Vert de vessie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le vert de vessie, anciennement appelé vert de nerprun, est un vert-jaune terne, très utilisé à l'aquarelle, dans les paysages notamment.

Vert de vessie

Composante
RVB (r, v, b) (34, 120, 15)
Triplet hexa. 22780F
CMJN (c, m, j, n) (72 %, 0 %, 88 %, 53 %)
TSL (t, s, l) (109°, 78 %, 26 %)

Pigment historique[modifier | modifier le code]

À l'origine, le 'vert de vessie' ou 'vert de nerprun' (NG2) était un pigment naturel, à base de colorant d'origine végétale extrait des baies de nerprun.

La baie était concassée et mise à fermenter au soleil puis le jus exprimé et additionné d'un liant (gomme arabique) puis coulé dans des vessies de porc ou de bœuf. La couleur était alors suspendue dans la cheminée à l'abri de la lumière, afin d'achever de se concentrer.

Malheureusement, il n'était pas très permanent.

Pigment moderne[modifier | modifier le code]

Le vert de vessie est fabriqué artificiellement, par mélange d’un jaune doré ou brunâtre (PO49, PY117, PY150) avec un vert phtalocyanine (PG7 ou PG36).

Les vert-de-vessie du commerce se confondent souvent avec le vert de Hooker et le vert permanent.