de l'acide.

Références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]