S-Bahn de Munich

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
S-Bahn de Munich
Situation Munich, Allemagne
Type S-Bahn
Entrée en service 1972
Longueur du réseau 442 km
Lignes 10
Stations 148
Rames 238
Fréquentation 780 000
Écartement des rails 1 435 mm
Exploitant Deutsche Bahn

Image illustrative de l'article S-Bahn de Munich

Le S-Bahn de Munich (réseau ferroviaire régional de Munich) est, avec le métro (U-Bahn), le plus important des moyens de transport en commun ferrés de l'agglomération munichoise. Il est géré par une filiale de la région Bavaroise de la Deutsche Bahn dans le cadre du groupement tarifaire et des transports de Munich (MVV).

Le S-Bahn de Munich a été ouvert pour les jeux olympiques d'été de 1972 ; il a été réalisé en réunissant plusieurs lignes de chemin de fer de banlieue qui ont été électrifiées et interconnectées par un tunnel situé à partir de la gare centrale (Hauptbahnhof) : la V-Bahn ou la ligne d'inteconnexion).

En 2001, le S-Bahn est devenu une société autonome de la Deutsche Bahn puis a été réintégré le 1er novembre 2005.

Le S-Bahn comporte 10 lignes (en comptant les lignes S20 et S27 qui ne fonctionnent qu'en semaine) totalisant 442 km. Il comporte 148 stations dont 8 sont souterraines. Il transporte environ 780 000 personnes par jour en semaine.

Le réseau[modifier | modifier le code]

Un train de la ligne S4 à la station Marienplatz en direction de Mammendorf

Le réseau comporte 7 branches à l'ouest qui sont numérotés de S1 (Freising) à S7 (Wolfratshausen). Ces branches ont été connectées à 5 lignes situées à l'est de la ville et leur numérotation a été reprise à l'est. Une exception concerne les trains régionaux qui vont d'Ismaning à l'aéroport de Munich et qui portent le numéro S8. À ces 7 lignes s'ajoutent les lignes S20 et le S27, qui ne passent pas par le tunnel d'interconnexion. La ligne A non électrifiée (Chemin de fer de « Ludwig-Thoma») est également considérée comme faisant partie du S-Bahn. Elle se connecte à la ligne S2 à Dachau.

Le réseau de transport de Munich
S1 Freising / Flughafen-M.NeufahrnEchingLohhofUnterschleißheimOberschleißheimFeldmoching – Fasanerie – Moosach – M.-Laim – M.-Donnersbergerbrücke – M.-Hackerbrücke – M-Hbf.M.-Karlsplatz (Stachus)M.-MarienplatzM.-IsartorM.-Ostbf.
S2 PetershausenDachau (Bf.) – M.-Laim – M.-Donnersbergerbrücke – M.-Hackerbrücke – M-Hbf.M.-Karlsplatz (Stachus)M.-MarienplatzM.-IsartorM.-Ostbf. – M.-Leuchtenbergring – FeldkirchenPoingMarkt SchwabenErding
S3 MammendorfMaisachGröbenzellM.-PasingM.-LaimM.-DonnersbergerbrückeM-Hbf.M.-Karlsplatz (Stachus)M.-MarienplatzM.-Ostbf.M.-GiesingDeisenhofenHolzkirchen
S4 GeltendorfGrafrathBuchenauFürstenfeldbruck - M.-PasingM.-Laim - M.-DonnersbergerbrückeM-Hbf.M.-Karlsplatz (Stachus)M.-MarienplatzM.-Ostbf.M.-LeuchtenbergringM.-Berg am LaimM.-TruderingZornedingGrafing BahnhofEbersberg
S6 TutzingStarnberg – M.-Westkreuz – M.-PasingM.-LaimM.-DonnersbergerbrückeM-Hbf.M.-Karlsplatz (Stachus)M.-MarienplatzM.-Ostbf. (– M.-LeuchtenbergringM.-Berg am LaimM.-TruderingZorneding)
S7 WolfratshausenHöllriegelskreuthM.-SollnM.-SiemenswerkeM.-HarrasM.-HeimeranplatzM.-DonnersbergerbrückeM-Hbf.M.-Karlsplatz (Stachus)M.-MarienplatzM.-Ostbf.M.-GiesingHöhenkirchen-SiegertsbrunnAyingKreuzstraße
S8 HerrschingWeßlingGermering-Unterpfaffenhofen – M.-Westkreuz – M.-PasingM.-LaimM.-DonnersbergerbrückeM-Hbf.M.-Karlsplatz (Stachus)M.-MarienplatzM.-Ostbf.M.-LeuchtenbergringIsmaning - Flughafen München Besucherpark – Flughafen München

S20 M.-Pasing – M.-Heimeranplatz – M.-SollnDeisenhofen (einzelne Fahrten: – Holzkirchen) (sera remplacé par des trains régionaux vers Rosenheim en Décembre 2013)
S27 M-Hbf. – M.-Donnersbergerbrücke – M.-Heimeranplatz – M.-SollnDeisenhofen (einzelne Fahrten: – Holzkirchen) (À partir de décembre 2013 vers Höllrieglskreuth à lieux de Deisenhofen)

A AltomünsterDachau-Stadt – Dachau Bf.

Matériel[modifier | modifier le code]

Motrice de la série ET 420

Depuis l'an 2000 les rames de la série ET 420 ont été progressivement remplacées par des rames de la série ET 423.

Sur la ligne A non électrifiée circulent des automotrices thermiques de type VT628.

Prolongements[modifier | modifier le code]

Dans la mesure où toutes les lignes passent par le tronçon d'interconnexion, celui-ci crée un goulot d'étranglement dans le réseau, qui à la moindre perturbation entraine des retards importants. Un deuxième tunnel d'interconnexion doit être construit entre 2006 et 2010 de 10 km de long. Celui-ci doit commencer entre Laim et Donnersbergerbrucke et arriver à la gare de l'Est (Ostbahnof) en longeant l'interconnexion existante à son Nord.

La ligne S7 doit être prolongée jusqu'à Geretsried

Les terminus des signées S1/S8 (Aéroport) et S2 Est (Erding) vont être reliées (prévu pour 2009/2010)

Notes et références[modifier | modifier le code]


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]