Eublepharidae

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les Eublepharidae sont une famille de geckos. Elle a été créée par George Albert Boulenger en 1883.

Distribution[modifier | modifier le code]

Les espèces de cette famille se rencontrent dans le Nord de l'Amérique, dans le Sud de l'Asie et en Afrique subsaharienne.

Description[modifier | modifier le code]

Les espèces cette famille se distinguent des autres geckos par :

  • la présence de paupières mobiles (la grande majorité des geckos a une écaille transparente sur l'œil) ;
  • l'absence de lamelles adhésives (setae) sous les pattes, bien que des espèces terrestres d'autres sous-familles puissent également en être dépourvues.

Dans l'ensemble, ces geckos vivent dans des milieux assez comparables, à quelques variations d'hygrométrie et de température près. On les trouve dans des milieux plutôt secs et chauds, de type aride ou semi-aride, même si beaucoup recherchent ponctuellement plus d'humidité (pour se reposer ou pondre par exemple). Ils sont nocturnes et insectivores.

Liste des genres[modifier | modifier le code]

Selon Reptarium Reptile Database (7 sept. 2012)[1] :

Position phylogénétique[modifier | modifier le code]

Selon Gamble, Bauer, Greenbaum, & Jackman, 2008[2] et Vidal & Hedges, 2009[3].

           o Gekkota
           │
           ├─o Pygopodoidea
           │ ├─o Carphodactylidae
           │ ├─o Diplodactylidae
           │ └─o Pygopodidae
           │
           ├─o Eublepharoidea
           │ └─o Eublepharidae
           │
           └─o Gekkonoidea
             ├─o Gekkonidae
             ├─o Sphaerodactylidae
             └─o Phyllodactylidae

Publication originale[modifier | modifier le code]

  • Boulenger, 1883 : Remarks on the Nyctisaura. Annals and magazine of natural history, ser. 5, vol. 12, p. 308 (texte intégral).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Reptarium Reptile Database, consulté le 7 sept. 2012
  2. Gamble, Bauer, Greenbaum, & Jackman, 2008 : Out of the blue: a novel, trans-Atlantic clade of geckos (Gekkota, Squamata). Zoologica Scripta, vol. 37, p. 355–366.
  3. Vidal & Hedges, 2009 : Lizards, snakes and amphisbaenias (Squamata). C. R. Biologies, vol. 332, p. 129–139 (texte intégral).