Colubridae

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les Colubridae sont une famille de serpents. Elle a été créée par Nicolaus Michael Oppel en 1811.

Distribution[modifier | modifier le code]

Les espèces de cette famille se rencontrent sur tous les continents à l'exception de l'Antarctique.

Taxonomie[modifier | modifier le code]

La composition de la famille des Colubridae dans son ancienne vision correspond aux Colubroidea, elle a été réduite par élévation au rang de famille des anciennes sous-familles des Dipsadinae, des Natricinae et des Pseudoxenodontinae. La base de la classification est celle de Pyron et al., 2010[1]et de Pyron et al., 2013[2].

Liste des genres[modifier | modifier le code]

Selon Reptarium Reptile Database (3 septembre 2014)[3] :







Étymologie[modifier | modifier le code]

Le nom de cette famille, Colubridae, vient du latin coluber, colubra, désignant les couleuvres (respectivement mâles et femelles) et du suffixe -dae désignant un rang de famille[4].

Publication originale[modifier | modifier le code]

  • Oppel, 1811 : Die Ordnungen, Familien und Gattungen der Reptilien, als Prodrom einer Naturgeschichte derselben. J. Lindauer, München (texte intégral)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Pyron, Burbrink, Colli, Montes de Oca, Vitt, Kuczynski & Wiens, 2010 : The phylogeny of advanced snakes (Colubroidea), with discovery of a new subfamily and comparison of support methods for likelihood trees. Molecular Phylogenetics and Evolution, vol. 58, p. 329–342 (texte intégral)
  2. Pyron, Burbrink & Wiens, 2013 : A phylogeny and revised classification of Squamata, including 4161 species of lizards and snakes. BMC Evolutionary Biology, vol. 13, no 93, p. 1-53 (texte intégral)
  3. Reptarium Reptile Database, consulté le 3 septembre 2014
  4. Jean Lescure et Bernard Le Garff, L'étymologie des noms d'amphibiens et de reptiles d'Europe, Belin, coll. « Éveil nature »,‎ 2006, 207 p. (ISBN 2-7011-4142-7)