Sitatunga

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le sitatunga (Tragelaphus spekii), ou guib d'eau est un bovin du genre Tragelaphus (anciennement du genre Limnotragus). C'est la plus aquatique des antilopes, ayant la faculté de se nourrir en étant partiellement voire complètement immergée dans l'eau. Cette antilope est proche des bongos, koudous et élands. Le Guib d'eau est un excellent nageur et plongeur.

Morphologie[modifier | modifier le code]

Jeune mâle Sitatunga.

Les mâles possèdent un pelage brun foncé, tandis que les femelles sont fauve-rougeâtre. Ils possèdent 6 rayures blanches et des taches blanches. Ils ont un croissant blanc sur la poitrine et sur la gorge. Ses sabots sont longs, fins et largement écartés, signe particulier des antilopes adaptés à une vie semi-aquatique. Le poil aussi est adapté à une vie semi-aquatique, il est demi-dur, très long et régulier. Les mâle possèdent une fine crinière, ainsi que des cornes en spirales pouvant atteindre 90 cm. Les mâle mesurent 150 cm à 160 cm de longueur, les femelles mesurent 130 cm à 140 cm de longueur, avec une taille au garrot de 100 à 120 cm pour les mâles, contre 80 à 90 cm pour les femelles. Le poids des mâles varient de 70 à 110 kg, celui des femelles varient de 45 à 65 kg.

Répartition[modifier | modifier le code]

Afrique centrale, Afrique de l'Ouest, Afrique de l'Est : Angola, Cameroun, Congo-Kinshasa, Gabon, Gambie, Botswana, Zambie, Kenya, Malawi, Ouganda, Rwanda, Zimbabwe, Tanzanie, Soudan.

Habitat[modifier | modifier le code]

Il vit dans les grandes forêts tropicales africaines, les zones marécageuses et humides, les îlots, les marais de papyrus et roseaux. Morphologie adaptée aux zone marécageuses avec des sabots longs et largement écartés.

Reproduction[modifier | modifier le code]

La femelle Sitatunga et son jeune n'ont pas de cornes et un pelage fauve rougeâtre marqué de rayures et de petites taches blanches.

Les accouplements peuvent avoir lieu toute l'année. La gestation dure 220 jours, 7 à 8 mois. La portée compte généralement un seul petit, parfois 2. La maturité sexuelle arrive à 1 an chez les femelles, et 1 an et demi chez les mâles.

Le Sitatunga peut vivre jusqu'à 19 ans.

Régime alimentaire[modifier | modifier le code]

Herbivores, feuilles, rameaux, herbes, plantes aquatiques et fruits.

Prédateurs[modifier | modifier le code]

Léopard, lion, hyène, crocodile, python. Pour échapper aux félins, il s'enfuit et plonge dans l'eau, ne laissant dépasser que le bout de son museau. Pour fuir le crocodile, c'est l'inverse il sort de l'eau. Les Guibs d'eau vivant dans l'Okavango, craignent davantage les lions et les hyènes durant la saison sèche, à cause de leurs courses gauches et relativements lentes sur terrain sec. Par contre, c'est la plus rapide des antilopes sur terrain aquatique.

Captivité[modifier | modifier le code]

La sitatunga, est commune dans les zoos européens et américains, dans lesquels elle se reproduit très bien. Certains parcs français, hébergent beaucoup d'individus, dans des conditions souvent proches de leurs milieux naturels.

Liste des sous-espèces[modifier | modifier le code]

Selon MSW :

  • Tragelaphus spekii gratus
  • Tragelaphus spekii larkenii
  • Tragelaphus spekii selousi
  • Tragelaphus spekii spekii
  • Tragelaphus spekii sylvestris

Statut[modifier | modifier le code]

UICN, CITES: Annexe III, Union européenne : Annexe C

Photographie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références taxinomiques[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :