Conservatoire royal de Bruxelles

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

50° 50′ 20″ N 4° 21′ 21″ E / 50.839, 4.3558 ()

Conservatoire royal de Bruxelles

Effectivement en activité depuis l'Empire (1813), le Conservatoire royal de Bruxelles reçoit ce titre officiel en 1832. Il est depuis cette époque la principale et la plus haute école du royaume de Belgique dans les domaines de la musique et des arts de la parole. Ce sont des maîtres comme François-Joseph Fétis, premier directeur de l’établissement, François-Auguste Gevaert ou Joseph Jongen et Francis de Bourguignon qui lui ont donné le rang qu'il occupe.

Initialement installé dans le palais de la famille Tour et Tassis, les bâtiments qu'il occupe actuellement, composés de trois ailes disposées autour d'une cour d'honneur, sont l'œuvre de l'architecte Jean-Pierre Cluysenaar et ont été édifiés entre 1872 et 1876.

1967 fut l'année de la séparation en deux institutions linguistiques autonomes, le « Conservatoire royal de Bruxelles » actuellement sous la direction de Frédéric de Roos et le « Koninklijk Conservatorium Brussel », sous la direction de Peter Swinnen. Les deux institutions se partagent les mêmes bâtiments et travaillent en collaboration.

En 1877, on décide d'adjoindre au Conservatoire un musée des instruments de musique pour permettre aux étudiants de mieux connaître les instruments. Cela va donner naissance au Musée des instruments de musique de Bruxelles.

Directeurs[modifier | modifier le code]

Personnalités[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]


Métro de Bruxelles
Ce site est desservi par la station de métro : Parc.