Shinisaurus crocodilurus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Shinisaurus crocodilurus

Description de cette image, également commentée ci-après

Shinisaurus crocodilurus

Classification selon ReptileDB
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Reptilia
Sous-classe Lepidosauria
Ordre Squamata
Sous-ordre Sauria
Infra-ordre Platynota

Famille

Shinisauridae
Ahl, 1930

Synonymes

  • Shinisaurinae Ahl, 1930

Genre

Shinisaurus
Ahl, 1930

Nom binominal

Shinisaurus crocodilurus
Ahl, 1930

Statut CITES

Sur l'annexe  II  de la CITES Annexe II , Rév. du 18/01/90

Shinisaurus crocodilurus (le lézard crocodile de Chine), unique représentant du genre Shinisaurus et de la famille des Shinisauridae, est une espèce de sauriens[1].

Distribution[modifier | modifier le code]

Cette espèce est endémique de République populaire de Chine. Elle se rencontre dans les provinces du Guangxi, du Guangdong, du Guizhou et du Hunan. Sa présence est incertaine dans le Nord-Est du Viêt Nam[1].

Krokodilschwanz-Höckerechse (Shinisaurus crocodilurus).JPG
Shinisaurus crocodilurus.jpg
Krokodilödla.jpg

Description[modifier | modifier le code]

Ce reptile peut atteindre 40 cm de long pour un poids d'environ 150 g. Les mâles ont la gorge et le ventre rouge assez vif, ceux-ci étant blanc-gris chez les femelles. C'est un bon nageur, qui n'hésite pas à plonger dans les rivières pour échapper à des prédateurs. Il est capable de rester sous l'eau un long moment. Il est diurne, et se réchauffe au soleil sur des branches proches ou au-dessus de l'eau.

Il vit près des rivières et lieux humides, à une altitude de 500 à 700 m. Il se nourrit de petits crustacés d'eau douce, de petits poissons, têtards et escargots d'eau.

Il hiberne l'hiver durant trois à quatre mois.

Les femelles ont des portées de 2 à 7 petits qui naissent vivants (voir viviparité). Les petits font un peu plus de 10 cm à la naissance, pour un poids de 4 g environ.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Cette espèce est nommée en l'honneur de Shu-szi Sin[2].

Publication originale[modifier | modifier le code]

  • Ahl, 1930 : Beiträge zur Lurch- und Kriechtierfauna Kwangsis. Sitzungsberichte der Gesellschaft Naturforschender Freunde zu Berlin, vol. 1930, p. 329-331.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Référence Reptarium Reptile Database : Shinisaurus crocodilurus  (en)
  2. Beolens, Watkins & Grayson, 2009 : The Eponym Dictionary of Reptiles. Johns Hopkins University Press, p. 1-296